Un vent d’Est souffle avec Kulusevski

Par Nadhem Korbi publié le 30 Nov 2019

Pendant le dernier mercato, un jeune suédois d’origine macédonienne a été prêté à Parma par son club d’origine, l’Atalanta. La Serie A réussit, depuis de nombreuses années, aux joueurs venant de l’Europe de l’Est. Inutile de rappeler ce qu’ont fait des noms comme : Savicevic, Boban, Mihajlovic, Shevchenko et la liste demeure encore longue. Toutefois, ce Dejan Kulusevski est passé inaperçu. Nombreux étaient ceux qui pensaient que ce joueur allait effectuer une petite pige à Parme avant d’être vendu. Cependant, depuis le début de cette saison, le joueur de 19 ans s’est imposé sur le front droit de l’attaque et a joué un rôle crucial dans les belles victoires de son équipe. Mais qui est exactement Kulusevski ? Jetons un coup d’œil de plus près.

Les débuts en Italie

Peu sont qui connaissent ceci. Kulusevski vit déjà sa 4ème année dans la Botte. Il est venu très jeune. Repéré par les recruteurs de l’Atalanta alors qu’il joue en Suède à Brommapojkarna, la jeune pépite a suivi sa progression à Bergame dès l’age de 16 ans. Et il ne regrette pas son choix. D’ailleurs, le centre de formation de la Dea jouit d’une excellente réputation et est considéré comme l’un des meilleurs en Italie. En janvier dernier, Kulusevski a fait ses débuts en Serie A, sous la houlette de Gian Piero Gasperini, face à Frosinone. Il fera deux autres apparitions avant la fin de la saison. Vu son manque de temps de jeu et à cause de la profondeur de la ligne d’attaque, l’Atalanta a décidé qu’il était préférable de le prêter à Parma. Avec son nouveau club, Kulusevski a pu jouer régulièrement et a impressionné cette saison. Habituellement aligné comme ailier droit aux côtés de Roberto Inglese ou Karamoh avec Gervinho, le joueur de 19 ans a explosé. Il a tapé dans les yeux grâce à sa capacité à combiner sa grande vitesse avec son sens aigu devant le but pour devenir une arme dévastatrice. S’il trouve les espaces devant, sa qualité technique lui permet aisément de s’infiltrer entre les défenseurs.

Les points forts du joueur

Le système de contre-attaque établi par Roberto D’Aversa est adapté à merveille aux qualités de Kulusevski. Le coach de Parma a pu avec cette tactique exploiter au maximum ses talents. Le Suédois a été le principal artisan du bon début de saison de son équipe. En 13 matchs de championnat, il compte déjà 3 buts et 5 passes décisives. Grâce à sa capacité à se déplacer entre les lignes, Kulusevski est en mesure de trouver les solutions afin de débloquer la défense adverse. Il ne faut pas oublier que quand il a commencé sa carrière, il était initialement un milieu de terrain. Cette vision reste désormais un de ses plus gros atouts. Et en toute logique, les efforts du joueurs ont été récompensés la semaine dernière par un 1er match officiel avec le maillot de son pays, la Suède.

À l’heure actuelle, Kulusevski semble profiter de son aventure avec Parma. Toutefois, il faut faire attention concernant le futur puisque son nom commence à se lier avec les plus grands club d’Europe. Au-delà de cette saison, le joueur semble prêt pour un retour dans son club formateur, l’Atalanta. Gasperini pourrait en avoir besoin afin de donner un nouveau souffle pour sa ligne offensive. Avec un Illicic et un Papu Gomez vieillissants, un Barrow encore tendre, l’attaque de la Dea semble trop dépendante de Zapata. Ça sera peut être l’occasion pour le jeune Suédois. Compte tenu de ses qualités, l’ailier droit pourrait faire des merveilles avec Gasperini. Mais le plus important maintenant est qu’il arrive à maintenir ce niveau de jeu au-delà de quelques matchs. La régularité est probablement la pièce manquante au puzzle de Kulusevski. Il peux réaliser un match de rêve aujourd’hui avant de s’éclipser totalement pendant 2 à 3 journées. Et s’il confirme pendant la phase retour ? Restera-t-il en Italie ? Une question qui mérite d’être posée.

Nadhem Korbi

Rédacteur



Lire aussi