Douglas Costa, le nouvel homme fort de la Juventus

Par Paul Vinay publié le 06 Mar 2018
Crédits

Samedi 9 septembre dernier, la Juventus s’impose à l’Allianz Stadium face au Chievo Verone (3-0). Douglas Costa dispute ce jour-là son premier match en tant que titulaire avec son nouveau club. Pas à son aise, bien pris par ses adversaires, le Brésilien cède sa place à Paulo Dybala avant l’heure de jeu, mais cette prestation n’inquiète pas son entraîneur, Massimiliano Allegri, comme il l’a expliqué après le match. « Il a besoin de temps, et il doit apprendre à connaitre le football italien. Parce qu’en Italie même les équipes moins fortes sont bien préparées tactiquement, les joueurs ont moins d’espace ». Six mois plus tard la donne a totalement changé. Douglas Costa enchaîne les grosses prestations et est devenu aujourd’hui un joueur majeur de l’effectif Bianconero. Son entraîneur n’hésite d’ailleurs pas à le féliciter publiquement . « C’est un joueur extraordinaire, il fait des choses magiques, des choses que les autres ne peuvent pas faire ».

Une concurrence au tapis

Le Brésilien a mis un bon mois et demi avant de réussir à s’acclimater à ce nouveau championnat et depuis l’ailier n’en finit plus de régaler le public turinois, que ce soit à droite ou à gauche de l’attaque italienne. Pourtant la concurrence à son poste est rude ! Ce dernier doit en effet partager son poste avec Mandzukic à gauche et avec Cuadrado ou Bernardeschi à droite. Si à gauche le Croate tient sa place depuis le début de saison on ne peut pas en dire autant en ce qui concerne le côté droit. Le titulaire du poste, Cuadrado, a réalisé un début de saison canon mais malheureusement le Colombien souffre d’une pubalgie et n’a plus joué depuis fin décembre. L’autre « concurrent » pour le poste est arrivé en même temps que Douglas Costa et a lui aussi mis du temps avant de réaliser de grosses prestations personnelles avec la Juventus, Bernardeschi. Sans doute le Turinois le plus dangereux du début d’année 2018 l’Italien s’est blessé au genou face au Torino et manquera plusieurs mois de compétition, laissant l’international brésilien désormais seul sur le côté droit !

Un dribbleur redoutable

Si son premier match référence avec la Juventus est face à la Spal (4-1) avec deux passes décisives à son actif, c’est lors du déplacement, ô combien important, au San Paolo que Douglas Costa a marqué les esprits. Intenable sur l’aile droite le Brésilien a fait vivre un enfer à Mario Rui, la preuve avec cette statistique, il a réussi 5 dribbles lors de cette rencontre (meilleur dribbleur du match). Aujourd’hui ce dernier est le deuxième meilleur dribbleur de la Serie A derrière Papu Gomez (3.4 dribbles par match) avec une moyenne de 3.2 dribbles par match, mais sa qualité première fait également mal aux défenses adverses en Champions League. Face à l’Olympiakos ou encore plus récemment lors du match aller face à Tottenham le Brésilien a su se montrer décisif et une chose est sûre, si les Bianconeri veulent se qualifier pour les quarts de finale de la C1  cela passera une nouvelle fois par une grande prestation de son dribbleur fou.



Avatar

Paul Vinay

Rédacteur



Derniers articles

Recevez les meilleures Actu du Calcio par email

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.