Bilan de la saison 2015-2016 : Frosinone

Par Herman Ahouande publié le 24 Mai 2016
Crédits

Frosinone

Aussitôt monté dans l’élite du football italien, Frosinone reprend le chemin qui y mène. Les ciociari se sont installés dans le bas du classement et n’ont pas pu trouver les ressources nécessaires pour en ressortir et se maintenir. Le corpo a corpo engagé avec Carpi en fin de saison n’a pas duré longtemps. Pire, les hommes de Stellone ont complètement relâché lors du sprint final. Ils terminent la saison comme ils l’ont commencé, avec un bilan de quatre défaites en cinq rencontres. L’expérience de la Serie A aura été douloureuse pour les canarini qui perdent aussi Roberto Stellone, entraineur du club depuis 2012. Le club finit d’ailleurs la saison avec le plus grand nombre de défaites en championnat (23), la pire défense de Serie A (76 buts encaissés) et en étant l’équipe la plus avertie (108 cartons jaunes).

La saison de Frosinone

Frosinone 2015 2016

– 19e de Serie A.

– Eliminé au troisième tour de la Coppa Italia par La Spezia (0-0 après prolongations et 5-6 aux tirs au but).

– 39 rencontres : 8 victoires, 8 nuls, 23 défaites ; 35 buts marqués, 76 buts encaissés.

L’équipe-type

Meilleurs buteurs : Federico Dionisi & Daniel Ciofani, 9

Meilleur passeur : Daniel Pavlovic, 5

Joueur le plus utilisé : Nicola Leali, 34 matches (3090 minutes).

Les +

FEDERICO DIONISI

14 buts en 36 rencontres lors de sa première saison avec Frosinone en Serie B. C’était clairement l’un des artisans de la promotion, avec son statut de capocannoniere du club. Il inscrit ses deux premières réalisations en Serie A contre l’Empoli, offrant au passage la première victoire à Frosinone dans l’élite. Il finit co-meilleur buteur de son équipe avec 9 buts, à égalité avec son coéquipier Ciofani.

DANIEL CIOFANI

Entre l’Empoli et le duo Dionisi-Ciofani, c’est décidément une histoire de buts. Grâce à un doublé chacun, le tandem permet à Frosinone de l’emporter sur le club toscan lors de leurs deux premières confrontations en Serie A. En trois saisons au sein du club laziale, Daniel Ciofani se place au troisième rang ex aequo des buteurs du club, avec 38 réalisations.

DANIEL PAVLOVIC

Il était cité en janvier dernier par Amedeo Di Sora, comme étant le meilleur élément de la défense des frusinati. En dépit de sa régularité, le défenseur suisse avait délivré jusque-là, trois passes décisives à ces coéquipiers ; intéressant pour un latéral. Il donne raison au journaliste du Corriere dello Sport, en ajoutant deux autres assists, ce qui fait de lui, le meilleur passeur de son équipe. Chapeau !

Les –

NICOLA LEALI

Il est vrai qu’un gardien de but est plus vulnérable avec une défense poreuse. Il n’est pas moins vrai que la défense de Frosinone est tout, sauf une muraille. Résultat, les bleu et jaune repartent de l’élite, l’étiquette de la pire défense au dos, avec la complicité de Léali.

SAMUELE LONGO

Le jeune Samuele est parti de l’Inter, en quête d’un temps de jeu plus conséquent. Il fait l’objet de multiples prêts et n’arrive toujours pas à convaincre. Avec Frosinone cette saison, il est resté dans l’ombre du duo Dionisi-Ciofani et n’a joué que 441 minutes pour aucun but marqué ; dommage.

DANIELE VERDE

Pour son énième prêt, le jeune espoir de propriété de l’AS Roma a connu la énième mésaventure. Trop juste pour jouer en Serie A ? En tout cas, même dans un club beaucoup moins huppé que la Louve, Daniele n’a pu se faire une place. Direction Pescara, éjecté par la fenêtre hivernale.

L’entraîneur

Roberto Stellone était porté en triomphe il y a un an, lors de la montée de son équipe, le voilà qui repart au terme d’un séjour d’une saison. Tout n’est pas à mettre sur le dos de l’entraineur, mais il porte d’une manière ou d’une autre la responsabilité de la relégation. On se souvient de sa promesse de tout faire pour maintenir les ciociari en Serie A, eh bien la mission n’aura pas été accomplie et le mister de 41 ans a fait ses valises en accord avec la direction. C’est donc la fin d’une collaboration qui a duré quatre saisons avec un bilan de deux promotions (promotion en Serie B au terme de la saison 2013-2014 et en Serie A au terme de la saison 2014-2015). L’aventure finit sur une mauvaise note, avec une relégation méritée au vue de la couleur de la saison 2015-2016.

La saison prochaine

Frosinone reprendra une course contre la montre pour essayer d’écourter son séjour en Serie B et de remonter le plus rapidement possible. Cette mission se fera donc sans Roberto Stellone. Le premier objectif du club sera de trouver son remplaçant puis de gérer au mieux le mercato, histoire de donner un équilibre à l’équipe.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Massimiliano Allegri se prononce sur la suspension de Paul Pogba

Luca Toni fait un choix entre Vlahovic et Osimhen

Ibrahimovic a déjà choisi le remplaçant de Pioli

La Juventus lorgne Raspadori

Bonne nouvelle pour la Juventus avant le match contre Naples

Avatar

Herman Ahouande

Rédacteur



Derniers articles