EDITO : Ce Milan est à refaire

Par Cesco publié le 22 Sep 2019

Difficile de s’enthousiasmer devant le Milan AC sur ce début de saison. 2 buts inscrits en 4 matchs et surtout une défaite logique dans le derby face à l’Inter. Le match à ne pas perdre, le révélateur d’une saison. En s’inclinant 2-0 Giampaolo a perdu gros. Une partie de sa crédibilité notamment, après un passage au 4-4-2 qui ne fonctionnait pas. Puis c’est l’interrogation, le 4-3-3 puis sur le derby retour à un 4-4-2 décevant sans aucune créativité avec un Suso toujours 10 mètres trop loin de la surface pour être réellement efficace.

La gestion du mercato est curieuse elle aussi. Bennacer, Hernandez, Rebic sur le banc alors que l’équipe est pleine de lacunes et un plan de jeu aux abonnés absents. Loin de moi l’idée de tirer sur l’ambulance, Giampaolo aura besoin de temps, mais comme ses prédécesseurs, personne ne lui en accordera. Face à l’Inter d’Antonio Conte, taillée pour écraser sur son passage ses concurrents, le Milan a semblé incapable. Incapable c’est le mot. Sans réaction et trop peu inspirée, l’équipe de l’ancien technicien de la Sampdoria doit désormais enchainer le Torino et la Fiorentina. Pas simple.

Le point positif ? La première mi-temps de Leao, seul bénéficiaire d’un 4-4-2 inutile. De la vitesse de la technique qui même si elles ont été trop souvent étouffé par Godin montrent que ce joueur est déjà indispensable. Ca fait peur de le dire mais c’est une réalité.

7 derbies sans victoire et un passé glorieux qui s’étiole, il faudra du temps au Milan pour redevenir Milan. Entre les dettes de Berlusconi, l’escroquerie Mister X et le mercato trop risqué de l’année dernière, les rossoneri doivent avoir les reins solides. D’autres se sont relevés de bien pire (le Napoli, la Juventus). Alors pourquoi pas eux ? La saison est longue, mais ces premiers enseignements sont rudes pour un Milan qui doit se reconstruire totalement. Alors « testa bassa e pedalare« pour le Milan.

 

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi