Kalinic, du sang neuf pour la Fiorentina

Par Gilbert Simonutti publié le 19 Août 2015
Crédits

fiorentina

Ce sera donc Nikola Kalinic, 27 ans, qui succédera à Mario Gomez dans le rôle de tour de contrôle offensive au sein de l’attaque de la Fiorentina. Un choix fortement voulu par Paulo Sousa, le nouvel entraîneur des Toscans. Pour 5.5 millions d’euros et un contrat jusqu’en 2019, le président Della Valle a arraché le buteur aux Ukrainiens de Dnipro, club pour lequel le Croate a inscrit 49 buts en 128 rencontres. Avec son mètre 87, Nikola Kalinic est l’attaquant de surface classique. Puissant dans les duels, bon finisseur, il offre un profil qui manquait depuis le départ de Mario Gomez à Besiktas. De plus, en terme de salaire et d’exigence de temps de jeu, le Croate sera beaucoup moins gourmand que son alter-ego allemand. Dans le schéma tactique de Paulo Sousa, il ne semble pas y avoir de place pour deux avants-centres dans le onze de départ et la volonté de la Viola est de confier les reines de l’attaque à Khouma Babacar.

Cependant, Kalinic ne partira pas comme un remplaçant dans son esprit. Sa première décision en arrivant à Florence a été de choisir le numéro 9. Un choix qui laisse entrevoir du caractère et qui lui permet d’envoyer un signal fort à ses coéquipiers. Des paroles aux actes, l’ancien joueur de l’Hajduk Split a marqué et obtenu un penalty dès sa première rencontre amicale (contre les Grecs d’Iraklis 2-1). Marquer, voilà le job que Paulo Sousa lui demandera avant tout. Cela tombe bien, c’est ce que le Croate aux 20 sélections (pour 6 buts) fait le mieux. En attendant de voir qui de Babacar ou de Kalinic sera titulaire cette saison, la Fiorentina continue de prospecter pour offrir encore un attaquant à son coach. Le jeune uruguayen Jaime Baez semble aujourd’hui favori par rapport à Fabio Borini. Un nom de plus dans un effectif qui compte aussi Giuseppe Rossi et Federico Bernardeschi. La concurrence sera rude.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« Maurizio Sarri a fait de moi un joueur fort », Luis Alberto

« Je n’aime pas les défaitistes », le message poignant de Claudio Ranieri

« Ce n’est pas une équation mathématique », Allegri répond à Stefano Pioli

La Juventus privée de deux cadres contre l’Atalanta

Les propriétaires de la Roma prennent une décision concernant l’avenir de Mourinho

Avatar

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Derniers articles