L’AS Roma fait son vide-Grenier

Par Louis De Brondeau publié le 29 Jan 2017
Crédits

Grenier

S’il a bien un transfert surprise cet hiver en Serie A c’est bien celui-la, aucune rumeur, aucun article de presse, pas même le grand Di Marzio n’avait vu venir l’arrivée du milieu français à la Roma. Pourtant, c’est bien le club de la capitale que Grenier a choisi malgré des offres de Las Palmas et de Watford, un choix surprenant vu la concurrence au milieu de terrain chez les Giallorossi. Un choix surprenant aussi de la part du board romain, et une petite déception pour les supporters qui s’attendaient surement à un nom plus sexy.

Un blessé pour palier des blessures ?

Si la signature de Grenier a surpris beaucoup de monde, c’est à cause du passif du joueur sur le plan physique. En effet, la Roma qui connait beaucoup de pépins physiques cette saison cherchait un 6ème milieu pour palier les blessures et alimenter la rotation alors que le club est encore engagé sur trois tableaux. Cependant, l’ancien lyonnais qui a loupé pas moins de 66 matchs sur les trois dernières saisons à cause de blessure diverse et n’a disputé que 36 matchs sur ces trois mêmes dernières saison n’est peut être pas le joueur le mieux placé pour subvenir aux besoins de la Louve. On peut aussi se questionner sur la forme physique d’un joueur qui n’a joué que six matchs sur ces six derniers mois. Pas sûr que le joueur soit disponible tout de suite pour Luciano Spalletti. Un profil étrange donc pour une recrue d’appoint censée compléter l’effectif romain.

Un nouvel espoir ?

Malgré ses nombreuses blessures, il ne faut pas oublier que Clément Grenier fut un grand espoir français, et reste aujourd’hui encore un bon footballeur. Son profil est intéressant et apporte de la diversité à l’effectif. Lent et fragile physiquement, celui qui portera le numéro 7 à la Roma, possède un très bon pied droit et une excellente vision du jeu. Un profil de pur playmaker, relativement similaire à celui de Pjanic qui n’existe plus dans l’effectif du club de la Louve depuis le départ de celui ci. Mais la principale qualité de Clément Grenier est indéniablement sa qualité sur coups de pied arrêtés, et surtout sur coup-franc. Un atout qui faisait la force de l’équipe romaine l’année dernière avec Miralem Pjanic et qui manque cruellement cette saison.

Enfin, même si Grenier n’a pas le profil de la recrue idéale, la Roma ne prend quasiment aucun risque en le recrutant puisque il est seulement prêté avec une option d’achat à 3,5 millions d’euros. Une somme relativement basse donc qui pourrait convaincre les dirigeants du club de la ville éternelle en cas de bonnes performances.




🔥 Les sujets chauds du jour :

L’agent de Kvaratskhelia confirme plusieurs offres pour son joueur

La presse italienne encense Daniele De Rossi

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Deux cadres de la Juventus incertain face à Naples

Avatar

Louis De Brondeau

Rédacteur



Derniers articles