La fin de saison qui prolonge Totti à l’AS Roma

Par Louis De Brondeau publié le 08 Juin 2016
Crédits

Totti

La fin d’un dossier épineux

Car en réalité cette négociation a bien failli tourner au drame. Dès le mercato hivernal, on commence à parler d’un éventuel renouvellement du contrat du Capitano. Mais le nouveau coach Luciano Spalletti rechigne à signer un joueur de 39 ans, handicapé par des pépins physiques et la Roma tarde à proposer un nouveau contrat. L’équipe de direction se retrouve coincée entre la légende vivante du club qui déclare ouvertement son envie de prolonger l’aventure et son entraîneur miracle qui a redressé le club. Ce conflit atteint son paroxysme le 19 février lorsque Totti fait des déclarations pour le moins polémiques sur ses relations avec son entraîneur. Résultat il n’est pas convoqué pour le match face à Palermo et la polémique enfle. Des journaux peu scrupuleux profitent de l’affaire pour gonfler leurs ventes et divulguer toutes sortes de rumeurs et certains envoient déjà le champion du monde 2006 en MLS, suggérant la fin de l’histoire d’amour de 23 ans entre la Louve et son éternel capitaine.

Le phénix renait de ses cendres

Jusque là « l’affaire Totti » comme l’avaient surnommé certains médias ne concernait que les coulisses et non pas le terrain. Et c’est sur le terrain que Totti décide de répondre de la meilleure des façons. 6 journées après ce fameux match face à Palermo, la Roma reçoit Bologna. Entré à la mi-temps, Totti délivre 5 minutes plus tard une splendide passe pour Mohamed Salah sur le but du 1-1. Lors du match suivant, face à l’Atalanta, le numéro 10 entre à 12 minutes de la fin alors que son équipe est menée 3-2. Ce qui devait arriver arriva et Totti marque le but de l’égalisation. Mais le match qui va mettre tout le monde d’accord et faire définitivement entrer cette fin de saison dans la légende est celui face au Torino. À l’Olimpico, les Giallorossi sont menés 2-1 dans un match crucial pour la course à la Champions League. À la 86 ème minute, Spalletti décide de sortir Seydou Keïta pour faire rentrer Il Capitano.

Une minute après, le magicien tâcle rageusement une déviation de la tête de Manolas au fond des filets, déjà les tifosi exultent et acclament leur sauveur. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, 3 minutes plus tard après une main du défenseur du Torino, la Roma obtient un penalty. Le temps s’arrête à l’Olimpico, les rythmes cardiaques s’accélèrent. Il Capitano croise parfaitement son penalty et Padelli qui avait plongé du bon côté ne peut rien faire. Le stade de Rome explose, un tifoso fond en larmes devant les caméras du monde entier et Carlo Zampa, le commentateur de Roma Radio pleure toutes les larmes de son corps en criant le nom de Francesco Totti. Avec encore un but contre le Genoa deux semaines plus tard, Il Bimbo de Oro porte à 4 son total de but en seulement 56 minutes jouées.

L’aventure continue

À partir de ce moment là, la Roma ne pouvait pas laisser partir son capitaine qui a prouvé qu’il pouvait encore servir sur le terrain. Totti en Serie A ? Une année de plus pour en profiter. Di Biagio disait d’ailleurs : « Un comme lui nait tous les 50 ans ». Après ça, Il Capitano rangera les crampons, non pas pour partir à la retraite mais pour continuer à œuvrer pour le club de son cœur au sein de l’équipe dirigeante. L’histoire d’amour entre Totti et le club giallorosso et donc loin d’être finie.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Theo Hernandez courtisé, le Milan AC fixe son prix de vente

Mauvaise nouvelle, l’Inter perd un cadre sur blessure

Deux cadres de la Juventus incertain face à Naples

Beppe Bergomi révèle la clé du succès de l’Inter Milan cette saison

« Je suis émotionnellement attaché à la Juventus », Massimiliano Allegri

Avatar

Louis De Brondeau

Rédacteur



Derniers articles