Le Duel : Khedira VS Parolo

Par Matteo Pogliani publié le 19 Avr 2016
Crédits

Le Duel

Forme physique et course

Les dirigeants turinois savaient qu’en prenant Khedira gratuitement, c’était une sacrée bonne affaire. A une condition : que l’Allemand tienne physiquement. Quelques pépins en début de saison, mais tout de même, Khedira est bien présent. Cela nécessite néanmoins une gestion adaptée du milieu de terrain de la Vieille Dame. En effet, Max Allegri n’aligne jamais Sami pour l’intégralité du match, lui qui est toujours remplacé en milieu de seconde période. L’envie y est et la substance est plutôt au rendez-vous durant 60 minutes. Malgré tout l’ancien madrilène reste encore fragile physiquement et ne peut endosser le rôle de « homme à tout faire ».

De son côté, justement, Simone Inzaghi peut compter sur un joueur « à tout faire » en la personne de Parolo. Course, endurance, appels vers l’avant, replis défensifs, bref la totale de ce qu’un milieu de terrain peut apporter dans l’impact et la forme physique. Les 90 minutes, il les tient largement, pour le plus grand bonheur de son coach qui s’en fait un soucis en moins pour cette nouvelle aventure qui débute avec les biancocelesti : il peut toujours compter sur Marco Parolo.

Vainqueur : Parolo.

Apport offensif

On connaissait un Khedira capable de se projeter vers l’avant tant avec l’équipe nationale allemande qu’avec le Real Madrid. Et au début de saison, on a failli croire qu’il avait perdu ce sens du but. Sûrement corrélé avec un regain de forme physique, l’Allemand s’est de nouveau montré dangereux face au but. 5 réalisations et 3 passes décisives en 18 rencontres de championnat et quatre de Champions League. Les statistiques sont bonnes, les automatismes avec les coéquipiers aussi, Khedira est devenu aussi un atout offensif et ce n’est pas Max Allegri qui va s’en plaindre.

Comme toute mezz’ala, Marco Parolo a aussi tendance à se projeter vers l’avant de sorte à apporter le surnombre offensivement. Puis, dans des systèmes de jeu sans trequartista, l’apport des milieux de terrain est indispensable. 3 réalisations en Serie A, 3 en Europa League et 2 passes décisives en 34 matchs toutes compétitions confondues, le ratio est faible aussi pour l’international italien. Mais tout de même, il est là, à l’image du penalty provoqué face à Empoli ce dimanche.

Vainqueur : Khedira. 

Intelligence de jeu et placement

C’est surement le domaine dans lequel l’Allemand excelle : son placement sur le terrain. Surtout depuis qu’il doit « ménager » ses efforts, Khedira a fait de sa lecture du jeu son principal atout, justement pour minimiser les courses inutiles. Il fait de cette intelligence l’une des ses principales caractéristiques, ce qui lui permet d’être titulaire dans toutes les équipes dans lesquelles il évolue. Défensivement, ses mouvements de replacement et d’interception sont calculés. Offensivement, ses appels se font de plus en plus tranchants. Bref, Khedira est indispensable parce qu’il est le cerveau d’une équipe. Rien que ça.

Parolo a pris du galon parmi les milieux de terrain italiens durant ses dernières saisons. D’abord à Parme, puis à la Lazio, il est devenu un joueur complet sur lequel on peut compter au milieu. Ce n’est pas étonnant que Conte l’ait régulièrement appelé en Nazionale. En effet, il sait davantage canaliser, contrôler et gérer sa fougue au profit de l’équipe et a fait un énorme boulot dans la lecture du jeu, son placement et ses appels de balle. La progression est réelle, faisant de lui un élément incontournable des biancocelesti, y compris de la toute fraîche Lazio version Inzaghi.

Vainqueur : Khedira.

La rédac’tranche

Le milieu de terrain de la Vieille Dame l’emporte dans ce duel l’opposant à l’international italien de la Lazio. Toutefois, le profil des deux joueurs n’est pas tout à fait le même, bien qu’ils occupent le même poste dans un milieu à trois. À croire presque qu’ils pourraient être complémentaires au sein d’une même équipe. On attend la rencontre de mercredi soir avec impatience.

 




🔥 Les sujets chauds du jour :

L’Inter Miami fait une offre à la Juventus pour Weston McKennie

Le Milan AC pousse pour Strahinja Pavlovic

Nuno Tavares vers la Lazio ?

Leicester fait une offre alléchante à la Juventus pour Matias Soulé

Le Milan AC cible Strahinja Pavlovic

Avatar

Matteo Pogliani

Rédacteur



Derniers articles