TOP 5 : les victoires de l’Inter dans le Derby de la Madonnina depuis 2000

Par Julien Camarda publié le 11 Juin 2020

Milan, ville de Lombardie, située dans le Nord de l’Italie abrite l’un des derbys italiens les plus prestigieux qui oppose deux équipes phares de la Serie A: le Milan AC et l’Inter. Le Derby de la Madonnina tient son nom de la Madone dorée qui se trouve en haut de la cathédrale de Milan, le Duomo. D’ailleurs, les confrontations entre « cugini » animent la ville et partout dans le monde les matchs sont retransmis. Focus sur la seule ville européenne qui compte deux vainqueurs différents de la Champions League. Calciomio vous propose aujourd’hui un top 5 des victoires Nerazzurri dans le derby depuis 2000.

5ème : Inter 3-2 Milan AC (15ème journée de Serie A 2005/2006)

Ce sont les Nerazzurri qui frappent les premiers, Adriano prend ses responsabilités et ouvre le score sur penalty, 1-0. En face, les hommes d’Ancelotti répondent au Brésilien de la même façon par l’intermédiaire de Shevchenko, 1-1. En seconde période Mancini et les siens reprennent l’avantage grâce à Martins. Pour égaliser, le Milan AC s’en remet au coup-franc de Pirlo. Le milieu italien dépose le cuir sur la tête de Stam qui trouve l’égalisation, 2-2. Oui mais l’Inter n’a pas dit son dernier mot. Dans le temps additionnel, les interistes marquent le cinquième et dernier but d’un match riche en rebondissement. Adriano reprend un corner de la tête. Score final : 3-2. Cette rencontre est une histoire de coups de pied arrêtés.

4ème : Inter 4-2 Milan AC (37ème journée de Serie A 2011/2012)

Six ans plus tard, l’Inter de Stramaccioni compte bien jouer un mauvais tour au Milan AC d’Allegri. Milito ouvre le bal, bien servi par son compère argentin Samuel. Les Rossoneri reviennent au score grâce à un ex nerazzurro, Ibrahimovic, sur penalty. En seconde période, le Suédois se joue de Julio César d’un ballon piqué et inscrit un doublé, 1-2. L’Inter n’a pas dit son dernier mot. Milito profite d’un penalty pour revenir au score, 2-2. Après une faute de main de Nesta, Rizzoli désigne à nouveau le petit point blanc pour la troisième fois de la soirée. Milito prend ses responsabilités et inscrit un triplé, 3-2. Alors que la rencontre semblait pliée, Maicon enfonce le clou d’une frappe surpuissante dans la lucarne opposée du malheureux Amélia, 4-2. Le Milan AC d’Allegri, champion en titre, est impuissant. L’Inter remporte le derby et prive le voisin milanais d’un nouveau titre.

3ème : Inter 3-2 Milan AC (8ème journée de Serie A 2017/2018)

Les premiers à se montrer sont les interistes par l’intermédiaire de Candreva qui adresse un centre parfait dans la course d’Icardi. L’Argentin coupe la trajectoire pour ouvrir le score. En seconde période, Musacchio pense égaliser mais il est hors-jeu. Qu’à cela ne tienne. Les Rossoneri s’en remettent au pied gauche de Suso pour trouver l’égalisation, 1-1. Mais le score n’a pas fini de bouger. Après un bon travail côté gauche, Perisic trouve Icardi qui redonne l’avantage aux siens, 2-1. Sur un centre de Borini, Bonaventura coupe au second poteau et trompe Handanovic, 2-2. Les Rossoneri pensent ainsi tenir le match nul jusqu’au temps additionnel. Icardi transforme un penalty, inscrit un triplé et offre la victoire à l’Inter, comme l’a fait son compatriote Milito six ans plus tôt.

2ème : Milan AC 0-4 Inter (2ème journée de Serie A 2009/2010)

Une nouvelle fois dans ce top 5, c’est l’Inter qui ouvre le score grâce à Thiago Motta. A la demi-heure de jeu, Eto’o s’en va défier Storari et est repris fautivement par Gattuso, penalty et carton jaune pour le capitaine rossonero. Milito double la mise. Après une nouvelle faute sur Sneijder, Gattuso prend un carton rouge et complique davantage la tâche des hommes de Leonardo. Avant la fin de la première période, l’Inter enfonce le clou grâce à Maicon. En seconde période, poker de l’Inter après le but de Stankovic, 4-0. Cette saison-là, l’Inter de Mourinho est intraitable et réalise le triplé : Serie A, Coppa Italia et Champions League.

1er : Inter 4-2 Milan AC (23ème journée de Serie A 2019/2020)

Alors oui, il s’agit du dernier derby disputé mais ce n’est pas la raison pour laquelle ce match figure en première position. Dans un stade majoritairement bleu et noir, c’est pourtant Rebic qui permet aux Rossoneri de mener au score. Avant la mi-temps, Ibrahimovic joue un mauvais tour à son ancien club pour doubler la mise, 0-2. Mais la seconde période est tout autre. En l’espace de deux minutes Brozovic puis Vecino remettent les Nerazzurri dans la partie. Pioli prend un coup sur la tête et les Rossoneri ne se relèveront pas. De la tête justement, c’est ainsi que De Vrij libère la Curva Nord, l’Inter prend l’avantage, 3-2. En fin de partie, Lukaku scelle définitivement la remontada des Nerazzurri, 4-2. Avec quatre buts inscrits en seconde période, les hommes de Conte méritent cette victoire et enfoncent le Milan dans ses doutes.

A lire aussi

TOP 5 : les victoires du Milan AC dans le Derby de la Madonnina depuis 2000.

Julien Camarda

Rédacteur



Lire aussi