Top 5 : les victoires italiennes sur le terrain du Bayern Munich

Par Ben Soffietti publié le 17 Mar 2021
Crédits

Facilement défaite par le Bayern au stadio Olimpico (1-4), la Lazio se déplace en Allemagne avec de très minces espoirs de qualification. Une mission quasi-impossible puisque les hommes de Simone Inzaghi devront inscrire au minimum quatre buts. Et les précédents européens entre le Bayern et les clubs italiens ont souvent tourné à l’avantage des Munichois quand ils ont lieu en Allemagne. Dernière victime en date, la Juventus en 2016. Ainsi, dans toute son histoire, le Bayern n’a concédé que quatre défaites à domicile en Champions League face à des équipes de la Botte, plus une, en Coppa UEFA. Afin de donner quelques idées à la Lazio, Calciomio vous présente ces cinq victoires italiennes sur la pelouse du Bayern.

5 – Bayern 0-2 Inter (1988-1989)

Dans ce top 5, il s’agit de la seule rencontre en Coppa UEFA. Lors de l’édition de 1988-1989, le Bayern accueille l’Inter en huitièmes de finale. Le 23 novembre 1988, les Allemands menés par Heynckes reçoivent l’Inter de Trapattoni, qui dispose d’un beau onze avec Bergomi, Zenga et deux futurs champions du monde allemands, Matthaüs et Brehme. Ce dernier est à l’origine du premier but nerazzurro quand il envoie un ballon à destination de ses attaquants, ballon prolongé par un défenseur allemand mettant sur orbite Serena qui ouvre le score. Dans la foulée, Nicola Berti, pour sa première saison nerazzurra, double la mise de façon spectaculaire. Il intercepte une mauvaise passe et s’en va remonter tout le terrain, perforant la défense allemande jusqu’aux buts d’Aumann, qu’il trompe du droit. L’Inter signe la première victoire italienne sur la pelouse du Bayern. Or, le match retour aura un tout autre scénario puisque les Bavarois, vainqueurs 1-3, obtiendront la qualification. En demi-finale, ils s’inclineront contre le Napoli, qui toutefois ne fera mieux qu’un nul en Allemagne.

4 – Bayern 0-1 Juventus (2004-2005)

En novembre 2004, la Juventus et le Bayern se rencontrent en phase de groupe de Champions League. Piteusement éliminés en huitièmes de finale de l’édition précédente, Bianconeri et Munichois entament une saison de reconquête. En tête de son groupe C, la Juventus vient de remporter ses trois premiers matchs, toujours sur le même score (1-0), battant, à Turin, les Allemands. Elle est donc attendue par un Bayern revanchard, qui se procure de belles occasions, mais ni Makaay, ni Pizarro ne parviennent à tromper la vigilance d’un excellent Buffon. Et après avoir fait le dos rond, les hommes de Capello assomment leurs adversaires à la 90ème minute. Ibrahimovic élimine deux adversaires et frappe dans un angle très compliqué. Kahn, auteur d’une faute de main grossière, rend le ballon à Del Piero qui inscrit le but de la victoire et de la qualification. Une vraie victoire à l’italienne !

3 – Bayern 1-2 Milan AC (2002-2003)

Autre victoire italienne à l’Olympiastadion de Munich, toujours lors de la quatrième journée de phase de groupes de la Champions League. Une rencontre déséquilibrée car le Milan AC débarque à Munich avec neuf points, dont les trois du match aller. De son côté, le Bayern n’a pris qu’un point, contre Lens, occupant la dernière place du groupe. Ancelotti aligne une équipe offensive avec deux trequartisti, Rivaldo et Rui Costa. Toutefois, ce sont Seedorf et Inzaghi qui s’illustrent : le Néerlandais sert deux caviars au buteur italien qui ne tremble pas pour battre Kahn. L’égalisation temporaire de Pizarro n’y change rien. Il Diavolo prend les trois points, synonyme de qualification. Le début d’un parcours qui amènera le Milan AC à sa sixième Champions League.

2 – Bayern 0-2 Milan AC (2006-2007)

Après son sixième sacre de 2003, le Milan AC en connaît un nouveau en 2007. En quarts de finale, le Bayern se présente sur sa route. Si le doublé improbable de Daniel Van Buyten permet aux Bavarois de repartir de San Siro avec un nul synonyme de ballotage favorable (2-2), le retour à Munich tourne vite en faveur des Rossoneri. Une mi-temps suffit aux hommes d’Ancelotti : on prend les mêmes qu’en octobre 2002 et on recommence. En effet, Seedorf et Inzaghi seront les clés de la victoire italienne, la première à l’Allianz Arena, enceinte construite à l’occasion du Mondial 2006. Le Néerlandais brille de mille feux, avec un but tout en technique et une passe décisive subtile pour Inzaghi. La route vers la septième Champions League est ouverte !

1 – Bayern 2-3 Inter (2010-2011)

Il fut difficile de départager les deux premières places de ce Top 5 tant la partition jouée par le Milan AC en 2007 fut mélodieuse. Mais ce qui fait de ce Bayern-Inter de 2011 le numéro 1 de notre classement est le scénario totalement fou du match. En 2010, l’Inter de Mourinho rafle la Champions League devant le Bayern, à l’occasion de son triplé historique. Et les deux équipes se retrouvent en huitièmes de finale de l’édition suivante. Ça tourne mal au Meazza pour l’Inter, douchée dans les arrêts de jeu par Gomez. La victoire est obligatoire en Allemagne. L’Inter est bien lancée par Eto’o après trois minutes mais cède à deux reprises avant la pause, devant Gomez et Müller. Au plus mal, la Beneamata s’en remet aux hommes forts du Triplé. Si Milito est absent, Eto’o et Sneijder répondent présents : le Camerounais trouve le Néerlandais pour l’égalisation. Puis les Nerazzurri basculent dans l’euphorie. Eto’o, intenable, décale Pandev qui trompe magnifiquement Kraft. L’Inter éteint les 66 000 spectateurs présents et rejoint le tour suivant.



Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.