Les notes de la Sampdoria et du Genoa

Par Simon Arces publié le 08 Avr 2018
Crédits

Aucune équipe n’a réussi à sortir vainqueur de ce 116e derby della Lanterna, bien que la Sampdoria a montré un meilleur visage que le Genoa sur l’ensemble de la partie.

Sampdoria : Les offensives ne suffisent pas

Torreira 6,5 : Une grosse activité comme à son habitude. Au départ de à plusieurs offensives dangereuses.

Quagliarella 6,5 : Le capitaine a eu l’occasion d’offrir la victoire à son équipe sur ses deux frappes cadrés.

Silvestre 6,5 : Le défenseur central argentin rassure et se montre solide dans les duels. Ne concède que très peu à un Genoa pas inspiré.

Sampdoria : Viviano (6), Ferrari (6), Silvestri (6,5), Bereszyński (5,5), Murru (5,5), Torreira (6,5), Praet (5,5), Linetty (6), Caprari (5), Quagliarella (6,5), Zapata (5,5) – Regini (6), Sala (6), Ramirez (4,5).

Genoa : Savoir souffrir est un art

Perin 6,5 : En ayant effectué 4 sauvetages pour son équipe, l’international italien a préservé ses cages inviolées.

Spolli 6,5 : Le défenseur central était le patron de sa défense et a brillamment géré sa défense.

Rigoni 6,5 : Le milieu de terrain italien s’est montré très précieux dans l’entre-jeu, notamment sur les contres-attaques.

Genoa : Perin (6,5), Zukanovic (6), Spolli (6,5), Biraschi (6), Bertolacci (6), Rigoni (6,5), Hiljemark (5,5), Laxalt (5,5), Pereira (5,5), Pandev (5), Lapadula (5,5) – Cofie (5,5), Galabinov (non noté).




🔥 Les sujets chauds du jour :

Luciano Spalletti révèle la hiérarchie pour les tireurs de pénalty avec l’Italie

« J’ai hâte d’affronter l’Italie », Alvaro Morata

« Nous devons être au même niveau que l’Espagne », Giacomo Raspadori

« Scamacca peut être l’avant-centre dont l’Italie a besoin », Cesare Prandelli

Frattesi nomme deux légendes italiennes comme étant des modèles

Avatar

Simon Arces

Rédacteur



Derniers articles