DOSSIER : Cagliari, 100 ans de passion, la première accession en Serie A en 1964 (2/9)

Par Sébastien Madau publié le 16 Oct 2019

La saison 2019-2020 revêt une importance particulière pour le Cagliari Calcio. Il s’agit en effet de la saison du Cinquantenaire du Scudetto de 1970 emmené par le buteur Gigi Riva, mais également du Centenaire de la naissance du club, actée le 30 mai 1920 à l’initiative de passionnés de football. Tout au long de la saison, Calciomio vous fera revivre chaque mois les grandes étapes de ce siècle d’histoire et de passion en Sardaigne, et au-delà. Pour ce deuxième épisode : la première accession du club en Serie A à l’issue de la saison 1963-1964.

Cagliari joue cette année sa 40e saison de Serie A. Une donnée qui fait du club un pensionnaire régulier de l’élite du football italien (14e rang). D’autant plus si on recadre ces 40 saisons depuis la première accession en Serie A, il y 55 ans, à l’issue de la saison 1963-1964. Pour la première fois de son histoire, près d’un demi-siècle après sa fondation, le club sarde avait la possibilité de se frotter aux plus grands clubs de la péninsule. Un événement pour ces régions du Mezzogiorno à qui, y compris sportivement, on n’avait souvent laissé jusque-là que les miettes.

Rocca-Arrica: le duo gagnant

Souvent, les succès interviennent à l’issue d’une période de crise. Celui de Cagliari n’échappe pas à la règle. Pour comprendre la première accession en 1964, il faut remonter à 1960. A l’époque où le club descend en Serie C et se retrouve dans une crise de gouvernance. Le président d’alors, Giuseppe Meloni, se retrouve sur la sellette. Il jette l’éponge. Deux hommes ramassent le drapeau rossoblù : Enrico Rocca et Andrea Aricca. Le premier devient président, le second son adjoint. Les deux hommes seront les pièces maîtresses du Cagliari des années 1960, les artisans d’une accession fulgurante qui conduira le club jusqu’au Scudetto de 1970. Mais au tournant des années 1950, beaucoup de travail reste à faire.

Comme par réflexe, on décide de confier la charge du renouveau à un noyau dur de joueurs rugueux… et sardes. Les deux qualificatifs forment souvent un pléonasme en football. Ce noyau ce sont les Bertola, Tiddia, Loriga, Serradimigni, Congiu, Busetto, Falchi et autre Cravi. On ne leur trace alors pas de plan de carrière. Leur seul objectif est de contribuer à faire remonter le club en Serie B. Deux saisons seront nécessaires (1962). Deux autres supplémentaires pour la consécration suprême : la A. Le rêve avait bien été frôlé en 1954, mais une défaite à Livourne avait réduit les espoirs à néant.

Les débuts d’un certain… Gigi Riva

La recette du succès repose aussi sur le fait qu’autour de ce vivier sarde, le duo Rocca – Aricca recrute intelligemment, sportivement et financièrement parlant. La Juventus n’arrive pas à faire jouer l’italo-argentin Miguel Angel Longo pour des questions de papiers ? Cagliari y parvient. Un observateur officieux signale en outre qu’un jeune attaquant marque but sur but en Serie C sous le maillot de Legnano. Un tel profil peut toujours servir. Son nom : Gigi Riva qui débarque sur l’île à seulement 19 ans, pour ne plus jamais la quitter.

Et l’argent dans tout ça ? Le club est criblé de dettes. Mais Rocca et Aricca savent se montrer convaincants. Ils jouent leur va-tout vis-à-vis des banques : au lieu de rembourser les créances, ils demandent un crédit de 100 millions de lires pour recruter. Plus c’est gros, plus ça passe. Et ça passe. Les joueurs sont recrutés, ils font remonter le club… qui peut ainsi rembourser. Ce dernier bénéficie également des Fonds de solidarité pour le Mezzogiorno, que l’Etat italien débloque pour aider les régions du Sud à sortir du marasme. Tous les efforts seront récompensés.
Lors de la saison 1963-1964, Cagliari obtient donc son billet pour la Serie A en terminant deuxième du classement à deux points de la Varese. Ricciotti Greatti marque 11 buts, le jeune Gigi Riva 8. Preuve que cette montée n’était pas le fruit du hasard, Cagliari jouera 12 saisons consécutives en Serie A. Dont la fameuse 1969-1970 qui verra pour la première fois un club du Sud devenir champion d’Italie.

A lire aussi :

1- Episode 1: la fondation du club en 1920 (1/9)

2- Episode 2: la première accession en Serie A en 1964 (2/9)

3- Episode 3 (à suivre): Gigi Riva, la légende (3/9)

Sébastien Madau



Lire aussi