Bucchi est-il l’homme de la situation pour Sassuolo ?

Par Pierrick Dujardin publié le 27 Juin 2017
Crédits

Suite au départ d’Eusebio Di Francesco à l’AS Roma, les dirigeants de Sassuolo ont choisi Cristian Bucchi (40 ans) pour permettre au club d’Émilie-Romagne de passer au niveau supérieur. Entraineur depuis 2013, l’Italien va connaître sa première véritable expérience sur un banc de Serie A. Malgré une certaine précocité, Bucchi a permis à l’AC Pérouse d’atteindre la 4ème place du championnat de Serie B. Peu connu en Italie, encore moins à l’étranger, l’ex attaquant d’Ascoli, de Modena ou encore du Napoli va avoir l’occasion de s’affirmer à la tête de Sassuolo, club qui depuis sa montée historique en 2013 ne cesse d’attirer l’attention des observateurs. Après une décevante 12ème place, les Neroverdi devront relever la barre et confirmer leur potentiel. Prometteur mais inexpérimenté, Cristian Bucchi pourrait bel et bien être une bonne surprise. De ce fait, la question est de savoir s’il pourra continuer sur sa lancée et faire progresser un effectif au fort potentiel.

Précoce mais très prometteur

Si le nom de Cristian Bucchi reste étranger pour la plupart des tifosi, les dirigeants neroverdi ne s’y sont pas trompés en dénichant cet entraineur dont la marge de progression a de quoi surprendre. Après une carrière de joueur plus ou moins réussie, le Romain va connaître sa première expérience de coach sur le banc de Pescara en 2013, alors que le club était au plus mal et finira 20ème de Serie A. Avec 11 matchs dont 10 défaites pour les Delfini, la nouvelle carrière de Bucchi aurait pu tourner court. Pourtant, Bucchi ne se découragera pas et ira même jusqu’à faire parler de lui en Lega Pro, championnat dans lequel il permettra à Maceratese de finir 3ème. Fort de ce succès, l’Italien va être repéré par Perugia, club qu’il amènera à la 4ème place de Serie B. À l’image de son passage à Pérouse, Bucchi a cette capacité de mettre en place un jeu solide tout en primant sur la régularité. Difficile à contenir, les Perugini ont réalisé des performances de haut vol à l’image de ce 5-0 face à l’US Avellino en mars. Peu importe les joueurs à sa disposition, Bucchi peut en tirer le meilleur. Raison pour laquelle les dirigeants de Sassuolo ont vu en lui celui qui pourrait répondre à leurs attentes.

Un nouveau défi qui l’attend

Pourtant, tout reste à prouver pour le nouvel entraineur de Sassuolo. Désormais à la tête d’un club de haut rang, Bucchi aura la lourde tâche de ramener les Neroverdi vers le haut du classementAprès une modeste 12ème place, l’avenir du club pourrait être terni par les départs de certains joueurs clés tels que Lorenzo Pellegrini, Domenico Berardi ou encore Grégoire Defrel. Malgré cela, les tifosi voient sans doute d’un bon œil l’arrivée de Cristian Bucchi, lui dont le parcours rappelle à bien des égards celui d’Eusebio Di Francesco. Adepte de l’efficacité et doté d’un effectif à fort potentiel, Bucchi aura l’opportunité de produire un jeu plus attrayant; dans la lignée de celui proposé par le nouveau coach de l’AS Roma depuis plusieurs années maintenant. Plus ambitieux que jamais, Bucchi aura les cartes en main pour prouver à ses dirigeants qu’ils ne se sont pas trompés dans leur choix. Une chose est sûr : Sassuolo pourrait bel et bien être l’une des attractions de la saison 2017/2018. Affaire à suivre.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Massimiliano Allegri se prononce sur la suspension de Paul Pogba

Luca Toni fait un choix entre Vlahovic et Osimhen

Ibrahimovic a déjà choisi le remplaçant de Pioli

La Juventus lorgne Raspadori

Bonne nouvelle pour la Juventus avant le match contre Naples

Avatar

Pierrick Dujardin



Derniers articles