Francesco Caputo : la saison de sa vie

Après deux bonnes saisons sur le plan personnel avec la Virtus Entella, Francesco Caputo choisit de rejoindre Empoli et son projet novateur et globalement plus ambitieux que celui du club Ligure. Après 28 journées, Empoli est deuxième de Serie B, avec deux points de retard sur Frosinone et un match en moins, Ciccio Caputo en première ligne. Gros plan sur un joueur qui est en train de disputer la saison de sa vie.

Par Rémi Falvo publié le 10 Mar 2018

Les premiers pas à Empoli

Le 18 août 2017, Francesco Caputo quitte la Virtus Entella pour Empoli. Les azzurri viennent de subir un vrai choc : la descente en Serie B suite à l’incroyable remontée des Calabrais de Crotone, se faisant doubler à la toute dernière journée de championnat. Là-dessus, Massimo Maccarone, meilleur buteur du club cette saison 2016-2017, quitte le navire. Le club décide de tout reconstruire, si bien qu’aujourd’hui on a du mal à trouver plus de deux joueurs semblables dans l’effectif d’Empoli cette saison et l’an passé. C’est dans ce contexte que Francesco Caputo, au statut de bon attaquant de Serie B, s’engage à Empoli. C’est donc un pari, aussi bien pour le club que pour le joueur de 30 ans : faire oublier un attaquant comme Maccarone, et porter le club vers la Serie A. Pour l’instant, il n’est pas choquant de dire que l’attaquant est en train de remporter son pari: 21 buts et 3 passes décisives en 28 matchs de championnat, et capocannoniere de Serie B. Quand, en plus de ça, le deuxième meilleur buteur du champoionnat se nomme… Alfredo Donnarumma, et évolue à ses côtés à la pointe de l’attaque de Empoli. L’entente entre les deux hommes est parfaite dans le 4-4-2 mis en place par Aurelio Andreazzoli, puisqu’ils sont à eux seuls auteurs de 36 buts sur 60 de leur équipe, qui est la meilleure attaque de Serie B. Donnarumma va au charbon, Caputo termine le boulot. C’est en version simplifiée la recette de la saison tonitruante qu’est en train de réaliser Empoli.

Meneur par l’exemple

Mais réduire Caputo à un renard des surfaces ne serait pas légitime. Si l’efficacité est son point fort, l’attaquant apulien n’en est pas moins un vrai joueur de ballon. Mais au-delà de ça, Caputo incarne à lui seul le renouveau azzurro. A peine arrivé dans l’effectif, il a su se montrer décisif, et a montré le chemin à suivre à tous ses coéquipiers. Lors de la deuxième journée de championnat, Empoli reçoit un gros morceau : Bari. Les Toscans s’imposent 3-2, Caputo est l’auteur d’un doublé et d’une passe décisive. Week-end suivant, déplacement à Palerme : Empoli arrache le nul, un match fou se terminant à 3-3, doublé de Ciccio Caputo, dont un marqué à la dernière minute. Mais l’exemple le plus incroyable est celui de la réception de l’actuel leader Frosinone. Les hommes d’Andreazzoli sont menés 3-0 chez eux, le score final est également de 3-3, avec un doublé de l’inévitable Caputo, les deux buts marqués dans les arrêtes de jeu. Ce soir-là, le « remplaçant de Maccarone » est définitivement rentré dans les coeurs des tifosi.

Il y a des signes qui ne trompent pas, comme par exemple un joueur à qui tous les contres sont favorables… Et il y a certaines choses contre lesquelles on ne peut pas lutter, et Caputo, cette saison, semble être un des heureux élus à qui tout réussit. Si Empoli venait à monter en Serie A l’an prochain, Ciccio Caputo pourrait relever le plus grand défi de sa carrière : prouver qu’il est plus qu’un bon attaquant de Serie B. Même s’il en avait déjà eu l’occasion avec Bari en 2011, les circonstances actuelles n’ont plus rien à voir. Caputo est mûr, a pris de l’expérience, et est sur un nuage. Caputo est prêt.

Rémi Falvo

Rédacteur



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.