Vanja Milinković-Savić, le petit frère enfin dans la lumière

Par Ben Soffietti publié le 31 Août 2021
Crédits

Un père ancien footballeur, champion d’Autriche avec Grazer, une mère joueuse professionnelle de basketball, un frère international serbe et cadre de la Lazio depuis six ans déjà. Dans la famille Milinković-Savić, le sport de haut niveau n’est donc pas une option et le fils prodige Sergej le démontre bien depuis son arrivée en Serie A en 2015. Mais cette saison, le nom de famille du Sergente de la Lazio, résonnera aussi plus haut en Italie, dans le Piémont, puisque Vanja Milinković-Savić, le frère cadet de deux ans, est le portier titulaire du Torino. Dans l’ombre de son aîné, l’imposant dernier rempart est, à 24 ans, à un tournant de sa carrière. Et avec beaucoup de caractère, il souhaite s’imposer en Serie A.

Dans l’ombre de son frère

Avant la Lazio, Sergej Milinković-Savić a percé en première division serbe à 18 ans avant de s’endurcir une saison à Genk, en Belgique. Champion d’Europe U19 avec la talentueuse génération serbe de 1995, il mène la sélection U20 lors du Mondial en Nouvelle-Zélande. Là encore, la victoire est pour les Aigles blancs. Le joueur de la Lazio soulève le trophée avec son petit frère Vanja, gardien remplaçant. En effet, il est devancé dans la hiérarchie par Rajković, le portier évoluant alors à l’Étoile Rouge de Belgrade. Malgré tout, Vanja est repéré par Manchester United, où son aventure tourne court : six mois, zéro match. Direction la Pologne et le Lechia Gdansk. Pendant ce temps, Sergej prend de plus en plus de volume en Italie.

Pas la même réussite dans la Botte

Pendant que Sergej devient un des hommes de base de Simone Inzaghi, Vanja Milinković-Savić débarque en Italie, recruté par le Torino, où arrive également Salvatore Sirigu, libre depuis la fin de son aventure au Paris SG. Logiquement, le Serbe s’installe sur le banc. Il trouve un peu d’espace en Coppa Italia et s’illustre en détournant un pénalty de Dzeko lors d’une victoire contre l’AS Roma (1-2) en huitième de finale.

Le Toro désire le faire progresser. Direction la SPAL, club dans lequel Alfred Gomis, aujourd’hui à Rennes, est confortablement installé donc Vanja n’y joue que deux matchs. C’est légèrement mieux en deuxième partie de saison où il est prêté à Ascoli. Profitant de la blessure du titulaire, il joue huit matchs consécutifs mais dès le retour d’Ivan Lanni, il revient sur le banc. Enfin, il passe la saison 2019-2020 au Standard de Liège, dans un championnat qui avait permis à son frère de s’aguerrir. Mais pour Vanja en revanche, ça tourne mal : il ne joue que trois matchs tout au long d’une saison qui s’arrête en mars à cause de la Covid-19. Seule consolation, il a participé à trois matchs d’Europa League, se frottant notamment à Arsenal et Francfort.

Ivan Jurić, une rencontre décisive

Revenu dans le Piémont, Milinković-Savić s’assoit à nouveau sur le banc. Malgré les résultats des Granata et les performances irrégulières de Sirigu, le Serbe continue de prendre son mal en patience et se réconforte avec quelques apparitions. L’avenir s’éclaircit soudain quand Sirigu quitte le club à l’issue de la saison. Etrit Berisha est recruté pour lui succéder mais c’est sans compter sur Ivan Jurić, le nouvel entraîneur du Toro qui préfère miser sur le gardien de 24 ans : « Le titulaire c’est Vanja. Berisha est numéro 2« . Des paroles claires, prononcées dès la mi-juillet et cela malgré la grande expérience du concurrent albanais qui compte plus de 130 matchs de Serie A.

Une chance pour le colossal gardien, qui de son double mètre, ne va pas laisser sa chance. Contre l’Atalanta et la Fiorentina, I Granata ont encaissé quatre buts, mais le gardien de 24 ans n’y pouvait pas grand chose, notamment sur la frappe de Muriel. Auteur déjà de cinq parades, il a notamment proposé une belle horizontale sur une tête de son compatriote Milenković, avec qui cette fois, il n’a aucun lien de parenté.

Cette saison pourrait conduire Vanja Milinković-Savić à devenir un gardien indiscutable de Serie A avec comme future ambition : rejoindre son frère en sélection ?

Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.