Ansaldi et Erkin, l’Inter cherche ses latéraux

Par Cesco publié le 24 Juin 2016
Crédits

Inter

Mancini n’a jamais trouvé la solution cette saison à l’Inter. Que ce soit à gauche où à droite de la défense, le coach de Jesi a semblé sans solutions. Santon, Nagatomo, Telles, Juan Jesus, D’Ambrosio, tous se sont succédés mais le constat lui n’a pas changé. Trop prévisibles, peu incisifs, les latéraux interistes n’ont clairement pas le niveau recommandé par Roberto pour retrouver les sommets qui ont surement du récolter quelques centres envoyés par les joueurs cités. En attendant les gros moyens chinois, l’Inter tente donc la ruse et les paris pour renforcer ses côtés.

Erkin, la patte gauche turque

Dès le 1er juillet 2016, il rejoindra le club milanais pour trois saisons. Formé ailier gauche, reconverti latéral gauche, Erkin c’est avant tout un homme d’attaque. Montées balles au pied, percussions et un pied gauche jugé précis par Fenerbahce lorsqu’en 2013/2014 il termine avec une ligne de stats impressionnante en championnat: 3 buts et 14 passes décisives. Moins en vue cette saison, le club turc ne compte plus sur lui et décide de le laisser libre. L’Inter se rue sur l’occasion et obtient un international talentueux de 27 ans estimé à 9 millions d’euros pour rien. Connaissant le penchant de Mancini pour les gauchers à gauche et les droitiers à droite, nul doute qu’Erkin pourra montrer ses atouts en match. Parmi ceux ci, les coups de pieds arrêtés, un domaine qui a souvent fait défaut aux nerazzurri ces derniers temps. Espérons qu’il réussisse mieux que Telles.

Ansaldi, rigueur et polyvalence argentine

Dans les petits papiers de l’Inter depuis plusieurs mois, Ansaldi débarque également pour renforcer les côtés. Ici on parle d’un arrière gauche capable également de jouer à droite car agile des deux pieds. Pour l’acquérir, l’Inter a posé 4,7 millions sur la table ainsi que Laxalt, le jeune uruguayen que Gasperini apprécie tant et qui appartenait encore à l’Inter. Fort techniquement, puissant physiquement, il permettrait d’assurer une stabilité recherchée sur le côté droit de l’Inter. Cette saison, le joueur qui a porté le maillot de l’Atletico Madrid a éclaboussé de sa classe les supporters du Luigi-Ferraris avec en point d’orgue un match parfait contre Palermo (3 passes décisives à la clé). Ici aussi, un coup low-cost plutôt bien senti de la part de l’Inter et un nouvel argentin, en attendant l’officialisation de Banega.

Gare à la surcharge !

Avec ces deux nouveaux latéraux et le retour de Dodo de prêt en provenance de la Sampdoria, l’Inter se retrouve avec 8 latéraux confirmés ! Si le Brésilien cité préalablement ne devrait pas faire de vieux os du côté de San Siro, Telles ne sera pas conservé et rentrera au Galatasaray. Santon pourrait partir en Premier League tandis que Juan devrait repasser en « super sub » de la charnière centrale. Si tout va bien, l’Inter garderait donc Ansaldi, Nagatomo, D’Ambrosio et Erkin, un savant mélange de technique, de polyvalence et de vitesse. Espérons que ce cocktail détonnant venu des 4 coins du monde sourisse aux nerazzurri désormais.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Massimiliano Allegri se prononce sur la suspension de Paul Pogba

Luca Toni fait un choix entre Vlahovic et Osimhen

Ibrahimovic a déjà choisi le remplaçant de Pioli

La Juventus lorgne Raspadori

Bonne nouvelle pour la Juventus avant le match contre Naples

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles