DOSSIER : Les tifosi – Ces Chants de Serie A (3/5)

Par Christophe Mazzier publié le 28 Mai 2020
Crédits

Le calcio en Italie, et l’adage est tellement ancré qu’il est devenu un pléonasme, est plus qu’une religion pour des millions de tifosi nationaux et éparpillés dans le monde. L’angoisse générée, les montées d’adrénaline, les changements d’humeur qui suivent les résultats. Les cœurs, les chants, les hymnes aux Dieux du stade… A travers ce dossier, Calciomio vous emmène dans les tribunes, là où siègent ceux sans qui le football ne serait pas ce qu’il est. Aujourd’hui, nous allons laisser place à quelques chants triés sur le volet et à leur traduction.

Nous poursuivons notre hommage en nous rendant sur les stades des trois autres sorelle de Serie A. Après l’Inter, le Milan AC et l’AS Roma, au tour du Napoli, de la Juventus et de la Lazio !

Napoli, un désamour conjoncturel

Disséminé dans les Curve A et B du Stadio San Paolo, le public napolitain est l’un des plus chauds d’Italie et d’Europe, à l’exclusion de ces deux dernières saisons… Si la Juventus est sa grande rivale, elle est peut-être l’une des équipes que l’on aime le mieux se moquer dans toute la péninsule.

Mais que dire de cette communion entre les joueurs napolitains et des Ultras du Napoli, avec un chef d’orchestre prénommé Higuain, en syntonie avec les tifosi du Fedayn EAM 1979, Ultras Napoli, Fossato Flegreo et autres Vecchi Lions qui ne font qu’un sur Un Giorno all’Improviso, tiré de l’Estate Sta Finendo des Rigueira, sorti en 1985 (dont on a appris que l’un des chanteurs était un tifoso juventino !). Pour information, ce chant aurait été largement copié par les supporteurs de Liverpool…

« Un giorno all’improvviso…
« Un jour à l’improviste…
Mi innamorai di te…
Je suis tombé amoureux de toi…
Il cuore mi batteva…
Mon cœur battait fort…
Non chiedermi il perché…
Ne me demandez pas pourquoi…
Di tempo ne è passato…
De l’eau a coulé
Ma sono ancora qua…
Mais je suis encore là…
E oggi come allora…
Et aujourd’hui comme au premier jour…
Difendo la città…
Je défends la ville…
Ale ale ale ale ale ale ♪ »

La Juventus, un aura international

Le Juventus quant à elle peut s’enorgueillir d’être l’équipe la plus aimée d’Italie et de compter le plus grand nombre de sympathisant dans le monde. Si les tribunes de l’Allianz Stadium ne sont pas réputées pour être des plus chaudes, pour les Ultras juventini ce constat n’a pas toujours été celui-ci. Aujourd’hui, les Bianconeri peuvent compter sur les célèbres Drughi, les Irriducibili, et autres Vikings réunis au sein de la Curva Sud, pour réchauffer les cœurs de ses joueurs aussi bien au niveau national qu’international.

« Sono un Ultras bianconero,
« Je suis un Ultra Bianconero,
E amo soltanto deu color’,
Et je n’aime que deux couleurs,
girando per lo stivale intero
parcourant la botte entière
la JUVE per sempre sosterrò…
La JUVE, toujours, je la soutiendrai…
ale ale ale oh; ale ale ale oh; ale ale ale ale ale oooh… »

Voici un second chant, pour l’octuple champion d’Italie en titre, à faire venir la « pelle d’oca » (la chair de poule) !

« Ovunque !
« Partout
Voi !
où Vous !
Giocate !
Jouez !
Ovunque voi giocate…
Partout où vous jouez…
Noi ci siamo !
Nous sommes là !
La gente si domanda…
Les gens se demandent…
Ma chi sono ?
Mais qui sont-ils ?
E noi glielo diciamo…
Et nous leur répondons…
Chi noi siamo !
Qui nous sommes !
Siamo un’ armata bianconera, e mai nessun ci fermerà !
Nous sommes l’armée bianconera et jamais personne ne nous arrêtera !
Noi saremo sempre qua se la Juve giocherà, Forza Juve
Nous serons toujours là quand la Juve jouera, allez la Juve
Vinci ancora per gli Ultras !
Gagne encore pour les Ultras !
Oooooooooh ! Ooooooooh ! Ooooooh !
Interista c***o vuoi, puoi cantare finchè vuoi, ma i Campioni dell’ Italia Siamo Noi !
Interistes, vous pourrez chanter tant que vous voulez, mais nous sommes les champions d’Italie !
Oooooooooh ! Ooooooooh ! Ooooooh ! »

Lazio, la rebelle pointée du doigt

Nous finirons notre tour des nouvelles six sorelle de la Serie A avec la Lazio et ses ultras qui sont très souvent visés pour leur violence et des comportements ou des propos racistes. Fini le temps des Irriducibili, l’un des groupes les plus actifs de ces 32 dernières années d’existence. Autodissout le 27 février 2020, ces assiégeants de la Curva Nord se sont parés d’un nouveau nom : Les Ultras Lazio.

Dans son stade mythique à l’ambiance surchauffée, vous pourrez entendre en tendant l’oreille :

« Bianco e Azzurro & il tuo colore,
« Blanc et Bleu est ta couleur
Bianco e Azzurro Lazio nel cuore,
Bianco et Bleue, la Lazio dans notre cœur,
Lazio da sola, gente laziale, non ti lasceremo mai, oh no
Lazio seule, les habitants de la Lazio laziali (régions d’Italie), ne te laisseront jamais

E quando qualcuno poi ti ferisce
Et quand quelqu’un te blesse
Hai a fianco la Nord che non tradisce
Tu as à tes côtés la Nord qui ne te trahira jamais
In alto i cuori, nel campo con le voci,
En haut avec les chants, sur le terrain avec la voix,
E forza Lazio
E forza Lazio
Forza Lazio »

A lire aussi dans le dossier « Les Tifosi » :

1. Le Calcio, cette religion (1/5)
2. Ces Chants de Serie A (2/5)
3. Ces autres Chants de Serie A (3/5)
4. Ces Chants à destination des joueurs (4/5)
5. Arrêt sur Image : le Milan AC (5/5)



Avatar

Christophe Mazzier



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.