Top 5 : Les révélations de la Viareggio Cup 2016

Par Antoine Martin publié le 01 Avr 2016

viareggio_cup

5ème : Luca Clemenza (Juventus)

Une 5ème place qui ressemble à un hommage pour le capitaine de la Juve surnommé « le nouveau Pirlo ». Car son équipe a du composer sans lui en demi et en finale. Victime d’une rupture des ligaments croisés, le jeune trequartista bianconero est sorti en larme du quart de finale remporté 4-0 face au Milan AC. Avant cela, il avait quand même pris le temps de délivrer 2 passes et marquer deux buts dans la phase de poule. On lui souhaite de revenir au plus vite.

4ème : José Correia (Inter)

Avec ses faux airs de Mario Balotelli, le puissant avant-centre portugais a terrorisé les défenses durant tout le tournoi. Si l’Inter, tenante du titre, s’est arrêtée en demi-finale contre Palermo, Correia a eu le temps de scorer 5 fois en 6 matchs. L’attaquant de 19ans aurait pu espérer succéder à Bonazzoli, aujourd’hui constamment retenu avec les A et lauréat du trophée du meilleur joueur l’année dernière.

3ème : Andrija Filipovic (La Spezia)

Il est celui que l’on n’attendait pas. L’avant-centre croate n’a joué que 5 matchs car il a été exclu en 1/8èmes après avoir inscrit le but de la victoire contre Livorno, mais il a marqué 6 fois ! Son histoire n’est pas banale, recalé par la Juventus l’année dernière, il retourne à Rijeka en Croatie qui le prête à La Spezia. Finalement c’est le succès total, il inscrit durant le tournoi l’équivalent d’un but toutes les 39 minutes. Malgré tout, il n’a pu empêcher son club de se faire sortir en demi par la Juventus…

2ème : Mattia Del Favero (Juventus)

17ans, c’est l’âge du gardien de la Juventus. La raison de son classement tient notamment à ses 3 cleansheets dans le tournoi, mais également à deux faits de matchs. A 0-0 il sort une énorme parade réflexe face à Casiraghi (Milan AC), au final, victoire 4-0 ! Mais surtout, une séance de tirs aux buts incroyable face à La Spezia en demi-finale, où le jeune gardien sort 3 tirs au but. L’artisan principal pour décrocher le trophée.

1er : Antonino La Gumina (Palermo)

9 buts en 7 matchs dans une équipe qui joue d’ordinaire en Primavera C, un doublé dans la finale perdue 3-2 contre la Juve, La Gumina a survolé le tournoi ! Le capocannoniere a inscrit une merveille de coup-franc en demi pour sortir le tenant du titre Interiste, il a marqué dans la totalité des matchs qu’il a disputés en phase finale, dont un but dans le money time pour donner la victoire en quart contre Entella. La Gumina qui est entré dans 2 matchs en Serie A cette saison pourrait faire réfléchir Novellino pour l’inclure dans une équipe qui n’a marqué que 2 buts dans les 9 derniers matchs.

Antoine Martin

Rédacteur



Lire aussi