La FIGC explique la pénalité de 10 points de la Juventus

Par Antoine Rabito publié le 30 Mai 2023
Crédits Photo by Icon sport

La cour d’appel de la FIGC a expliqué les raisons de la déduction de 10 points de la Juventus avec « responsabilité personnelle » de Fabio Paratici, Andrea Agnelli, Maurizio Arrivabene et Federico Cherubini, entraînant un penalty pour les Bianconeri.

Il fait référence au premier essai de la FIGC portant sur les valeurs de transfert gonflées de la Juventus. La pénalité initiale de 15 points de janvier a été réduite à une déduction de 10 points il y a seulement quelques semaines et la FIGC a maintenant expliqué la raison de la pénalité. L’ancien directeur financier de la Juventus, Fabio Paratici, a été banni pendant 30 mois et sa responsabilité a été quantifiée par une pénalité de quatre points pour la Juve.

L’ancien président Agnelli a été suspendu 24 mois, correspondant à une pénalité de trois points. L’ancien PDG Arrivabene a également été banni pendant deux ans, mais dans ce cas, la pénalité qui en résulte pour la Juve est de deux points, tandis que la suspension de 16 mois de Cherubini a entraîné une peine d’un point. La FIGC ajoute que la nouvelle décision a été prise « dans une perspective équitable, répondant à des critères afflictifs, proportionnels et raisonnables ». La Juventus ne fera pas appel de la décision, comme l’ a confirmé le réalisateur Francesco Calvo. La Juventus attend maintenant l’issue d’un deuxième procès sportif après un accord de négociation de plaidoyer lundi soir.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Cesare Prandelli prodige un sage conseil à Gianluca Scamacca

Federico Chiesa pourrait débuter sur le banc face à la Croatie

Coup dur pour l’Italie, Federico Dimarco forfait face à la Croatie

« Après Italie – Espagne, mes certitudes sur l’équipe nationale ont vacillé », Marco Tardelli

« La Croatie le pire adversaire possible », Capello met en garde l’Italie

Antoine Rabito

Antoine Rabito

Toujours à l'affut des dernières infos du calcio.



Derniers articles