Triple changement cet été à l’AS Roma

Par Luca Dangréaux publié le 24 Mai 2019

L’AS Roma vient de présenter son maillot domicile de la saison 2019-2020. Une première ligne de barrée dans la liste des changements de l’été giallorosso. En quelques semaines, le board du club va devoir nommer un nouvel entraîneur, un nouveau directeur sportif et repenser son effectif pour la saison prochaine. Tout va aller très vite et encore une fois dans la capitale italienne, l’erreur de casting ne sera pas permise.

Remplacer Ranieri

« Après les trois derniers matchs, mon travail ici sera terminé. J’ai choisi de venir ici pour la fin de saison, parce que je suis un fan de la Roma et que je voulais mettre mon enthousiasme à disposition ». Le 10 mai dernier, Claudio Ranieri confirmait que sa mission en tant qu’entraîneur de l’AS Roma n’excéderait pas les six mois initialement prévus. Une demi-surprise et donc un rappel à ses dirigeants : oui, ils vont déjà devoir recruter un nouvel entraîneur. Et ce dernier devra être séduit sans la Champions League. Le club de la Louve est sixième à trois points de la zone C1, avec un goal average et une différence particulière défavorables. Autrement dit, il devrait évoluer en Europa League la saison prochaine.

Des premiers noms ont circulé pour le remplacement de Ranieri : Antonio Conte, Maurizio Sarri, Gian Piero Gasperini, Marcelo Bielsa… Mais à l’image de la bataille sportive de cette fin de saison, les clubs de haut tableau vont se crêper le chignon pour attirer dans leurs rangs ces coachs réputés. En plus de la Roma, la Juventus va changer d’entraîneur. Le Milan AC et l’Inter sont susceptibles de le faire… mais eux auront (peut-être) l’atout Champions League. Alors sans doute la Roma devra se tourner vers un profil moins clinquant, comme elle l’a déjà fait avec Luis Enrique, Rudi Garcia ou Eusebio di Francesco. Marco Giampaolo, technicien de la Sampdoria, pourrait correspondre à cela.

Gianluca Petrachi, c’est comment ?

Il est écrit depuis plusieurs semaines que le successeur de Monchi, au poste de directeur sportif de la Roma, se nomme Gianluca Petrachi. Il officie cette saison au Torino mais se rêve sur les bords du Tibre. Il aurait clairement expliqué à son président Cairo qu’il souhaitait rejoindre les Giallorossi, ces derniers l’auraient d’ailleurs approchés avant la fin de la saison. L’ancien joueur de Serie B est un homme fidèle (ça peut toujours servir à la Roma) : il est en poste depuis 2009 au Toro. À l’AS Roma, il souhaiterait collaborer avec Conte, avec qui il tient de bonnes relations mais ce dernier est peu intéressé. À défaut de débarquer avec un entraîneur, Petrachi pourrait faire le voyage jusqu’à la capitale avec certains cadres du Torino (Meïté ? Nkoulou ?). À Turin, il a eu le temps de réaliser quelques bons coups comme avec Glik, Zappacosta, Maksimovic, Darmian. Mais son bilan n’y est pas parfait (Niang, Iturbe, Zaza). À court terme, il faudra minimiser ce genre d’échec car l’effectif romain va bouger.

Modifier enfin l’effectif

En janvier dernier, les dirigeants de la Roma ont snobé le mercato hivernal. Volonté assumée ou conséquence d’échecs répétés ? Toujours est-il que l’effectif de l’équipe première, comme on le connaît aujourd’hui, a traversé toute la saison. Cet été, pareil immobilisme sera malvenu au vu des carences psychologiques et techniques du groupe professionnel. Dans la case départ : Daniele De Rossi (fin de contrat), Robin Olsen (fin de patience), Edin Dzeko, Kostas Manolas (fin de cycle) et Nicolo Zaniolo (très courtisé). Autant de cadres qu’il va falloir remplacer et pour recruter des joueurs au niveau équivalent sans la Champions League… On souhaite déjà bon courage à Petrachi.

Luca Dangréaux



Lire aussi