Benevento, descente aux enfers

Par Ben Soffietti publié le 23 Mai 2021
Crédits

Une descente aux enfers est une période lors de laquelle une personne vit une succession d’événements dramatiques qui l’amène à toucher le fond. Cette définition s’accorde parfaitement avec la deuxième partie de saison de Benevento. Onzième de Serie A à la fin de la phase aller, le club de Campanie retournera finalement en deuxième division à l’issue de la saison. Une relégation inévitable causée par une phase retour chaotique et officialisée suite au point pris par le Torino mardi soir contre la Lazio.

Une seule victoire sur les 21 derniers matchs

Benevento, onzième à la trêve, semblait avoir oublié sa première fois cauchemardesque en Serie A. En 2017-2018, le club basé en Campanie avait fait l’ascenseur, après une entame catastrophique, quatorze défaites en quatorze journées. Ainsi, avec 22 points à la mi-saison, soit huit d’avance sur le Torino, premier relégable, les Stregoni semblaient pouvoir viser le maintien. Cependant, dès la fin de la phase aller, la machine s’enraye. Alors qu’ils ont l’occasion de prendre onze points d’avance sur le Toro, les hommes d’Inzaghi subissent l’égalisation de Zaza dans le temps additionnel. Un but qui a une importance majeure puisque avec trois points de plus aujourd’hui, et les Granata un de moins, les deux équipes pourraient être à égalité et le match de ce soir aurait été une finale pour le maintien.

Suite à ce nul, Benevento a enchaîné sur la phase retour avec une seule victoire, contre la Juventus, en 18 matchs. Un succès surprenant et éphémère puisque dès la rencontre suivante, les Giallorossi sont retombés dans leur spirale infernale. Cette phase retour très mal négociée a rapporté dix points à Benevento, contre 22 lors des matchs allers. Inévitablement, dans cette lutte impitoyable pour le maintien, les clubs historiques, le Genoa, la Fiorentina, Cagliari et le Torino, ont rattrapé puis doublé les Stregoni.

Trop d’échecs contre les concurrents directs

Outre le match contre le Torino évoquée précédemment, Benevento a aussi perdu trop de points dans les affrontements entre équipes du bas de tableau. Mieux classé à la trêve que les deux autres promus, Crotone et Spezia, le club du président Vigorito a concédé deux défaites contre ces deux équipes. Sur la phase retour, il n’a fait mieux que deux nuls, notamment le weekend dernier, contre des Calabrais déjà condamnés. Contre Parma, 19ème, Benevento a aussi été tenu en échec à domicile, avec une autre égalisation en toute fin de match. Également balayés par la Fiorentina (1-4), les Stregoni ont surtout sombré contre Cagliari (1-3), dans un duel entre 17ème et 18ème de Serie A, permettant aux Sardes de les distancer.

De plus, c’est aussi à cause de ses performances à domicile – deux victoires, dix défaites -, que Benevento se retrouve reléguée. Enfin, l’attaque s’est trop souvent montrée muette sur la phase retour, avec sept matchs sans marquer. C’est avec celle de Parma, la pire du championnat.

Inzaghi impuissant

En début de saison, dans la présentation des promus, Calciomio avait mis en lumière le manque d’expérience d’Inzaghi en Serie A. Sa seule aventure à ce niveau s’était avérée éphémère à Bologna. Si SuperPippo a plutôt bien négocié la phase aller, il a sa part de responsabilité sur la série noire de ses hommes. Le 4-3-2-1 de la première partie de saison a perdu en cohérence et la tentative de passage au 3-5-2 s’est avérée un véritable échec. Incapable de remobiliser ses troupes, Inzaghi a failli contre Crotone : lorsque Caprari sort sur blessure à la pause, il fait rentrer Dabo, milieu défensif, alors qu’avec une supériorité numérique, du poste pour poste aurait peut-être permis à Benevento de se mettre à l’abri et ainsi, ne pas subir une égalisation au goût d’ultime défaite. Par un communiqué, les Ultras de Benevento ont d’ailleurs ciblé la capacité d’Inzaghi à diriger une équipe qui vit avec la menace du maintien.

Finalement, avec la plus mauvaise attaque du championnat, un entraîneur sans solution et des défaites contre des concurrents directs, Benevento quitte à nouveau l’élite après une seule saison. Cette fois, ce n’est pas l’entame de saison, mais la phase retour qui envoie les Stregoni aux enfers.



Avatar

Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Recevez les meilleures Actu du Calcio par email

Calciomio est le seul média 100% foot italien. Renseignez votre email pour recevoir un email quotidien avec les meilleures actualités.