Le dopage en Serie A, rebelote !

Tandis que le joueur de la Lazio Stefan De Vrij a été auditionné par le procureur Pierfilippo Laviani, le milieu de terrain de Cagliari Joao Pedro tente de clamer son innocence, après avoir été contrôlé positif par deux fois en février à un diutérique. Le Brésilien est provisoirement suspendu pour les trois prochains mois...

Par Christophe Malcangi publié le 13 Mar 2018

Il y a 20 ans, Zdenek Zeman évoquait sans le moindre tabou la question d’un football fréquentant « beaucoup trop les pharmacies ». Des déclarations qui témoignaient alors de la question brûlante du cas du dopage dans le monde du Sport le plus rentable de la planète. Pendant ce temps-là, en Serie A, les contrôles contre ce fléau regagnent en intensité, et révèlent deux nouveaux contentieux après les inspections renforcées du mois de février, deux nouveaux cas qui auront besoin de se justifier avec la plus grande transparence.

De Vrij : Curieuse maladresse

Le défenseur hollandais Stefan De Vrij vient d’être auditionné, par les instances du « Nado Italia ». D’après la Lazio, le motif de cet appel serait procédurier, De Vrij aurait oublié de signer l’un des deux documents relatifs à ses prélèvements, après le match disputé contre l’Hellas le 19 février.

Mais des informations circulent dans la presse… Ce 19 février dernier, les urines prélevées auprès du joueur auraient révélé la présence de traces de corticoïdes, substances très employées par les sportifs pour les injections intra-articulaires. Son utilisation est légiférée et doit être préventivement communiquée auprès de la Nado, dans le cas d’une exception thérapeutique, par exemple. Une autorisation doit ainsi être prescrite. Par ailleurs, De Vrij ne s’est pas présenté à la première audition du 9 mars, ce qui a posé un certain problème à l’ordre légal qui a refusé le déplacement supplétif des médecins… Le joueur s’est muni au préalable d’une défense, indisponible ce même jour, et qui a requis un report de sa présence… Un contexte tout de même ambigu pour ce qui concerne, initialement, un simple oubli sur une éprouvette. Le doute reste ainsi en suspens jusqu’aux prochaines avancées de cette procédure, la Lazio reste dans tous les cas solidaire malgré la rupture contractuelle très fraîche avec leur joueur.

Ciao Pedro

Mais le sujet réel, c’est celui-ci : le Brésilien de Cagliari de 26 ans, Joao Pedro, vient d’être contrôlé deux fois positif à l’hydrochlorothiazide, un « diutérique » ou un type de médicament hypertenseur, interdit par l’antidopage pour sa fonction opaque d’élévateur du volume des urines, qui permet de réduire la concentration de substances interdites. Joao Pedro fut contrôlé positif le 11 février dernier (Sassuolo-Cagliari) puis la semaine consécutive (Chievo-Cagliari)… Le concerné est susceptible de recueillir une suspension de son activité de 2 années, si la procédure révèle l’intentionnalité de ces ingestions. Au joueur de prouver le contraire, mais celui-ci est provisoirement suspendu durant les trois prochains mois. Cagliari s’est montré consterné, mais insiste sur sa « confiance en la bonne foi et l’équité du joueur ».

La controverse éclate seulement quelques mois après la suspension de Fabio Lucioni, l’ancien capitaine de Benevento, en septembre. Le médecin du club Walter Giorgione avait écopé d’une mise à pied de 4 années, en attendant une décision de l’appel. A vrai dire, et en définitive, il va être important de veiller à ne pas tirer de conclusions prématurées : ces dossiers prennent du temps, la défense dispose du recours déterminant de contre-analyse, et les degrés de gravité ne sont pas analogues. Mais cela reste préoccupant, puisque l’histoire regorge de cas semblables qui auront dévoilé certains dessous de la tricherie. Parmi les plus marquants, la suspension de neuf mois d’Adrian Mutu en 2010 avec la Fiorentina après une détection de subitramine, ou encore le cas de Marco Borriello au Milan AC (positif à la cortisone), en 2007. Les contre-analyses avaient d’ailleurs confirmé la positivité des analyses…

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Commentaires




Lire aussi

Calciomio est le premier site d'information sur le calcio et le foot italien.