Entre Pioli et la Fiorentina, il y a des airs de mariage parfait

Par Tristan Pubert publié le 26 Mai 2018
Crédits

Des idées de jeu en cohérence avec le projet florentin

Après plusieurs passages du coté de la Lazio, de l’Inter ou encore du Chievo pour ne citer qu’eux, le tacticien italien de 52 ans semble avoir trouvé le club idéal pour exprimer sa vision du football. En effet, Pioli est à la tête d’une équipe jeune, dans un club ambitieux avec une direction qui lui a tout de suite accordée confiance et sérénité dans un contexte parfois difficile. Et très vite, Pioli l’a rendu avec de bons résultats même si certes le début de saison fut compliqué mais globalement les florentins ont su être réguliers tout au long de la saison, flirtant avec l’Europe sans jamais y parvenir. Mais ce qui a été intéressant à suivre, ce sont les idées de jeu mise en place par Pioli avec cette équipe : le coach italien a favorisé le jeu de possession mais savait aussi subir le jeu, une équipe en quelque sorte caméléon avec une forte colonne vertébrale composée de Pezzella en défense, Veretout- Badelj au milieu et de Simeone en attaque. Cette attaque était aussi un point fort avec des offensives souvent éclairs qui ont été redoutables, on l’a vu notamment face au Napoli (3-0). Les supporters se plaindront sûrement de la maladresse du buteur argentin, ce qui ne l’a pas empêché de réaliser sa meilleur saison en carrière avec 14 buts et 5 passes décisives.

Pioli a aussi accordé une grande confiance à ses jeunes joueurs ( la moyenne d’age de la Fiorentina était de 25 ans cette saison), comme Chiesa, Benassi Simeone. Cette philosophie est en parfaite cohérence avec le projet florentin qui mise énormément sur la jeunesse pour construire son futur, Pioli semble donc être l’entraîneur idéal pour cette vision du football. Seul petit bémol, peu de jeunes du centre de formation ont eu leur chance avec la première, à part Chiesa. Pourtant, le centre de formation florentin est de qualité avec une Primavera qui termine 4è de on championnat et jouera ce samedi la finale de la Coupe face au Torino. Il y aura donc du potentiel à exploiter pour Pioli mais à part ça, il a su réellement imposer ses idées, sa vision du football en Toscane, une cohérence marquée donc entre l’entraîneur et le club.

Une relation sur le long terme ?

Un coach partageant la même philosophie que le club, c’est déjà un argument pour une relation sur le long terme. Mais aussi, les résultats sont très importants et pour cette première saison sur le banc florentin, Stefano Pioli s’en sort bien avec cette 8ème place au classement à seulement trois petites longueurs des places européennes alors que tous lui prédisaient l’enfer après la perte de ses meilleurs éléments (Kalinic, Borja Valero et Vecino) au dernier mercato estival. Pour une première saison, ce sont des résultats encourageants qui devront être confirmés la saison prochaine. Sauf énorme surprise, Pioli sera l’entraîneur de la Fiorentina pour la saison prochaine, une bonne nouvelle pour les tifosi florentins marqués par le décès de Davide Astori et pour qui l’union sacré est désormais le mot d’ordre. Ce club a maintenant besoin de stabilité, ça commence par avoir sur son banc un entraîneur de confiance qui se voit rester encore longtemps. Car Pioli a toutes les cartes entre ses mains pour s’imposer dans ce club, il semble déjà avoir la confiance de sa direction, des joueurs, des supporters. Bref, un mariage réussi … pour le moment.



Avatar

Tristan Pubert

Rédacteur



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.