Italie, ne joue pas avec le feu !

Par Guedid Mohamed publié le 01 Juil 2016
Crédits

 Italie-Nazionale

Vainqueur aux points

L’Euro 2016 bat son plein et après 4 matchs disputés, l’Italie est l’une des équipes qui impressionnent le plus. Et pour cause : la défense est solide, le milieu courageux et l’attaque travailleuse, bref les résultats sont aux rendez-vous. Le mérite de cette réussite revient en grande partie à Antonio Conte qui, en plus d’avoir transmis aux joueurs sa légendaire grinta, a prouvé être un fin tacticien. Un aspect qu’on ne lui connaissait pas forcément. Si le contenu fait l’unanimité, on a récemment entendu certaines voix en interne ne pas se satisfaire des résultats, ou du moins de la physionomie des matchs. Le « on aurait pu marquer plus » dit le torse bombé fait rapidement place à un plus mesuré « on aurait du se mettre à l’abri plus tôt« , surtout après le match contre l’Espagne. Les faits leur donnent en tout cas raison puisque contre la Belgique et l’Espagne, la Nazionale n’a assuré sa victoire que dans le temps additionnel, tout comme la victoire arrachée contre la Suède, elle aussi survenue en tout fin de match.

Ne jouez pas avec le feu

Les raisons d’être inquiets sont d’ailleurs justifiées, c’est un fait, l’Italie s’est faite peur plus d’une fois. Face à la Belgique, il a fallu à la Nazionale la maladresse de Lukaku pour ne pas concéder l’égalisation, et elle s’en est remise à Buffon pour ne pas se faire rejoindre par l’Espagne. Pareil contre la Suède à qui la Nazionale a donné les moyens de croire à la victoire presque jusqu’au bout avec une situation plus que litigieuse dans la surface quelques secondes après le but d’Eder. L’exemple le plus frappant reste cependant la seule défaite de l’Italie dans cet Euro face à l’Irlande. En effet à force de rater des occasions, la Squadra s’était faite passer devant au finish, heureusement sans conséquence. Pourtant, dans au moins 3 des 4 matchs, les Azzurri ont largement eu de quoi tuer le suspense beaucoup plus tôt, mais ont fait preuve de maladresse, manqué de lucidité au dernier moment ou sont tout simplement tombés sur de grands gardiens. D’ailleurs, pour le prochain choc prévu contre l’Allemagne, Manuel Neuer, l’un des meilleurs gardiens du monde attend sereinement les déferlantes bleues. Les attaquants italiens devront être réalistes contre la seule équipe de la compétition qui n’a pas encore encaissé de but. L’Allemagne est la meilleure défense de l’Euro et a des attaquants cyniques qui s’interdisent toute possession stérile, cette fois c’est sûr, il ne faudra pas jouer avec le feu.




🔥 Les sujets chauds du jour :

David Villa révèle son favori pour Italie – Espagne

« L’Espagne est une équipe très difficile à battre », Fabio Capello

Luka Modric prévient l’Italie avant le dernier match de la phase de groupe

« Il sera spécial de jouer contre l’Italie », Fabian Ruiz

« Le match contre l’Espagne est l’un des plus importants de ma carrière », Luciano Spalletti

Avatar

Guedid Mohamed

Rédacteur Milan



Derniers articles