Le Baromètre des Expatriés

Par Ken Fernandez publié le 28 Fév 2017

LES TOPS :

Manolo Gabbiadini 2, Zlatan Ibrahimovic 2. Malheureusement pour l’attaquant italien, cela n’a pas suffit. Son nouveau club, Southampton, s’est incliné 3-2 en finale de la League Cup, empêchant le natif de Bergame de soulever le premier trophée de sa carrière. Malgré cela, Manolo a déjà réussi le pari de soulever les foules. Auteur d’un nouveau doublé, l’international aux six sélections a réalisé une partie XXL, saluée par l’ensemble des médias du royaume et José Mourinho himself. L’air de l’Angleterre réussit parfaitement à la nouvelle recrue de Claude Puel, auteur de 5 buts en … 3 matchs. Le spleen napolitain semble déjà bien loin pour « Gabbiagol ».
Stats : 3 matchs joués (246 min), 5 buts marqués

« Je ne pouvais pas imaginer atteindre 1000 matches. Il y a eu beaucoup de joies et de déceptions durant toutes ces années. » En toute objectivité, on peut rassurer Carlo Ancelotti en 21 ans d’entraîneur, les belles années sont nombreuses. Le triple vainqueur de la Champions League a vécu un week-end de millième de rêve ponctué par une victoire 8-0 contre Hambourg. Quelques jours après en avoir mis 5 à Arsenal, le Bayern, pas encore impérial en championnat trône toujours en tête de Bundesliga avec cinq points d’avances sur Leipzig. Et semble accélérer au meilleur des moments. De quoi recentrer les projecteurs sur le sportif et faire oublier le doigt d’honneur adressé à des supporters du Hertha Berlin. La passion est toujours intacte.
Stats : 32 matchs joués, 25 victoires, 5 nuls, 3 défaites, 82 buts marqués, 21 buts encaissés

Simone Zaza revit. Et pour fêter ce retour, l’attaquant italien a martyrisé le Real Madrid mercredi, s’offrant en prime, une volée magnifique en lucarne qui a fait le tour du web… Son deuxième but en trois jours après celui contre Bilbao. Le joueur de 25 ans n’avait plus marqué depuis neuf mois. Simone retrouverait-il un peu de stabilité dans le club le plus instable de la Liga ? Rien n’est moins sûr. Après la victoire de prestige face à Zidane, les Ché ont lamentablement perdu dans les dernières minutes à Alaves. De son côté, l’ancien attaquant de Sassuolo enchaîne les titularisations et a déjà disputé 7 matchs avec son club. A 10, son option d’achat de 16 M€ sera automatiquement levée. En attendant un été mouvementé, Zaza a encore 14 matchs pour prouver qu’il est l’attaquant dont Valencia a besoin.
Stats : 7 matchs joués (402 min), 2 buts marqués

LES FLOPS :

Claudio Ranieri, et Leicester, c’est fini. Oui, le foot va vite et a la mémoire courte. Il y a tout juste un an, le Mister posait les pierres d’un des plus gros exploits du football. Il allait devenir champion de Premier League devant les clubs les plus puissants du continent avec Leicester City. Un rêve éveillé qui a viré au cauchemar cette saison. Après 81 matchs chez les Foxes, Ranieri laisse Leicester à la 18e place de Premier League, éliminée de toutes les coupes et en ballotage défavorable en Champions League. Visiblement lâché par ses joueurs, Claudio a reçu des hommages de l’ensemble de la planète foot. Le plus beau ? Celui de son meilleur ennemi, Jose Mourinho : «C’est mon petit hommage à quelqu’un qui a écrit la plus belle page de l’histoire de la Premier League. Quelqu’un qui mériterait que le stade de Leicester soit rebaptisé « Claudio Ranieri » et qui, à la place, est viré ». Une chose est certaine, Claudio a toujours su rebondir. L’avenir devrait encore nous le prouver.
Stats : 38 matchs joués, 11 victoires, 8 nuls, 19 défaites, 42 buts marqués, 62 buts encaissés

Andrea Raggi a remplacé Jemerson suspendu contre Manchester City. Une chance pour le défenseur italien qui a pu participer à un match historique…  Mais encaisser 5 buts suite aux assauts répétés d’Aguero, Leroy Sané, De Bruyne ou encore Sterling. Des attaquants trop rapides pour un défenseur « à l’ancienne ». Si ce match a mis en lumière les limites d’un joueur de 32 ans, il n’en reste pas moins qu’Andrea déçoit rarement. Son intelligence et son sens tactique au dessus de la moyenne permettent à Raggi de jouer un rôle important dans l’excellente saison de Monaco. Son expérience, sa polyvalence et sa bonne humeur jouent aussi en sa faveur. Au retour contre Manchester City, Kamil Glik sera absent. Le commandant Raggi, lui, certainement présent !
Stats : 24 matchs joués (1 811 min), 1 but marqué

14 matchs, 2 victoires et moins d’un point de moyenne pris. L’expérience de Marco Simone à Laval tourne au vinaigre. L’ancien joueur du Milan AC n’a plus gagné en championnat depuis le 20 janvier avec ses joueurs et Laval pointe a une plus qu’inquiétante 19e place, à six points du premier non relégable. Après des expériences moyennes à Monaco, à Lausanne ou à Tours, Marco Simone poursuit son apprentissage difficile du métier d’entraîneur alors que son club glisse vers le National. Vendredi soir, les Lavalois ont perdu 4-2 à domicile contre Bourg-en-Bresse. A l’issue de cette nouvelle défaite, l’ancien international italien a déposé sa démission, refusée par la direction. Pas facile la vie d’entraîneur.
Stats : 14 matchs joués, 2 victoires, 7 nuls, 5 défaites, 15 buts marqués, 19 buts encaissés

Bonus : le meilleur de nos expatriés est en forme. En image le récital de Verratti contre le Barça. Un délice…

Ken Fernandez

Rédacteur



Lire aussi