Les notes de la Juventus face au Milan AC

Par Joseph Cocilovo publié le 01 Avr 2018
Crédits

 

Buffon 6 : Il manque de réflexe sur le but de Bonucci et est court sur la frappe sur la barre de Calhanoglù, mais il se rattrape bien avec des parades utiles. Il a vécu une fin de match plutôt tranquille.

Barzagli 5,5 : Le poids des années commence à se faire sentir pour le vétéran italien. Pas toujours très inspiré dans le jeu, il est surtout totalement croqué par Bonucci sur le corner amenant l’égalisation milanaise. Il donne cependant tout ce qui lui reste sur le terrain, ce qui est forcément louable.

Benatia 6 : Aligné dans l’axe de la défense de la Juve, il a vécu un match en demi-teinte. Parfois solide, parfois frustré, il a tout de même fait le job, profitant de la proportion des milanais à jouer sur les ailes.

Chiellini 6.5 : Un autre match, toujours le même roc. S’il n’est pas gracieux, s’il est légèrement fourbe, il est le leader indiscutable de la défense turinoise. Il n’a fait que très peu d’erreurs et s’est même permis d’être plus offensif en fin de rencontre. Un « Gogogorilla » dans toute sa splendeur.

Lichsteiner 5.5 : Sur le côté droit d’un 3-5-2 très peu souvent utilisé cette saison, il n’a pas compté les kilomètres et a enchaîné les aller-retour. Il n’a pas été souvent trouvé, ni même recherché, mais sa force de proposition crée toujours le danger dans le dos des défenses adverses. Remplacé à la pause, il est victime du changement tactique d’Allegri. Remplacé par Douglas Costa

Khedira 6 : Il est habitué à un rôle « d’homme de l’ombre ». Il n’a cependant pesé à aucun moment sur la rencontre, n’a touché que très peu de ballons, et a surtout été dépassé par l’abattage de Kessie. Mais le passage au 4-2-3-1 a complètement changé son match, on l’a senti plus tranchant, et s’est même offert 1 but et 1 passe décisive dans les 10 dernières minutes. Il s’est réveillé au meilleur moment, et de la meilleure des manières.

Pjanic 6 : Il est sûrement le seul à avoir tenu son rang au milieu de terrain. Il est d’abord au début de l’action amenant l’ouverture du score de Dybala d’une lumineuse passe horizontale à ras de terre. Il a ensuite été, comme à l’accoutumée, la rampe de lancement du jeu turinois. Quelques interventions défensives à noter. On aimerait le voir plus en avant. Il est parfois sans idée. Remplacé par Bentancur

Matuidi 5.5 : Du Matuidi pur et dur ! Pas toujours très technique, ne fait pas toujours les bons choix dans la dernière passe, mais il ne rechigne jamais pour faire les efforts nécessaires. Il lui a quand même manqué cette hargne habituelle qui lui permet d’être maître de sa zone du terrain. Il avait peut-être déjà la tête à la Champions League. Remplacé par Cuadrado

Asamoah 5 : Que de tergiversations chez le ghanéen ! Il a eu plusieurs très bons ballons à jouer mais a, à chaque fois, ralenti ou stoppé l’action pour partir en duel avec son adversaire. Un manque de spontanéité qui a clairement plombé le côté gauche de la Juve. Il a malgré tout été plutôt appliqué dans le repli défensif, sans être tranchant.

Dybala 7 : La « Joya » est totalement de retour. Dans un rôle d’électron libre aux avant-poste, il a été dans tous les bons coups. Et dès l’entame, il profite de la passe parfaite de Pjanic pour aller ajuster Donnarumma d’une superbe frappe placée sur laquelle le gardien semble un peu lourd. Le replacement en 4-2-3-1 lui a également été très bénéfique, puisqu’il a retrouvé son poste plus axial de numéro 10. Il est un acteur majeur des 2 autres buts turinois, avec une passe décisive à la clé. Une performance de très bonne augure avant la Champions League.

Higuain 6 : S’il fallait juger le match d’Higuain sur la forme, on ne serait pas loin du match catastrophe. Mais sur le fond, il a pesé sur la défense milanaise, pris les espaces, proposé des solutions, et n’a pas rechigné à presser l’adversaire. Il n’a malheureusement pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent, mais il a malgré tout réalisé un match correct dans l’ensemble, sans avoir vraiment l’occasion de se démarquer la faute à un marquage serré de la charnière du Milan.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Costa 6 : Il est rentré à la mi-temps, et a fait ce qu’il fait de mieux. Des courses en pagaille, pas toujours utiles certes, mais une envie d’aller de l’avant évidente. Comme pour plusieurs de ses coéquipiers, c’est le retour du 4-2-3-1 qui l’a transcendé, et retrouvé son couloir gauche lui a fait du bien. Il est au départ des deux derniers buts turinois.

Cuadrado 7 : Quel retour du colombien ! Près de 4 mois après son dernier match, il signe un retour tonitruant. On l’a senti très en jambes, volontaire, et son but vient récompenser son apport dans ce match au départ mal embarqué pour les turinois. Un retour des plus bénéfiques pour la Juve avant les grandes échéances.

Bentancur 6 : Entré en jeu pour amener un plus offensif à la Juve en fin de match, il a très bien tenu son rang, même si on peut lui reprocher certaines prises de risque qui amènent à ses pertes de balle évitables. Il est celui qui récupère le ballon pour le deuxième but turinois, ce qui n’est pas négligeable au vu du résultat final.

Allegri 6.5 : Une nouvelle fois, il a prouvé qu’il est un grand tacticien. Conscient des difficultés de son équipe en première mi-temps, il a tout doucement replacé ses joueurs dans son système préférentiel. Un choix tactique qui est en grande partie responsable du coup de mieux de la Juve, et par extension de sa fondamentale victoire dans la course au titre.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« C’est un tirage au sort difficile pour l’Italie », Jamie Carragher

« Celui qui joue contre l’Italie a peur », Fabio Cannavaro

« L’Italie sait comment gagner », Bryan Cristante

Di Lorenzo révèle le joueur italien qui l’a le plus surpris avant l’Euro

« L’equipe nationale d’Italie est sous-estimée », Gianluigi Buffon s’indigne avant l’Euro 2024

Avatar

Joseph Cocilovo

Rédacteur



Derniers articles