Juraj Kucka, le poumon du Milan AC

Par Matthieu Pianezze publié le 06 Mar 2016
Crédits

Juraj Kucka

Une arrivée en catimini…

Samedi dernier à l’issue de la victoire ô combien importante face au Torino, Sinisa Mihajlovic n’est pas passé par quatre chemins pour évoquer Juraj Kucka « Je tiens à remercier énormément Galliani pour l’arrivée de Kucka. C’est un joueur qui a seulement coûté 3 millions mais qui réalise une superbe saison ». Par ces mots, le technicien serbe a mis dans la lumière un joueur qui était arrivé dans l’indifférence la plus totale à Milanello. A l’issue d’un été à courir après Kondogbia et Witsel, Galliani s’était rabattu en toute fin de mercato sur le milieu slovaque au grand dam du peuple rossonero. Bien sur, Kucka n’était pas pressenti pour débuter la saison comme titulaire face à la concurrence de joueurs comme De Jong, Poli, Bertolacci ou encore Nocerino. Et pourtant, début mars, le bougre en est déjà à 26 rencontres disputées toutes compétitions confondues avec le Diavolo. Homme de base du 4-4-2 milanais, il fait preuve d’une détermination qui fait un bien fou à son équipe. Sa rapidité d’exécution et sa façon se projeter vers l’avant, à l’instar, de ce qu’il a fait dans le dernier derby face à l’Inter ont totalement surpris les travées de San Siro. C’est ce type de joueur à la Gattuso dont manquait cruellement le milieu de terrain lombard depuis plusieurs saisons.

…Il devient un joueur essentiel

Le numéro 27 ne fait pas que récupérer des ballons, il casse les lignes adverses et fait preuve d’une qualité technique plutôt étonnante pour un joueur qui n’était pas spécialement attendu dans ce registre. Massimo Ambrosini semble lui aussi bluffé par le slovaque « C’est le joueur fondamental dans ce système de jeu. Quand il est en forme cela se ressent sur le reste de l’équipe. Il est arrivé dans un grand club avec une étiquette négative et pourtant il a su montrer un savant mélange de qualités techniques et physiques. » Celui qui est surnommé Kuco a déjà réalisé quatre passes décisives cette saison dont la dernière en coupe d’Italie mardi pour Jérémy Menez. Il tranquillise également par son activité Montolivo, qui semble bien plus efficace quand il est associé au slovaque. Cependant, il gagnerait parfois à mieux gérer ses efforts pour garder de la lucidité devant le but, lui, qui n’a inscrit qu’un seul pion cette saison au regard du grand nombre d’occasions qu’il se procure. Il semble néanmoins évident qu’avec une fin de saison qui s’annonce passionnante pour le Milan AC (lutte pour le podium et finale de la coupe d’Italie), le guerrier slovaque devra garder ce rythme pour aider son club à atteindre ses objectifs. Sinisa le sait, et c’est d’ailleurs Kucka, qui en premier a été remplacé dès la mi-temps mardi soir, lors de la demi finale retour face à l’Alessandria qui fût vite pliée. Ainsi, il devrait être en pleine forme pour le déplacement périlleux de cet après-midi sur le terrain de la bête noire du moment, Sassuolo !



Avatar

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.