Tsadjout, un talent que ne doit pas négliger le Milan AC

Par Tristan Pubert publié le 13 Déc 2018

Pour beaucoup le nom de Frank Tsadjout ne dit sûrement rien. Mais pourtant, c’est très certainement l’un des plus gros potentiels de Milanello avec les Bellanova, Plizzari ou encore Torrasi. Tsadjout évolue au poste d’attaquant de pointe et flambe depuis deux saisons désormais avec la Primavera du club lombard. S’il est régulièrement convoqué par Gattuso dans l’effectif professionnel, le natif de Perugia n’a disputé aucune minute avec le maillot des professionnels si ce n’est une petite apparition face à Tottenham en amical. Alors à désormais 19 ans, l’attaquant italien arrive à un moment charnière de sa carrière que Milan ne doit pas négliger.

Un attaquant moderne et complet

Étincelant avec la Primavera la saison passée, Tsadjout connaît cette saison ses premières convocations dans le groupe professionnel ( il en avait eu quelques unes la saison passée), une récompense méritée pour l’italo-camerounais. Formé au Milan, Tsadjout n’a cessé de briller dans les catégories d’âge inférieures que ce soit avec les U17, les U19 et enfin avec la Primavera. C’est réellement la saison passée que l’attaquant a montré toute l’étendue de son talent. Il dispute un total de 19 matchs pour 7 réalisations et 3 passes décisives. Cette saison, il a disputé 6 matchs avec la Primavera pour un total de 5 buts ce qui fait de lui le meilleur buteur de son équipe. Capable d’évoluer dans une attaque à deux ou seul en pointe, il sait parfaitement s’adapter aux différents systèmes comme il le démontre avec la Primavera.

Tsadjout est un joueur imposant avec son mètre quatre vingts dix. Avec ce joueur, il ne faut pas suivre les clichés comme quoi un attaquant grande taille est souvent limité techniquement, au contraire. C’est un attaquant complet, doté d’une très grande justesse balle au pied, capable de jouer pied gauche mais aussi pied droit. Agile balle au pied, son imposant physique lui permet aussi d’être costaud dans les duels notamment dans les duels aériens où son jeu de tête est impressionnant. L’attaquant italien est aussi capable de déclencher de puissantes frappes lointaines qu’elles soient enveloppées ou en force. De nombreuses qualités qui n’attendent que d’exploser au plus haut niveau.

Ne pas confondre patience et négligence

Prolongé en avril dernier jusqu’en 2023 par la direction milanaise, Tsadjout est un potentiel que ne néglige pas totalement le Milan, mais l’italien n’a pas encore eu sa chance.

Certes âgé de 19 ans et il faut toujours être patient avec ces jeunes joueurs, Tsadjout s’est toujours montré régulier et à l’heure actuelle, il mériterait du temps de jeu (même peu) surtout avec le calendrier chargé du Milan. Gattuso aura besoin de faire souffler ses troupes à un moment et avec les échéances à venir, l’apport de Tsadjout pourrait apporter cette fraicheur qui manquera à un moment au club sept fois champion d’Europe.

Le problème en Italie, et il est coutumier de le relever, c’est qu’à 19 ans, on considère un joueur comme très jeune et pas encore prêt pour le haut niveau. Si des exceptions viennent confirmer la règle (Donnarumma par exemple), les clubs italiens mettent du temps à faire confiance à leurs jeunes au contraire des voisins français, le cas Tsadjout illustre ce problème. Les dirigeants milanais vont devoir faire attention à ne pas perdre cette confiance qui par la suite peut entraîner des envies de départ de son joyau, chose qui est assez récurrente à Milan avec ses jeunes joueurs, le dernier en date est Manuel Locatelli. Ce virage avec les jeunes devra être bien négocié par le Milan sinon une fois de plus, les talentueux de Milanello partiront s’épanouir ailleurs.

Tristan Pubert

Rédacteur



Lire aussi