Le Genoa dans le tourbillon de la crise

Par Herman Ahouande publié le 08 Jan 2016
Crédits

genoa

C’est une nouvelle page qui s’ouvre en cette année 2016, mais rien ne semble avoir changé du visage des grifoni, en tout cas suite à ce premier résultat. Si les dernières rencontres ont laissé un goût amer dans la bouche des tifosi, l’amertume ne fait que s’accentuer chez les plus confiants d’entre eux. Dix-septième au classement, avec une seule unité de plus que le premier relégable, le plus ancien club de la Botte peine à confirmer les performances qui lui ont permis de terminer la saison écoulée à une honorable sixième place. Le problème ? Les atouts qui ont concouru à ce résultat ont simplement déserté le forum. D’une part, le mercato estival qui avait ouvert la porte au départ de certains joueurs-cadres de l’équipe dont notamment Iago Falque (meilleur buteur du club la saison dernière) et Andrea Bertolacci (meilleur passeur). D’un autre côté, le Mister qui a de plus en plus du mal à maintenir la solidité et la compétitivité qu’il avait inculquées à son équipe, un groupe qui a perdu de vue l’objectif du début de saison à savoir, reconquérir une place européenne. Trop perméable en défense (26 buts encaissés en 17 matches) et sans réel argument en attaque (0,95 but inscrit en moyenne par rencontre), le rêve des rossoblù peut rapidement se transformer en cauchemar si une solution à la taille du problème n’est pas trouvée.

L’année 2016 pour se refaire une santé ?

Si le rêve du Gasp’ était de réitérer l’exploit de 2014-2015, ce rêve a dû changer en cours de route pour se muer en un maintien pur et simple. L’équation parait donc plus simple à résoudre. Pour ce faire, les rossoblù ne doivent pas perdre de points contre les concurrents directs au maintien tout en cherchant à jouer les trouble-fêtes face aux équipes du haut de tableau. Il faudra alors retrouver la grinta et l’identité qui était leur ; redevenir un groupe solide derrière, organisé dans l’entre jeu et efficace devant le but afin d’engranger le maximum de points possibles et de sauver les meubles. L’une des clés pour redynamiser la troupe peut aussi être le mercato hivernal, un mercato conséquent, qui ouvre la porte d’entrée à des joueurs capables de se fondre rapidement dans le projet et de fournir les ingrédients nécessaires à sa concrétisation à travers les résultats. Dans ce sens deux arrivées, celles de Suso et de Rigoni sont à signaler. Mais la pate de Gasperini devra être avant tout l’élément essentiel qui permettra de cimenter le groupe. Par lui, les grifoni doivent retrouver la confiance et surtout une identité de jeu pour réaliser des résultats dans la durée. Il lui reviendra donc de réadapter son système de jeu selon le profil de ses joueurs et de reconstruire une équipe articulée autour des joueurs clés de la première partie de saison. Mais il faudra déjà répondre présent aux rendez-vous qui se profilent et qui s’annoncent palpitants quand on sait qu’il doit affronter entre autres l’Atalanta, Palermo mais surtout la Fiorentina et la Juventus.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Daniele De Rossi rassure concernant son avenir à la Roma

La Juventus prêt à poursuivre Allegri en justice ?

Khvicha Kvaratskhelia vers une prolongation avec Naples?

Rebondissement dans le dossier Gleison Bremer à la Juventus

Paolo Montero, nouvel entraîneur de la Juventus

Avatar

Herman Ahouande

Rédacteur



Derniers articles