Les notes du Napoli face à Manchester City

Par Maxime Artois publié le 02 Nov 2017
Crédits

Reina 5 : D’accord, il n’est pas aidé par sa défense. Mais sur le but de l’égalisation de City, il est sur la trajectoire du ballon et sa main doit être plus ferme. Sinon, beaucoup d’impuissance.

Ghoulam 6,5 : Il y a eu un avant et un après-Ghoulam. Une présence défensive et un apport offensif notables observés pendant… une demi-heure durant laquelle le Napoli maîtrisa son adversaire. Et, de façon spectaculaire, sa sortie a coïncidé avec l’effondrement du Napoli dans le jeu. Remplacé par Maggio.

Koulibaly 5,5 : Beaucoup d’interventions mais aussi une nervosité apparente qui ne lui ressemble pas avec en point d’orgue un carton jaune stupide qui le prive du match contre Donetsk. Cela est d’autant plus embêtant que c’est lui qui est censé mener une défense qui a fini dans le mur.

Albiol 6,5 : Il s’en est clairement bien sorti vis-à-vis de ses compères. Il a aussi son lot d’approximations dangereuses mais lui a pris des risques, plutôt bien payés. Il effectue plusieurs retours salvateurs et provoque le penalty du 2-2.

Hysaj 5 : Malgré quelque bonnes séquences, il a eu presque tout faux. Dominé dans les airs par Otamendi sur son but, gêné par Maggio sur le pré, baladé par Sané puis Sterling, il délaisse carrément Insigne à gauche sur le but de ce même Sterling…

Jorginho 6 : Des hauts et des bas avec un début de match serein, où il est très correct dans ses transmissions. On l’a toutefois senti de moins en moins précieux défensivement au fil des minutes, ce qui explique entre autres sa sortie. Au moins sauve-t-il son match d’un but sur penalty. Remplacé par Ounas.

Hamsik 5 : Un match à plusieurs facettes pour Marekiaro. Une première demi-heure à son avantage, entre passes clés qui auraient pu être décisives, et quelques frappes osées. Puis, un fantôme pendant une demi-heure. Enfin, après le but de Jorginho, il semble réapparaître mais se révèle être un poids mort. Lent et imprécis, il perd le ballon du quatrième but citizen…

Allan 5,5 : Il se bat sur les ballons. Mais une fois qu’il est neutralisé, c’est toute l’équipe napolitaine qui prend l’eau. Pas mal d’initiatives superflues, à l’instar de sa perte de balle qui occasionne le contre fatal sur le troisième but. Remplacé par Rog.

Insigne 6,5 : Il apporte de la vivacité pendant l’ensemble de la rencontre. Il a su allier avec succès individualisme et collectif, ce qui lui vaut un but issu d’une belle combinaison, une puissante frappe sur la barre, de beaux gestes techniques, sans oublier des replis défensifs à noter.

Mertens 6 : Match frustrant pour lui. Il a enchaîné les mauvais choix (souvent individualistes) et les pertes de balle, mais comme tous ses partenaires, était transcendé en début de match. Il relaye à merveille le mouvement d’Insigne sur son but, et doit en offrir un à Callejón.

Callejón 5 : On l’a presque vu davantage quand il s’est repositionné au milieu de terrain, sinon, quasiment jamais touché par ses coéquipiers… Surtout, il rate une incroyable balle de 3-2 sur un service de Mertens. Ca se paye cash.


Maggio 4,5 : il est censé avoir l’expérience mais ce soir, elle l’a desservi. Il a d’abord marché sur Hysaj dans le couloir droit tout en végétant à gauche. En deuxième mi-temps, il est pris de la tête par Stones sur le deuxième but, et c’est à se demander quelle a été son utilité. Un déchet invraisemblable qui contraste avec la courte prestation de Ghoulam.

Rog : non noté.

Ounas : non noté.

Sarri 5,5 : Pendant 30 minutes, on s’est enthousiasmé devant le jeu produit par son équipe. La blessure et sortie de Ghoulam a gâché la fête et a mis en évidence un désordre défensif lié aux choix du technicien, qui a préféré lancer un Maggio complètement dépassé pendant une heure, Mario Rui, recruté cet été, n’étant même pas dans le groupe. Cela démontre que ses troupes commencent à se sentir vulnérables, et qu’il doit être prêt à parer à toute éventualité, ce qu’il n’a pas su anticiper ce soir.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Simone Inzaghi dans le viseur de deux cadors anglais

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Avatar

Maxime Artois

Rédacteur



Derniers articles