DOSSIER : Les tifosi – Ces Chants de Serie A (2/5)

Par Christophe Mazzier publié le 25 Mai 2020

Le calcio en Italie, et l’adage est tellement ancré qu’il est devenu un pléonasme, est plus qu’une religion pour des millions de tifosi nationaux et éparpillés dans le monde. L’angoisse générée, les montées d’adrénaline, les changements d’humeur qui suivent les résultats. Les cœurs, les chants, les hymnes aux Dieux du stade… A travers ce dossier, Calciomio vous emmène dans les tribunes, là où siègent ceux sans qui le football ne serait pas ce qu’il est. Aujourd’hui, nous allons laisser place à quelques chants triés sur le volet et à leur traduction.

Notre 1ère partie consacrée au chants débutera avec les tifosi milanais et ceux de l’AS Roma. Depuis la fin des années 80, les deux équipes lombardes se partagent sans relâche les premières places en termes d’affluence moyenne. L’Inter est en tête depuis 6 ans, voire depuis la saison 2011-2012 si l’on soustraie celle de 2012-2013 qui avait vu l’AS Roma en tête. Cette année, plus que jamais l’équipe de Conte, avec plus de 60 000 spectateurs de moyenne, truste la première place du podium.

L’Inter et ses spectateurs les plus assidus

Historiquement, l’équipe meneghine était soutenue par un milieu bourgeois, contrairement à sa rivale milanaise très souvent associée aux Case de Ringhiera (les maisons conçues pour les ouvriers). Dans ses travées, depuis 2007, un grand nombre de groupes de supporteurs se sont fondus en un seul afin d’harmoniser la constitution des tifos, la Curva Nord Milano 1969, en référence à l’année de création des Boys-San, le premier groupe créé. Si l’Inter est souvent mentionnée comme la reine du tifo, elle est aussi le club que l’on aime haïr, 40% des supporteurs de foot disent détester l’Inter (source European Football Benchmark).

Ci-dessous deux chants ont été choisis que vous pourrez entendre lors des rencontres :

Ogni volta che…

« Ogni volta che c’è l’inter,
A chaque fois qu’il y a l’Inter,
In trasferta o giù in città
En déplacement ou à domicile,
Anche se la mamma non lo sa,
Même si la maman ne le sait pas,
Noi saremo sempre qua…
Nous serons toujours là …
Tra denunce e le difide, ci domandano perchè, me ne frego rispondendo che L’INTER è TUTTO PER ME »
Entre dénonciations et interdictions (de stade), ils me demandent pourquoi, mais moi je m’en fous et leur réponds que l’Inter est tout pour moi »

Chi noi siamo

« In ogni posto che andiamo,
A chaque endroit où nous allons,
La gente vuol sapere,
Les gens veulent savoir,
Chi noi siamo,
Qui nous sommes,
Glielo diciamo,
Nous leur répondons,
Chi noi siamo,
Que nous sommes,
Siamo l’armata nerazzurra, E mai nessun ci fermerà, Noi saremo sempre qua. Quando l’Inter giocherà, Perché l’Inter è la squadra degli Ultrà,
Nous sommes l’armée nerazzurra, et personne ne nous arrêtera. Nous serons toujours là, quand l’Inter jouera, parce que l’Inter est l’équipe des Ultras,
Nerazzurro è il colore che amiamo Nerazzurro sei tutto per Noi, A San Siro, In Italia, In Europa, Sei la fede di noi tuoi ultrà »
Nerazzurra est la couleur que nous aimons, nerazzurra est tout pour nous, à San Siro, en Italie, en Europe, tu es notre religion à nous Ultra »

Milan AC, le deuxième club italien le plus aimé au monde

Premier club à avoir eu des groupes de tifosi, aujourd’hui on peut largement associer l’ambiance extraordinaire de San Siro à la Curva Sud, l’une des tribunes des plus chaudes d’Italie. Au sein de cette Curva, le groupe majoritaire sont les Brigate Rossonere, fondée en 1975, et le groupe fondateur des Commandos Tigre, mais on ne trouvera plus la légendaire Fossa Dei Leoni, dissoute en 2005.
Au sein de ce stade mythique, vous entendrez le chant entre autres :

Noi facciamo i Chilometri

« Ci facciamo i chilometri
Nous faisons des chilomètres
Superiamo gli ostacoli
Nous sautons les obstacles
Col diavolo In fondo al cuor
Avec le Diable dans notre cœur
Ci facciamo i Chilometri
Superiamo gli ostacoli
Col diavolo
In fondo al cuor »

L’AS Roma, et ses Ultras bouillants

Réputé pour être l’un des plus chauds, l’Ultra giallorosso se place dans la Curva Sud. Les historiques CUCS, ces Commandos Ultra Curva Sud, était l’un des groupes d’Ultras les plus respectés dans le monde jusqu’à son déclin au milieu des années 2000. Aujourd’hui, on retrouve toujours des éléments très actifs tels que les Fedayn et les Boys. Lors d’une rencontre si vous tirez l’oreille, vous pourrez entendre :

Al tuo fianco – (Despacito)

« Noi, con i colori più belli che esistono…
« Nous, avec les couleurs les plus belles qui existent…
Il nome di Roma porterò!
Le nom de Rome m’habitera!
Sai, facciamo i danni più belli solo per te…
Tu sais, nous faisons des dégâts seulement pour toi…
Con i miei fratelli lotterò !
Avec mes frères je lutterai!
Al tuo fianco !
A ton côté !
Ci troveranno se scendi in campo,
Ils nous trouveront s’ils viennent sur le terrain,
Tutti quanti dovranno guardare,
Ils devront bien nous regarder,
Siamo la squadra della Capitale !
Nous sommes l’équipe de la Capitale !
Con la voce,
Avec la voix,
Scalderemo questo settore,
Nous réchaufferons l’endroit,
Dentro e fuori facendo rumore…
A l’intérieur et en dehors nous ferons du bruit…
Ogni stadio faremo tremare !
Tous les stades trembleront !
Facci un goal X3
Mettez-nous un but X3
oh oh oh oh oh…
Daje Roma facci un gol! »
Allez Roma un but !! »

A lire aussi :

  1. Les tifosi – Le Calcio, cette religion
  2. Les tifosi – Ces Chants de Serie A (2/5)

Christophe Mazzier



Lire aussi