Franco Vázquez au FC Séville pour faire décoller sa carrière

Par Guedid Mohamed publié le 20 Juil 2016
Crédits

Vazquez-Palermo-Italie

Un bon choix de carrière

Comme à chaque mercato estival, le Palermo n’a d’autres choix que de se résoudre à se séparer de quelques uns de ses meilleurs éléments. Cette année ne déroge pas à la règle avec les départs de plusieurs de ses fers de lance dont Sorrentino, Gilardino et donc Franco Vázquez. Ce dernier a été vendu 15 Millions plus des bonus en cas de réussite sportive à Séville, c’est une aubaine pour Maurizio Zamparini et ses collaborateurs qui vont pouvoir ajouter la somme à leur compte en banque pour ensuite répartir le tout sur plusieurs tableaux. Payer d’une part les anciens agents de Paulo Dybala après la condamnation à hauteur de 15 millions prononcée par la haute cour de Manchester il y a quelques mois pour une affaire qui remonte à l’époque où le joueur avait signé à Palermo, et d’autre part réajuster leur effectif tout en faisant attention à la Zone rouge financière.

Donc oui, Palermo obligé de vendre mais d’aucuns regretteront le fait que l’international italien aurait pu signer pour un top club de l’élite qui joue régulièrement les compétitions européennes. Ceci dit, combien de clubs de la première moitié de tableau étaient prêts à débourser autant sur lui ? Combien ont vraiment besoin d’un trequartista à l’ancienne ? Vous l’aurez compris, ces deux vecteurs réunis et il n’y avait plus grand monde au portillon. Séville a senti le bon coup. Pour le joueur, du haut de ses 27 ans et dans la force de l’âge, il est parfaitement conscient qu’il est à un tournant important de sa carrière qui tarde à décoller. C’est en tout cas le parfait environnement pour progresser encore et définitivement exploser. Enfin un peu de visibilité pour lui qui connaît déjà la langue et le championnat et qui va pouvoir se fondre dans l’effectif d’un club triple vainqueur de l’Europa League en titre et qui a tracé sa route pour la décennie à venir. Tout le contraire de Palermo, donc.

Attention tout de même

Comme chacun sait, tout va très vite dans le football. Soucieux de trouver un remplaçant digne de ce nom à Éver Banega et pour répondre aux exigences du nouveau coach Jorge Sampaoli, le FC Séville a fait signer presque dans le même temps l’international brésilien Paulo Henrique Ganso (un temps pisté par le Milan), mais aussi Joaquín Correa de la Samp, Pablo Sarabia et le Japonais Hiroshi Kiyotake qui seront tous au taquet (pardon) pour chiper une place de titulaire. A priori vu le prix déboursé, El Mudo et son élégante et longiligne carcasse partent favoris mais attention à la concurrence. De nature réservée et calme, et ce même sur le terrain quand il n’y a rien pour s’exprimer (quand il n’a pas le ballon donc), Franco Vázquez va devoir très vite assimiler les consignes de son nouvel entraîneur et surtout son légendaire pressing haut et en équipe pour ne pas être le maillon faible à la récupération. Pour le reste, s’il est dans de bonnes conditions, son génie et sa vista n’auront pas trop de mal face aux défenses espagnoles moins regroupées qu’en Italie (pour être poli). Après son expérience ratée au Rayo Vallecano en 2012-2013, l’heure est venue pour lui de prouver à toute l’Espagne du foot que son pied gauche aussi est magique. Tant pis pour nous.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

« La Juventus ne devrait pas participer à la Coupe du Monde des Clubs », Aurelio De Laurentiis

« Nous sommes prêts pour tout », Daniele De Rossi

Stefano Pioli donne des nouvelles de Fikayo Tomori

Courtisé en Angleterre, Simone Inzaghi répond

Avatar

Guedid Mohamed

Rédacteur Milan



Derniers articles