Jump to content
Calciomio

Inter-Lazio : Melo VS Biglia

Recommended Posts

Boxing-Ring-400x237.jpg

 

 

L'importance dans le jeu

Il est clair que Felipe Melo n'était pas le joueur le plus désiré en tant que nouvelle recrue pour le milieu de terrain. Mais la forte volonté de Roberto Mancini afin de le faire venir semble être justifée. En effet, le Brésilien se montre très utile dans l'entrejeu de l'Inter où il a joué 11 matchs et inscrit un but. Seul devant la défense en 4-3-3 ou accompagné dans un 4-2-3-1, l'ancien joueur de Galatasaray fait le travail. La relance et la construction du jeu passe d'ailleurs souvent par lui qui possède une moyenne de 50 passes par match avec un taux de réussite de 86%. Cependant, la concurrence est forte cette année à l'Inter et Mancini compte utiliser tous ses joueurs ce qui ne fait pas de Felipe Melo un véritable titulaire indiscutable puisque Medel, Brozovic ou encore Kondogbia peuvent remplir le même rôle que le Brésilien.

 

Lucas Biglia est clairement un élément clé de l'équipe de Pioli, il en est même le capitaine. Absent 5 journées cette saison (au cours desquelles la Lazio a perdu à 3 reprises) à cause d'une blessure, il a également disputé 11 matchs de championnat pour 3 buts et 1 passe décisive. L'Argentin est le métronome du milieu de terrain de la Lazio. Sa qualité dans les passes et son aisance technique en font de lui un joueur décisif. Il réalise plus de 70 passes par match pour 88% de réussite et possède une moyenne de 1,6 passe « clé » par rencontre. Si la plupart des joueurs de l'équipe romaine affichent un niveau de jeu largement insuffisant, comparé à ce qu'ils ont su démontrer la saison dernière, Biglia semble être le seul à tirer son épingle du jeu et se montre même meilleur que l’interiste.

 

Vainqueur : Lucas Biglia

 

 

L'apport défensif

Felipe Melo fait partie de ces joueurs qui peuvent faire peur à la fois à l'adversaire mais aussi à ses propres tifosi à cause d'un engagement souvent excessif. Malgré cela, il ne réalise que 1,7 faute par match, ce qui lui a valu 5 cartons jaunes et 1 carton rouge. Statistiquement, l’ancien de Galatasaray effectue 2,3 tacles et 2,1 interceptions dans un match. De nombreuses fois, il vient se joindre à la défense afin de créer le surnombre et surtout écarter tout danger (1,8 dégagement défensif par match). Fréquemment bien placé et doté d'une bonne lecture du jeu, il incarne le soldat idéal pour Roberto Mancini qui recherchait à durcir le milieu de terrain.

 

Le joueur laziale quant à lui, incarne un autre type de milieu défensif. Moins défenseur et moins rugueux, il favorise généralement la construction à la récupération et on le retrouve généralement plus haut que certains autres joueurs à ce poste comme le démontre sa moyenne de 0,4 dégagement défensif effectué par match. Toutefois, il réalise 3,4 tacles et commet 2,2 fautes par rencontre (4 cartons jaunes reçus) ce qui traduit peut-être une moins bonne maitrise des tâches défensives comparé à Felipe Melo.

 

Vainqueur : Felipe Melo

 

 

La gestion de la pression

Comme tous les joueurs de l'Inter, le milieu de terrain brésilien aura à cÅ“ur de réaliser une prestation digne d'une équipe positionnée en tête du championnat. Pour ce faire, il faudra savoir garder son sang-froid et se concentrer sur son propre match et non sur ceux des concurrents directs sur le podium. Felipe Melo connait bien cette situation puisque du haut de ses 32 ans il a remporté 3 championnats de Turquie, le tout en étant déjà entrainé par Roberto Mancini lors de la saison 2013-2014.

 

La Lazio quant à elle est en crise de résultat puisqu'elle n'a plus remporté un match de Serie A depuis sa victoire face au Torino le 25 octobre. Les supporters grondent et ce n’est pas l’Europa League qui va leur redonner le sourire malgré la qualification pour les 16èmes de finale. C'est donc une toute autre forme de pression que les joueurs romains devront affronter. Lucas Biglia sera évidemment conscient de l'enjeu de ce match pour les siens. La Lazio n'a pas le droit à l'échec et la grande forme actuelle de l'Inter n'arrangera probablement rien, d’autant plus que l’égalisation de la Sampdoria en fin de match la semaine dernière à du laisser des traces.

 

Vainqueur : Felipe Melo

 

 

La rédac' tranche

Pour nous, c'est donc une victoire de Felipe Melo qui se dessine. L'Inter et tous ses joueurs sont dans un grand état de forme et de confiance et cela devrait les aider à vaincre une Lazio peu convaincante et en pleine crise mais qui possède des joueurs dotés de grandes qualités pouvant faire la différence à tout moment.

 

Cet article Inter-Lazio : Melo VS Biglia est apparu en premier sur Calciomio.

 

 

 

Voir l'article complet

Share this post


Link to post

Biglia est bien meilleur que Melo.

Gestion de la pression avec Melo c'est rouge direct.

On comprend, l'auteur est interiste

Share this post


Link to post

Aquila tranche

Pour moi c'est une victoire de Lucas Biglia qui se dessine.

 

La rédaction semble violemment oublier les handicapés qui sont alignés autour de Biglia. Le peu de sérénité qu'affichent des Mauricio ou encore Gentilletti et Radu n'existe que grâce à la présence de Biglia qui non seulement organise le jeu mais sert de tampon anti-pression pour les défenseurs.

Ses responsabilités et sa vision de jeu sont cruciaux. On ne mesure pas à quel point l'équipe est perdue sans lui, et que c'est sa seule présence qui permet de rehausser le niveau et apporter un peu de confiance au sein de tous.

 

Je ne crois pas que Melo aurait un tel poids parmi tous ces handicapés et je ne crois pas non plus qu'il tiendrait son niveau si haut à lui tout seul. Alors que Biglia supporte une pression que peu dans le championnat ne supportent.

Share this post


Link to post

'Faut avouer que Melo fait une belle saison mais je pense quand même que Biglia est meilleur à conditions égales.

 

Dans la situation actuelle avec la forme de l'Inter et celle de la Lazio, le Brésilien gagne forcément le duel, aucun souci pour moi, j'apprécie toujours la rubrique. :lol:

Share this post


Link to post

Je comprend pas pourquoi on compare Melo a Biglia...dans ce registre. Deja parce que le premier n'est pas un titulaire indiscutable et surtout parce qu'on a un monstre comme Medel!!!

Share this post


Link to post

'Faut avouer que Melo fait une belle saison mais je pense quand même que Biglia est meilleur à conditions égales.

 

Dans la situation actuelle avec la forme de l'Inter et celle de la Lazio, le Brésilien gagne forcément le duel, aucun souci pour moi, j'apprécie toujours la rubrique. :lol:

 

Voilà, tout est dit ici. Merci Maître SCed. Toi tu sais écrire, il te faut une phrase pour exprimer ce que j'exprime en 45 pages.

Share this post


Link to post

Et encore, en face à face je m'exprime essentiellement par des "boh", "mmh", "pfff", "...".

Share this post


Link to post

Bigla joueur de foot ... Melo joueur anti foot

Share this post


Link to post

Le duel oppose les joueurs sans prendre (ou alors très peu) en considération le reste de l'équipe ... Sinon y aurait aucun suspens et aucun intérêt à la rubrique.

 

L'auteur est interiste ? Non l'auteur est rédacteur Inter et rédacteur polyvalent. Dans nos articles les rédacteurs ne sont pas tifosi, c'est pour ça qu'ils sont là. Notre seul passion : le Calcio.

  • Upvote 2
  • Downvote 1

Share this post


Link to post

Je suis d'accord avec les coms plus haut.. Biglia sera surement titulaire à l'Inter, et c'est pas sur que ça soit le cas de Melo dans ce Lazio pourtant malade.

Share this post


Link to post

Bah l'article prend les joueurs individuellement sans prendre en compte le rendement des joueurs qui les entourent, donc de ce fait, logique que Melo gagne, mais oui, tout le monde est d'accord, dans l'absolu, Biglia est meilleure que le Brésilien, mais moins bon que Chiellini quad même.

Share this post


Link to post

Non Medel on a évité car il a joué en coupe et a subi une blessure à la tete donc on etait pas sur qu'il soit sur le terrain. Melo c'était la quasi certitude. Apres on verra ..

Share this post


Link to post

Biglia est bien meilleur que Melo.

Gestion de la pression avec Melo c'est rouge direct.

On comprend, l'auteur est interiste

 

Et je te dis pas ce qui t'attend sur le Calciopoli, il va démolir un par un les arguments de la défense de la Juve du sale milaniste qui tenait la boutique auparavant. :ninja:

Share this post


Link to post

Le duel oppose les joueurs sans prendre (ou alors très peu) en considération le reste de l'équipe ... Sinon y aurait aucun suspens et aucun intérêt à la rubrique.

 

L'auteur est interiste ? Non l'auteur est rédacteur Inter et rédacteur polyvalent. Dans nos articles les rédacteurs ne sont pas tifosi, c'est pour ça qu'ils sont là. Notre seul passion : le Calcio.

 

J'adore calciomio est ses rédacteurs, mais pour cet article vous vous êtes trompé. Melo ne sait pas gérer la pression c'est son plus grand défaut

Share this post


Link to post

Un duel avec Medel aurait été plus cohérent, je suis d'accord. Bon après si il est incertain...

 

Concernant l'article, je ne suis pas du tout d'accord. L'argument "gestion de la pression" surtout. Le palmarès de Melo, c'est pas démonstratif comparé à son comportement. C'est un joueur qui craque facilement, qui est sur les nerfs et qui a des coups de folie. Rien à voir avec la sérénité d'un Biglia. Puis l'argentin qui est toujours bon dans une équipe à la ramasse et dans un climat tendu, ça reste une meilleure preuve de gestion de la pression qu'un joueur qui est pas mal dans un contexte plus léger mais qui a trois championnats turcs.

 

Pour moi, même en ce moment, Biglia reste nettement au-dessus.

Share this post


Link to post

Un duel avec Medel aurait été plus cohérent, je suis d'accord. Bon après si il est incertain...

 

Concernant l'article, je ne suis pas du tout d'accord. L'argument "gestion de la pression" surtout. Le palmarès de Melo, c'est pas démonstratif comparé à son comportement. C'est un joueur qui craque facilement, qui est sur les nerfs et qui a des coups de folie.

C'est pas ça la gestion de la pression, ça c'est son caractère.

 

Rien à voir avec la sérénité d'un Biglia. Puis l'argentin qui est toujours bon dans une équipe à la ramasse et dans un climat tendu, ça reste une meilleure preuve de gestion de la pression qu'un joueur qui est pas mal dans un contexte plus léger mais qui a trois championnats turcs.

:unsure:

Share this post


Link to post

Bigla joueur de foot ... Melo joueur anti foot

 

 

:smileJap:

Share this post


Link to post

 

La fameuse gestion de la pression :ninja:

Share this post


Link to post

C'est pas ça la gestion de la pression, ça c'est son caractère.

 

 

:unsure:

Craquer facilement à cause de la pression peut faire partie de ton caractère, ça s'appelle être nerveux.

 

Contexte plus léger -> Une Inter en forme par rapport à une Lazio en crise. Forcément l'ambiance est plus détendue.

 

Bon bah victoire par K.O de Melo sans aucun doute. :ninja:

Share this post


Link to post

Melo VS Biglia

Finalement j'ai changé d'avis et je déteste cette rubrique : Melo a un peu trop pris le titre au premier degré. Oh l'idée est sympa mais si ça doit provoquer des morts chaque semaine, ça ne vaut pas le coup, m'est avis. :ninja:

Share this post


Link to post

Biglia a eu un Ko certes mais c'est De Melo qui a été éliminé :smileJap:

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×