Les notes de la Fiorentina face à l’Inter

Par Leo Carta publié le 15 Fév 2016
Crédits

Fiorentina

Tatarusanu 6 : Le gardien roumain ne peut rien faire sur le but de Brozovic mais sort tout de même un match correct. Il gère bien le pressing nerazzurro et cherche toujours le soutient de ses défenseurs.

Roncaglia 5 : Il suit Rodriguez et Astori au marquage d’Icardi. Oubliant Brozovic qui s’en va scorer. Rookie mistake.

Rodriguez 6,5 : Dans le bon tempo. Il gère Icardi pendant 90 minutes, sûrement inspiré par le spectacle Barzagli de samedi soir.

Astori 6 : Un match fade et sans étincelle pour l’Italien. Il défend bien mais ne casse pas l’écran. Sûrement l’un de ses plus grands défauts.

Alonso 6 : Ses montées se comptent sur les doigts d’une main. Trop timide ce soir, il s’est concentré sur la phase défensive et a laissé Bernardeschi faire tout le boulot. Surtout en première mi-temps.

Borja Valero 7 : Métronome de son équipe, le chauve aux pieds d’or a la bonne idée de placer son crâne reluisant sur le centre d’Ilicic feat. Murillo.

Vecino 5,5 : Trop d’approximation technique. Dans la construction du jeu il rate quelques passes qui semblaient pourtant faciles. Une bonne couverture défensive néanmoins.  Remplacé par Tino Costa

Bernardeschi 6,5 : Donnez lui de l’espace, c’est tout ce qu’il demande. Il chauffe les gants d’Handanovic dès le début du match. En jambes ce soir il provoque et délivre quelques centres appliqués avant de ralentit doucement, cramé par ses allers-retours.

Ilicic 5,5 : Balle au pied, il est imprenable une fois lancé plein axe. Sans ballon, il se transforme en plot et devient le joueur le plus facile à marquer au monde. Un match en dents de scie, comme souvent avec lui. Remplacé par Babacar

Tello 5 : Il n’avait pas très envie de jouer ce soir. Refusant constamment le duel face à Alex Telles, il manque de nombreuses remises pour ses collègues qui ont finalement fait sans lui. Remplacé par Zarate

Kalinic 6 : Du sacrifice au pressing mais un match somme toute moyen pour l’une des révélations de la première partie de saison.

————————————–

Zarate 6 : Il rentre tout de suite dans son match, apportant tout ce que Tello avait laissé à la maison : de la vitesse et de la personnalité. Se fait expulser par l’arbitre tatillon.

Babacar 6,5 : Il plante le but de la victoire trois minutes après être entré en jeu. Cela faisait sept matchs qu’il ne marquait plus. Force est de constater qu’il a attendu le bon moment pour se débloquer.

Tino Costa non noté

 

Sousa 6,5 : Son équipe réaliste un gros début de match, jusqu’au but de Brozovic qui lui coupe les ailes. Nul doute qu’à la mi-temps le Portugais a trouvé les mots justes pour remobiliser ses joueurs. De l’envie et des changements en seconde mi-temps qui font mouche.

*Le barème est italien



Leo Carta

Rédacteur Juventus



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.