Guide de la saison 2015-2016 : Genoa

Par Leo Carta publié le 03 Sep 2015
Crédits

genoa

OBJECTIF DE LA SAISON : Avoir une licence UEFA

Malgré sa sixième place l’année dernière, le club n’a pas pu obtenir sa licence UEFA à temps. Faute à un fair play financier non respecté. Et c’est Ferrero et sa Samp qui s’en sont frottés les mains. Une joie éphémère pour l’autre club de la ville. Cette année, se rabattre pour une place en Europe, pour cette fois l’honorer, est donc l’objectif principal du Genoa qui sort d’une saison pleine à tout point de vue.

LE MERCATO

Arrivées : Pandev (laissé libre par Galatasaray), Lazovic (laissé libre par l’Étoile Rouge de Belgrade), Gakpé (laissé libre par le FC Nantes), Figueiras (prêté par Séville), Cissokho (acheté au FC Nantes), Munoz (laissé libre par la Sampdoria), Ujkani (laissé libre par Palermo), Tachtsidis (retour de prêt de l’Hellas Verona), Ntcham (prêté par Manchester City), Capel (laissé libre par le Sporting Lisbonne), Ansaldi (prêté par le Zenith Saint-Petersbourg), Dzemaili (prêté par Galatasaray), Donnarumma (retour de prêt de Vicenza), Ricozzi (laissé libre par la Roma), Pavoletti (fin de copropriété avec Sassuolo).

Départs : Kucka (vendu au Milan), Bertolacci (vendu au Milan), Iago Falque (prêté à la Roma), Lestienne (rentré au PSV), Bergdich (rentré au Valladolid), Edenilson (rentré à l’Udinese), Roncaglia (rentré à la Fiorentina), Ariaudo (rentré à Sassuolo), Niang (rentré au Milan).

Autres opérations : Fetfatzidis (rentré du Chievo puis vendu à l’Al-Ahli), Krajnc (laissé libre par Cesena puis vendu au Cagliari), Rosi (retour de prêt de la Fiorentina puis prêté au Frosinone), Santana (laissé libre), Borriello (laissé libre), Pinilla (option d’achat levée par l’Atalanta), Greco (option d’achat levée par le l’Hellas Verone). Ragusa (laissé libre par Pescara puis prêté au Cesena), Antonelli (option d’achat levée par le Milan AC).

Un mercato sobre mais efficace, comme d’habitude chez Preziosi. Laissé orphelin du gros coup tant attendu par les tifosi et qui répondait au nom d’Iturbe, l’intention de prolonger le football plaisir de l’année passée est pourtant bien là. Malgré la perte des différents Bertolacci, Iago Falque et Niang, la principale requête de Tonton Gasperini semble respectée : ne surtout pas casser son jouet. Les recrues arrivées semblent à la hauteur de la tâche à accomplir. Pandev et Dzemaili, anciens darons de la Serie A, arrivent pour prêter main forte au club génois tandis que les fans de Football Manager n’ont d’yeux que pour Ansaldi. Le latéral argentin, prêté par le Zenith et passé par la case Atletico, vient renforcer le secteur défensif mené d’une main fer par son compatriote Burdisso.

LA RECRUE PHARE : Leonardo Pavoletti

L’athlétique avant-centre italien affiche en Serie A une moyenne but/match joué (8/20) qui en impose. Récupéré à la fin de sa copropriété avec Sassuolo pour mener l’attaque des Grifoni, Pavoletti s’inscrit dans la lignée des 9 italiens. Un sens du but particulier, des placements judicieux, un jeu dos au but impressionnant. Si ce vieux jeune (26 ans) confirme ses belles prestations, nul doute qu’il sera le titulaire indiscutable de l’attaque rossoblu. Et se verra peut-être ouvrir les portes de la Nazionale. Car comme l’a dit Conte, seuls les joueurs titulaires dans leur club respectif seront sélectionnés.

LA RECRUE FARCE : Goran Pandev

Sur le papier, Pandev est une belle recrue pour le Genoa. Expérimenté, le Macédonien connaît le championnat comme sa poche et retrouve Gasperini avec lequel il a travaillé à l’Inter. À 32 ans et après un passage assez terne en Turquie, l’ex laziale-napolitano-interiste revient faire parler son pied gauche. Véritable totem en Coupe d’Italie (il l’a gagnée 5 fois, dont 4 d’affilée), tenir le rythme imposé par la formation gasperienne ne sera pas chose aisée pour lui.

L’EFFECTIF

Gardiens : Perin, Lamanna, Ujkani, Donnarumma, Sommariva.

Défenseurs : Munoz, De Maio, Marchese, Izzo, Burdisso, Ansaldi, Figueiras, Cissokho, També,

Milieux : Tachtsidis, Rincon, Dzemaili, Costa, Ntcham, Capel, Laxalt, Lazovic

Attaquants : Perotti, Gakpé, Pandev, Pavoletti, Panico

L’ENTRAÎNEUR : Gian Piero Gasperini

Gasp s’est retrouvé depuis son retour à Gênes. Les motivations sont là, son style de jeu prend comme nulle part ailleurs et ses années troubles semblent oubliées (Inter, Palermo). Son équipe s’est construite autour d’une véritable identité (et un dispositif, le 3-4-3, revendiqué), la magie opère et l’entraîneur espère continuer l’aventure de la meilleure des façons. Malgré les gros départs cet été, les arrivées semblent compenser et chercher la continuité. Malgré tout, l’arrivée en force des latéraux Ansaldi, Cissokho et Figueira tendent pourtant au très tendance 3-5-2. Le trident offensif est sexy (Perotti-Pavoletti-Pandev) mais le dispositif de l’entraîneur Piémontais est exigeant. Trouver un équilibre entre la phase défensive et la phase offensive devient alors le principal chantier du mister, et ce ne sera pas simple. Mais impossible is nothing.

L’ÉQUIPE-TYPE




🔥 Les sujets chauds du jour :

Un international danois dans le viseur de la Juventus

La Juventus pousse pour Jean-Clair Todibo

Alvaro Morata au Milan AC, ça se précise

Un cador italien sur la piste de Karim Adeyemi

Denzel Dumfries sur le point de renouveler à l’Inter Milan

Avatar

Leo Carta

Rédacteur Juventus



Derniers articles