Jump to content
Calciomio

Il Piemonte

Recommended Posts

Pas un seul tifoso du Toro par ici non plus...

 

Mais où sont-ils??? :confused1: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'en a au moins 2 sur le Forum

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien que dans ma famille ce soit majoritairement Juve .

 

J'ai toujours eu il Toro dans mon coeur.

 

La CURVA MARATONA :wub: :wub: :wub:

 

Le piémont est granata n'en déplaise à certains.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait tour à Turin, moi horrible que me le raconte mes amis de Naples, je m'attendais à voir des usines partout... Finalement c'est une jolie ville (le quartier du Pallazo Reale) pour le peu que j'ai vu... Et une petite ville, vu de la Basilica Superga.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien que dans ma famille ce soit majoritairement Juve .

 

J'ai toujours eu il Toro dans mon coeur.

 

La CURVA MARATONA :wub: :wub: :wub:

 

Le piémont est granata n'en déplaise à certains.

 

Tant mieux! Qu'il le reste! J'ai aucune revendication piémontaise...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai passé le week end à Turin, une ville charmante que je connaissais... J'ai faillit embarqué une vendeuse via Po, mais ma femme m'a fait les gros yeux... :thumbsdown_anim: :thumbsdown_anim: Vraiment, un régale, j'ai vu quelques drapeaux du Toro, de la Juve, mais un seul maillot porté en ville, celui du Napoli par mon fils. :icecream: :icecream:

 

Sinon, un tacle contre la Juve, on a voulu visité le stade et le musée et ses hors de prix, dommage, un peu de culturation ne fait pas de mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je copie-colle ici l'un de mes com' du topic Juve :

 

Bon petit récit de mon voyage avec pas mal d'explications et d'avis. Je vous fais ça laconiquement car je sens que ça va me prendre un petit temps déjà comme ça^^

 

Commençons par le commencement.

 

Pour aller à Turin ma go et moi on a opté pour le train car pas d'avion low coast pour y aller et en voiture entre le carburant, l'autoroute et le Fréjus ou le Mont Blanc ça revient bien trop cher sans omettre l'emmerde que c'est que d'avoir une voiture dans Turin.

 

Pour info', on en a eu pour 250€ en tout pour nous deux, sachant qu'est compris dans ce prix les trajets Rouen-Paris de l'aller et Paris-Rouen du retour. Pour Paris (gare de Lyon)-Turin et Turin-Paris, on en a eu pour 100€ par personne.

 

On est arrivé à la gare de Porta Susa qui est devenue depuis les JO de 2006 la gare « principale » de la ville. Il y a en effet deux gares à Turin, celle-ci, située à l'ouest et la gare de Porta Nuova (splendide je trouve mais actuellement sa façade est en rénovation), située au sud (ouest et sud donc mais toutes deux se trouvant dans le centre donc pas de soucis).

 

Sinon l'appart' (parfaitement équipé! Très moderne) qu'on a loué est situé dans le quartier du Balon (marché aux puces tous les samedis) dans la très mignonne via Borgo Dora (du nom du fleuve qui passe tout près) près de la grande Piazza Della Repubblica où se tient tous les jours (sauf le dimanche) le marché de « Porta Palazzo », le plus grand marché à ciel ouvert d'Europe (avec de tout à des prix intéressant, c'est un bordel montres ! Et en fin de journée obligé d'y aller aux poids lourds pour tout nettoyer illico presto). Le quartier très populaire avec des italiens évidemment mais aussi des immigrés plus qu'habituellement en Italie mais personnellement je préfère 100 fois ça que de ne me retrouver au milieu de touristes ou de petits bourgeois. En plus pour les petits froussards^^, ça ne craint pas pour autant, on n'a jamais eu d'embrouilles ou quelque problème que ce soit, donc ne pas s'inquiéter de ce côté-là.

 

Concernant l'appart' en lui-même que l'on avait choppé sur PAP.fr, on a eu un vrai coup de cÅ“ur. On en a eu pour 290€ la semaine, soit 7 nuits ce qui n'est pas cher (compter 150€ le week' je crois, donc moins intéressant). Le proprio' est des plus sérieux, très réglo' et très dispo' (style avant notre départ il m'avait envoyé par mail une capture d'écran Google map^^ pour me dire le bus à prendre à Porta Susa pour le rejoindre), il parle en plus très bien français et nous a donné une carte (j'en avais déjà des masses^^) et quelques bons conseils. On lui avait versé en France un acompte de 50€ donc il nous restait plus qu'à verser 240€ et on lui a également un chèque de caution de 290€ aussi (chèque de caution qu'il nous a rendu sans problème au terme du voyage). A noter que si l'appart' est rendu dégueulasse il demande un supplément de 28€ mais il faut vraiment abuser pour qu'il les rajoute.

 

Bon Turin même désormais.

 

Côté promenades, Turin c'est 18km d'arcades, parfois peuplées, parfois désertes, généralement très belles, une vraie spécificité turinoise. Via Pô, Via Roma et Via Pietro Micca (grand héros turinois, mineur qui s'est fait exploser dans les sous terrains secrets de la ville pour stopper l'invasion franco-espagnoles en 1706, il lui est d'ailleurs consacré un musée incluant une visite de ce qui reste de ces sous terrains) sont les principales Via à arcades de la ville, elles partent toutes trois de Piazza Castello (place centrale de la ville, sur cette place : le Palazzo Madama (façade de Juvarra), le Palazzo Reale (de Carlo et Amadeo Castellamonte, l'Eglise San Lorenzo (de Guarino Guarini), Å“uvres de très grands architectes !) et mènent aux différentes autres magnifiques places de Turin que sont Piazza San Carlo (au sud, place parfaitement harmonieuse), Piazza Carlo Felice (encore plus au sud, dans le prolongement, à côté de la gare Porta Nuova), Piazza Solferino (à l'ouest) et Piazza Vittorio Veneto (à l'est, fmt sublimissime, aux abords du Pô et avec dans son prolongement Gran Madre di Dio, j'y reviendrais). Peu de verdure sur ces places mais très classe (toutes à arcades !) et très propre, incroyable lorsque l'on sait qu'elles étaient avant les JO de 2006……..des parkings !!!

 

Pour les amoureux de verdure : Giardini Reale (du Palazzo Reale donc juste derrière Piazza Castello) jardins très frais, Piazza Carlo Felice et surtout le géant Parco del Valentino qui longe le Pô au sud-est de la ville (mais dans le centre quand même) avec son mignon Borgo Mediovale (fait pour l'exposition universelle de Turin de 1884 par D'Andrade) à côté duquel figure une sorte de parc miniature fait de petits ruisseaux, de petits ponts, de petits chemins, etc… (plus agréable que le géant Parco del Valentino je trouve) où tu peux faire bronzette tranquille.

 

Sinon à voir la grande et fréquentée et commerçante (lol) Via Garibaldi (qui par de la Piazza Castello vers l'ouest) qui est piétonne et où se situe entre autres le Juventus store du centre (un autre au Stadio, Area 12, et un autre encore dans le Lingotto) ainsi qu'un glacier GROM (le meilleur ! un autre se trouve aux alentours de la Piazza Carlo Felice).

 

Un mot sur « La Contrada dei Guardinfanti » qui correspond aux via San Tommaso, Mercanti et Barbaroux, piétonne et bourré notamment de boutiques artisanales où trouver des spécialités piémontaises (c'est absolument là qu'il faut aller si vous en cherche) dont la Fiorina tenue par une charmante petite italienne qui vend des produits (alcool comme des bouteilles de Gringer à 15€, introuvable ailleurs, ou des bouteilles de Gianduiotto à 12€ au lieu de 15 en commerce mais aussi friandises comme les délicieux « Amaretti Morbidi ») issus de la distillerie de son oncle située dans le Valsusa. J'ai d'ailleurs l'intention de passer des commandes. Globalement dans ce quartier les prix sont très raisonnables, loin des attrapes touristes des rues plus fréquentées.

 

Autre coup de cÅ“ur aussi pour ce qu'ils appellent le quartier du Quadrilatère et plus globalement ce qui se situe entre la Via delle Orfane à l'ouest, Via XX Settembre à l'est, Via Garibaldi au sud et Piazza della Repubblica au nord) avec notamment la Porta Palatina qui date de 27 av JC, Piazza Cesare Augusto, Via Conte Verde, Piazza IV Marzo, Via San Domenico, Via Palazzo di Citta et la rue du même nom. Cette zone est essentiellement piétonne avec d'excellents resto'.

 

Entre la Contrada dei Guardinfanti et le Quadrilatère autant vous dire donc que j'adore me promener à l'ouest du centre et de la Via XX Settembre.

 

Un mot aussi sur la Galerie Subalpine (couverture en fer, verre et marbre !) d'environ 50 mètres de long et qui se trouve dans les arcades de Piazza Castello, sur la Piazza Statuto près de la gare Porta Susa où l'on exécutait les condamnés à mort (bcp de légendes noires à ce propos) et aussi évidemment sur les bords du Pô (avec des resto » et la possibilité de faire des trajets à partir de là sur le fleuve en bateau) notamment près de Piazza Vittorio Veneto et sur les ponts.

 

Concernant les visites j'ai bien plus revu pour ma douce que découvert : le Juventus stadium et le Juventus museum (qu'elle a d'ailleurs adoré car évidemment qu'on soit ou non juventino architecturalement c'est un petit bijou ! Pour s'y rendre : Bus 72 à prendre Via Bertola dans le centre).

 

Fait aussi le musée du Cinéma situé dans la Mole Antonelliana (c'est à Turin qu'est né le cinéma italien) qui contient une collection relativement importante de photos, d'affiches, de films, de documents officiels,… l'histoire du cinéma est rappelée et surtout illustrée parfaitement (tout le premier étage retrace une sorte de « préhistoire » du cinéma), les principaux thèmes du cinéma sont repris avec des reconstitutions de décors, plein de bouts de films cultes par ci par là, des couloirs d'affiches, des sièges de cinéma allongés au centre en bas pour faire une pause et se mater un morceau de film, etc… en tout 3 200 mètre carré d'expo' ! A ne pas louper aussi le Panorama 360° en haut de la Mole Antonelliana (167 mètres de haut, LE symbole de la ville : le Derby de la Mole ;) ) qui magnifique !

 

Faits aussi le musée Egyptien, le deuxième plus grand après celui du Caire, le Duomo où est jalousement gardé le Saint Suaire (sorti tous les 20 ans en moyenne, j'ai eu la chance de le voir la première que je suis allé à Turin en 2000, un monde monstre !), Venaria Reale (sur les conseils de Lorenzo ! on s'y rend par le Bus 11 que l'on peut prendre Via XX Settembre ou par une navette spéciale que l'on peut prendre au même endroit, à noter que dans cette navette spéciale qui passe toutes les heures le chauffeur vend lui-même les billets alors qu'habituellement il faut aller dans un tabac) considéré comme le petit Versailles du coin (Louis XIV y a envoyé une délégation pour améliorer son château) particulièrement détruit pendant la seconde guerre mondiale et honteusement laissé à l'abandon, il a fallu le rénover huit ans durant (d'ailleurs je trouve qu'il « sent » trop le neuf mais la galerie de Diane et la chapelle San Umberto sont absolument sublimes tout comme le très grand jardin à la française, par contre je n'ai pas fait le parc La Mandria, le tout est classé patrimoine de l'humanité par l'UNESCO.

 

Ne pas manquer également la très aimée Basilica della Consolata de Guarino Guarini et Juvarra, la très grande Eglise de Saint Philippe Neri de Juvarra, la détestée Gran Madre di Dio dite le « gazomètre » par les turinois située dans le prolongement de la Via Pô et sur laquelle court des légendes.

 

La Basilique de Superga est aussi à faire (tramway 15 Piazza Castello, descendre à Sassi-Superga et prendre la « Crémaillère » sorte de tramway qui passe toutes les heures, 6€ le billet, c'est dans ses environs que la Fiat teste ses bolides^^) avec au programme la Basilique de Juvarra (encore !) où sont les tombes de la maison de Savoie, un panorama tout aussi splendide que celui de la Mole et bien sûr la stèle commémorative du crash le 4 mai 1949 de l'avion du Grande Torino (quasiment la Nazionale) qui a été un horrible drame, bcp d'émotions.

 

Un dernier mot sur le Lingotto ancienne usine Fiat construite au début des années 20 et ultra moderne pour l époque, il est désormais l'état major de la Fiat (ils ont laissé la « bulle de verre » et la piste d'essai, tout en haut) et surtout une immense galerie commerciale avec notamment un Juventus store, un cinéma, des tonnes de magasins, des resto' (pas italiens pour un sous^^) etc… à voir car ce bâtiment ne paye pas de mine de l'extérieur (une usine quoi) alors qu'à l'intérieur c'est l'ébullition ! On y est allé par le métro pris à Porta Nuova (première fois que je prenais le métro réalisé pour l'occasion des JO d'hiver, très propre et très moderne, pas de chauffeur, par contre ligne unique et il ne dessert pas le « centre-centre »).

 

Ah ouais et pensez à piétiner les couilles du « Taureau rampant » symbole de la ville, Piazza San Carlo.

 

Côté visite je crois que je n'oublie rien^^ c'est ce que nous avons fait ce voyage ci, j'en ai fait bien d'autres lors de mes précédents voyages (la pinacothèque Giovanni et Marella Agnelli située dans le Lingotto d'une trentaine de tableaux dont du Cannaletto et de Matisse, par contre 10€ l'entrée, la Galleria Sabauda, l'Eglise Saint Laurent, le musée de l'automobile long d'un km ou encore le jolie panorama de Monte dei Cappucini, le musée del risorgimento dans le palais Garignan où est né Vittorio Emanuele II, 1er roi d'Italie, Buru' dédicasse, et où s'est tenu le 1er gouvernement italien) et il y en a bien d'autres à faire (la magnifique Abbaye Saint Michel en dehors de Turin, Stupinigi, la GAM = galerie d'art moderne et contemporaine avec entre autres des Matisse, Warhol et Picasso). Bref il m'en reste des trucs à faire! La raison est tout simplement que je ne me comportais plus vraiment "en touriste" à Turin.

 

Au passage, niveau architecte, on retrouve toujours (vous l'aurez déjà remarqué) Guarino-Guarini maitre du baroque italien (17ème siècle), Juvarra qui a vraiment « refait » Turin sur une vingtaine d'année au début du 18ème siècle et aussi Carlo et Amedeo Castellamonte, D'Andrade ou Alfieri.

 

Pour schématiser à l'extrême pour moi Turin est à la fois paradoxalement très classieuse et très populaire, ce côté populaire intervenu après coup est le fruit évidemment de la très forte industrialisation de la vile au 20ème siècle (Fiat, Ferrero, Martini, Lavazza, Kappa, etc…), la crise industrielle qui a commencé dans les années 70-80 frappe d'ailleurs durement la ville qui s'oriente vers d'autres secteurs comme le tourisme.

 

Bon les resto' désormais (putain j'en ai déjà marre^^), habituellement avec mon père on bouffait au Brek sorte de Flunch mais sans les légumes à volonté (l'essence même du Flunch quoi^^ mais prix corrects malgré tout) dont l'un se trouve Piazza Solferino et l'autre Piazza Carlo Felice), c'est une chaîne que l'on trouve en Italie du nord uniquement il me semble car dans le sud j'en ai jamais trouvé. Mais bref, cette fois je voulais de l'italien et mieux même, du piémontais. Bilan 6 resto' :

- Le Rondini, Piazza della Repubblica avec pour moi une bonne Capriciosa et un bunet en dessert (voir après).

- Le « A Picciridda », Piazza della Repubblica aussi, un sicilien, j'ai pris une Capriciosa sicilienne (œufs durs et petits poids en plus), bref erreur de casting, il y en a tjrs un de tte façon, j'ai pas compris ce qui m'a pris, en plus t'es servi par une connasse.

- Le Conte Verde, Via Conte Verde (sans blague !!), délicieuse quatro stagioni et surtout de sublimes bruschetta.

- les piémontais maintenant : un premier du nom très recherché^^ de Pane Café situé Piazza IV Marzo avec un menu à 25€ très copieux (!!!!!!!) à savoir 4 plats dessert compris. Entre autres plats piémontais gnocchi au fromage, vitello tonnato (fines tranches de veau froid avec une sorte de sauce mayo' au thon, anchois, câpres, huile et je sais plus quoi mais très bonne !) et bunet en dessert (sorte de flanc avec du cacao et des macarons émiettés), resto' plutôt bon mais presque trop copieux (en même temps pas donné non plus).

- un autre piémontais, L'Acino, Via San Domenico, à côté de l'Eglise du même nom, avec au menu des agnolottini (sorte de ravioli fourrés à la viande ou aux herbes servis dans un jus de rôti, du fromage piémontais dont le Castelmagno accompagné de confiture et un Zabaglione en dessert, plus vieux dessert piémontais (XVIè) qui est une crème cuite au bain-marie, goût étrange mais pas mauvais du tout. Ah et un verre de vin piémontais aussi, du Barbera. Sinon le mec avait un maillot de Pirlo dédicassé par l'équipe, il m'a expliqué que son meilleur ami est dans l'équipe médicale de la Juve (il est physiothérapeute) et que pour son anniv' il lui a fait dédicasser un maillot (ah le salaud !!!). Mec vraiment dispo et très cool !

- un dernier piémontais, le Taverna Fiorentina (j'espérais y voir Jovetic) à côté de Piazza Castello, Via Palazzo di Citta avec au menu agnolotti encore et surtout du brasato al barolo (bÅ“uf braisé au barolo, fameux et couteux^^ vin piémontais).

 

Sinon un incontournable de Turin : le Gianduitto qu'on trouve sous toutes les formes : liqueur (dans une bouteille à la forme de la Mole) ou friandise ou même glace.

 

Ah et petit coup de gueule pour les fameux « pane et coperto », quasiment systématique en Italie, il s'agit d'une somme variant entre 1 et 3€ (au-delà c'est possible mais ça devient du vol !) systématiquement ou presque ajoutée à l'addition pour le pain et le couvert (!!) alors que ça a pourtant été interdit ! A noter que si ce n'est pas indiqué sur la carte, vous pouvez les envoyer chier ! vous me direz que ce n'est qu'une petite somme mais quand même, Marotta style !

 

Fait chier j'allais zapper un truc ! Dimanche 23 et le lundi 24, ils ont fait la San Giovanni qui est le saint patron de la ville : le dimanche soir il y a eu un feu Piazza Castello (le seul moment où il a plu et pas qu'un peu, en plus j'étais mort donc je l'ai loupé ïŒ ) et le lundi soir un feu d'artifice Piazza Vittorio Veneto (là même où je me matais sur écran géant Italie Allemagne l'an dernier pour l'Euro^^) magnifique et une foule de taré (100 000 personnes à peu près !). Et aussi la semaine où on y était ils ont fait la semaine Beethoven avec tous les jours à 21h un concert en plein air gratuit Piazza San Carlo vraiment très agréable).

 

Ah oui, la barrière de la langue ! Ba figurez vous qu'elle n'en est pas vraiment une, je ne parle pas l'italien (mais j'ai l'intention de m'y mettre), je le comprends à l'écrit et vite fait oralement, pourtant je m'en sors très bien, tout simplement parce que les turinois ont souvent quelques notions de français et qu'avec quelques mots d'italien on peut parfaitement s'en sortir ! Ne pas parler l'italien ne doit pas vous empêcher d'y aller les gars ! Par contre pas de livre sur Turin ou le Piémont traduit en français (normal en même temps) ïŒ

 

Voilà fratelli, j'en ai fini, ce résumé m'a bien exténué. Je tenais vraiment à vous le faire avant même de faire ce voyage car je savais que celui-ci serait l'occasion de redécouvrir Turin pour moi et donc de parfaitement m'informer pour vous.

 

En 2000 quand j'y suis allé pour la première fois c'est la Juve qui m'y a fait m'y rendre avec mon père, depuis 9 voyages à Turin (qui était souvent la première étape d'un long voyage en Italie, j'ai eu la chance d'en faire 13 à peu près) pour au bout du compte m'apercevoir que mon amour pour cette ville est quasiment égal à celui que j'ai pour la Juve (et vous avez combien j'aime cette dernière). C'est un déchirement de m'en aller à chaque fois, l'idéal serait que j'y vive mais ça implique des sacrifices énormes que je ne peux pas faire pour le moment (juriste en plus est un métier très national, les droits et systèmes juridiques sont très changeants d'un pays à l'autre). Bref, je ne sais pas quand j'y retournerai mais je le souhaite déjà. Je nous vois souvent sur ce forum envier les villes de tel ou tel autre club, ba moi je trouve très sincèrement qu'avec Turin on a à rougir d'absolument personne surtout depuis 2006, il y a de tout dans cette ville fabuleuse, il y en a pour tous les goûts, elle est mon idéal…

 

En tout cas n'hésitez jamais à me demander un renseignement sur Turin, vraiment !

 

Notte' à tous, je suis mort de chez mort^^

 

 

 

Musée du cinéma et Panorama = 12€

 

Musée Egyptien = 7.5€ (il est en trois parties et malgré la fermeture de la troisième partie le prix est le même ce qui est anormal surtout que ce n'est pas annoncé qu'elle est fermée, c'est souvent ainsi en Italie (je me rappelle d'un musée à Tarente où le prix était le même en dépit de la fermeture de l'étage principal !). Ce qui me dégoûte encore plus c'est qu'avant pour le même prix tu avais la Galerie Sabauda comprise, mais plus maintenant !

 

Juventus stadium et Juventus Museum = 18€

 

Venaria Reale = la Reggia et les jardins 15€, si on veut aussi le parc La Mandria 18€ en tout et pour tout

 

Borgo Miediovale = entrée libre mais à l'intérieur possibles visites payantes (mais pas indispensables)

 

A noter que la ville propose un ticket à 25€ qui permet d'entrée dans tous les musées et palais par contre c'est sûr deux jours uniquement donc il faut avoir la pêche quoi ! En faisant Venaria Reale un jour et deux autres musées le lendemain vous rentabilisez.

 

Sinon billet de bus-métro à 1.5€ mais sur le site de la ville ou dans les offices de tourisme (l'un se situe Piazza Castello cela dit en passant) il y a la possibilité d'avoir des billets pour plusieurs voyages à des prix plus intéressants.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec plaisir mon Nino :wub: j'avais pas capté cette partie du fofo'.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Hajar1897

Je copie-colle ici l'un de mes com' du topic Juve :

 

Merci de m'avoir conseillé de lire cet article.

Je le trouve très bien écrit et surtout très utile. Moi qui compte partit prochainement à Turin, plusieurs de ces informations me serviront.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de m'avoir conseillé de lire cet article.

Je le trouve très bien écrit et surtout très utile. Moi qui compte partit prochainement à Turin, plusieurs de ces informations me serviront.

Avec plaisir ;) n'hésite pas à te ramener sur le topic Juve un de ces quatre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la collection Lonely Planet un petit guide de poche est paru en novembre 2013 fait par Sara Fioriollo, le seul francophone à ma connaissance, avec plan détachable, pour 10€, une belle trouvaille, très pratique.

 

Plus que deux semaines avant mon prochain voyage pour Turin, carrément impatient!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec plaisir ;) n'hésite pas à te ramener sur le topic Juve un de ces quatre.

Tu regrettés pas maintenant?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu postes sur Turin sans me le dire mon salaud! De la famille sur place, t'as vraiment de la veine! Au passage, ça me fait pensé que je n'ai pas fait compte-rendu de mon dernier voyage alors que j'ai de nouvelles adresses que ce soit pour visiter ou se restaurer, il serait bon que je m'y mette!

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est loin de turin ça... 50 bornes?

 

les piémontais c'est tous des fachos. turin est peuplé de terroni siciliens. :icecream:

Yep la preuve je suis né a piossasco :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest touna

1)c'est loin de turin ça... 50 bornes?

 

2)les piémontais c'est tous des fachos. turin est peuplé de terroni siciliens. :icecream:

1)un peu moins (40 kilomètres).

 

2)tu vois des fachos partout. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest touna

Yep la preuve je suis né a piossasco :lol:

je ne le savais pas,j'étais persuadé que tu étais né en sardaigne. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne le savais pas,j'étais persuadé que tu étais né en sardaigne. :lol:

Non je suis né la bas mes parents vivaient la bas pour le travail :lol: puis ça devient compliqué :lol:

 

bah ouais, en foot t'es turinois et puis c'est tout! droit du sol cossu!!!!!!!!! éhéhéhéhéhéhéhéh!!!!!!!

renies pas tes racines et supportes la juve. fais pas ton footix.

J'aime bien le toro

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest touna

lol! non mais c'est presque une réalité. la league du nord est trèèèès présente dans les petits villages du piémont. le temps s'est arreté chez certains.

le racisme anti émigrés siciliens a été terrible dans le piémont. si il y a énormément de siciliens à turin, c'est parce que bcp de piémontais se sont barrés à leur arrivée...

la ligue du nord est très présente dans tout le nord de l'italie,pas uniquement dans le piémont.

bon après,ça fait 15 ans que je ne suis pas allé à pavone canavese,donc tu es plus au courant que moi (il me semble que tu vas régulièrement à turin et dans sa région).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest touna

Non je suis né la bas mes parents vivaient la bas pour le travail :lol: puis ça devient compliqué :lol:

1)piémont,2)ukraine,3)russie,4)belgique.

c'est ça?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×