Veretout, l’Italie lui va si bien

Par Tristan Pubert publié le 05 Jan 2018
Crédits

Une adaptation plus que réussie

Vingt et un matchs joués c’est à dire la totalité des rencontres possibles pour cinq buts et une passe décisive, telles sont les statistiques de Jordan Veretout dans son nouveau club. Mais c’est surtout le contenu qui impressionne, le nouveau florentin s’est parfaitement adapté à la culture du football italien. A tel point que son coach Stefano Pioli en a fait un titulaire indiscutable dans son schéma et c’est de cette confiance qu’est venue cette intégration réussie. En effet, Veretout a disputé la totalité des rencontres de championnat et de Coppa Italia. Évoluant dans un milieu à trois aux cotés de Badelj et Benassi, le milieu formé à Nantes s’est tout de suite fondu dans le moule, si bien qu’il maitrise à merveille les caractéristiques tactiques de sa formation. Plus assuré dans son jeu, il est également plus serein avec et sans le ballon, une énorme progression quand on se souvient notamment de ses années nantaises où il courait un peu partout, manquant de lucidité et de liant avec ses coéquipiers.

Avec un effectif composé de quatre français dont certains rôdés à la Serie A (Laurini, Théréau, Eysseric et donc lui même), l’adaptation a donc été simplifiée, elle même que l’on répute tellement difficile en Italie. Pourtant qui s’y attendait vraiment? Dans un effectif florentin complètement remanié avec pas moins de seize recrues lors du mercato estival. Mais au contraire, Veretout a surpris tout le monde, il enchaîne les grosses performances et dans son sillage, c’est le jeu de son équipe qui prend forme. A désormais 24 ans, il est temps pour lui de confirmer au haut niveau et pour le moment, le champion du monde des moins de 20 ans en 2013 est sur le bon chemin.

Un leader complet

Et c’est en vrai leader que Jordan Veretout évolue majoritairement, dans ce milieu à trois avec à ses cotés l’expérimente croate Milan Badelj et le jeune italien Marco Benassi. Trois profils techniques et donc assez polyvalents en somme. Dans ce milieu à trois, Veretout semble le joueur le plus régulier et le plus à même de garantir un niveau de performance élevé. Puis comme le démontre ces cinq buts inscrits, Jordan Veretout dévoile aussi son talent dans le dernier geste, qualité inhabituelle pour un milieu à vocation défensive. A la récupération, le natif d’ Ancenis excelle également avec en plus une relance très souvent propre et dans les pieds. Veretout apporte donc une stabilité à ce milieu de terrain avec sa polyvalence lui permettant d’être costaud défensivement et d’apporter offensivement.

Après le départ de Valero l’été dernier, plusieurs interrogations se posaient quant au remplaçant de l’Espagnol, mais très vite Veretout a conquis le cœur des supporters de la Viola par son envie et sa régularité. Même si le gong final n’a pas encore sonné pour cet exercice 2017/2018, Veretout s’épanouit à Florence avec un Stefano Pioli toujours plus enclin a lui confier les clés du jeu. A confirmer donc dans cette deuxième partie de saison et lors de la première échéance ce vendredi face à l’Inter.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Alex Sandro en larmes pour ses adieux à la Juventus

Huit joueurs annoncés sur le départ à la Roma

Stefano Pioli donne un indice sur l’après Milan AC

Naples tout proche de boucler Antonio Conte

Le Milan AC prêt à accueillir Paulo Fonseca

Avatar

Tristan Pubert

Rédacteur



Derniers articles