Top 5 : Le meilleur de Fabrizio Miccoli à Palermo

Par Antoine Martin publié le 08 Août 2016
Crédits

PALERMO, ITALY - MAY 19: Fabrizio Miccoli of Palermo salutes his fans after the Serie A match between US Citta di Palermo and Parma FC at Stadio Renzo Barbera on May 19, 2013 in Palermo, Italy. (Photo by Maurizio Lagana/Getty Images)

5ème : Palermo 2-1 Milan AC 26/09/2007

A peine arrivé et à peine adopté, Miccoli signe son retour en Serie A avec un scénario dantesque au Barbera. Le grand Milan se déplace en Sicile, et c’est le Néerlandais Seedorf qui ouvre logiquement le score en première mi-temps. Palermo est à la peine, et les Rosanero vont devoir s’en remettre à l’arbitrage et à la maladresse de leur adversaire. Diana égalise d’abord sur un but entaché d’une main d’Amauri. Puis dans les arrêts de jeux, coup-franc excentré à 25 mètres sur la droite, Fabrizio sort une frappe de mûle qui transperce le mur et Kalac pour le 2-1. Un tour de terrain, maillot en main, comme un gamin dans son jardin, Miccoli’s back !

4ème : Palermo 4-1 Chievo 30/09/2012

6ème journée de championnat et Palermo est déjà dans la panade. 19ème de Serie A, les Siciliens sont dans l’obligation de gagner devant leur public au Renzo Barbera. La victoire se dessinera très vite, un doublé de Fabrizio Miccoli en première mi-temps et Palermo se rue vers sa première victoire de l’année. Les Palermitains mènent tranquillement 3-1 quand tout à coup…

3ème : Juventus 0-2 Palermo 28/02/2010

On aime Fabrizio Miccoli parce qu’il a toujours été l’éternel second : celui qui ne s’imposera jamais dans un grand club ou en Nazionale, mais qui brillera de mille feux dès qu’il s’éloignait de la pression des projecteurs. En ce soir de Février 2010, Miccoli prend sa revanche sur le club qui l’a vu éclore en Serie A mais qui l’a également prêté à Pérouse puis à Benfica. Un match fermé dans lequel Fabrizio décide de scintiller. Un contrôle, une frappe enroulée, et une lucarne plus tard, le petit Fabrizio aura mis la grand Juve au tapis.

2ème : Palermo 1-0 Catania 12/04/2008

Derby di Sicilia, Miccoli va entrer définitivement dans le coeur des supporters palermitains le 12 Avril 2008. Face à Catania, les duels sont âpres, les occasions sont maigres et la pression pour la suprématie insulaire est énorme. Les deux équipes butent littéralement sur le bloc adverse et n’arrivent pas à faire preuve de réalisme. Le génie de Miccoli va faire la différence à la 84ème minute. Dans le money time, Fabrizio nous délivre un coup-franc chirurgical et met le Barbera en fusion !

1ème : Milan AC 0-2 Palermo 13/12/2009

Décembre 2009, Palermo se rend à San Siro avec le statut d’outsider. Dominés mais bien aidés par le manque de réussite de Borriello, les visiteurs vont faire la différence par l’inévitable Miccoli. A l’angle de la surface, Fabrizio déclenche une frappe terrible qui trompe Dida et termine dans le petit filet. Puis quelques minutes plus tard, il enrhume totalement Antonini coté gauche, centre en retrait pour Pastore, lequel perd le ballon mais permet à Bresciano de conclure en renard. Probablement le meilleur tour de force du magicien Miccoli, à qui les Palermitains ne diront jamais assez : Grazie Capitano !




🔥 Les sujets chauds du jour :

Un international danois dans le viseur de la Juventus

La Juventus pousse pour Jean-Clair Todibo

Alvaro Morata au Milan AC, ça se précise

Un cador italien sur la piste de Karim Adeyemi

Denzel Dumfries sur le point de renouveler à l’Inter Milan

Avatar

Antoine Martin

Rédacteur



Derniers articles