TOP 5 : Les plus beaux coups mercato internationaux des 5 dernières saisons

Par Laïla Borcard publié le 01 Août 2018

5ème : Perisic (Inter-2015)

Le croate, qui a récemment brillé lors de la Coupe du Monde, est devenu la pièce maîtresse du renouveau de l’Inter. En effet, lors de son engagement avec le club nerazzurro le 30 août 2015, le club lombard est en pleine reconstruction et a cruellement besoin d’un milieu offensif à la hauteur de ses ambitions. Ivan Perisic sortait alors d’une belle saison à Wolfsbourg, lors de laquelle il marqua 7 buts en 35 matchs. Son club allemand d’alors avait effectué une saison d’Europa League de qualité, éliminant d’ailleurs l’Inter en 8ème de finale. Pas mauvais perdant, l’Inter recrute Perisic pour 18 millions d’euros et le croate marque son premier but en Italie le 4 octobre suivant contre la Sampdoria (1-1). Aujourd’hui, le milieu croate semble décidé à rester en Serie A puisqu’il aurait dit non à une énième offre de Manchester United. Amor fidelis.

4ème : Kaka (Milan AC-2013)

Le retour du prodige au Milan fut un des événements les plus marquants de ces cinq dernières saisons. Le brésilien venait de clore une quatrième saison au Real plutôt terne puisque le club madrilène le délaissait de plus en plus et ne l’utilisait plus qu’occasionnellement. Lors de l’arrivée d’Isco et de Gareth Bale, le message est clair : s’il veut du temps de jeu, le ballon d’or 2007 doit partir. C’est alors dans le cadre d’un transfert gratuit que Kaka retourne au Milan, retrouvant par la même occasion son mythique numéro 22 ainsi que son brassard de capitaine. Blessé en début de saison, l’attaquant retrouve la forme par la suite et termine la saison avec ces statistiques cumulées (soit sur ses 7 saisons jouées au club rossonero) dantesques de 104 buts inscrits en 307 rencontres. Kaka mettra fin à sa carrière de footballeur le 17 décembre 2017, après 3 saisons en MLS.

3ème : Tevez (Juventus-2013)

Carlos Tevez marqua la Juventus de son empreinte. Cette belle histoire longue de deux saisons débuta le 26 juin 2013 lorsque l’argentin signa chez la Vieille Dame pour un transfert de 9 millions d’euros. L’attaquant quittait alors Manchester City, club au sein duquel il s’était tant illustré par son jeu éclatant que par ses frasques et ses accrochages avec Mancini, symbolisant la bruyante remontée en puissance du club ennemi des Reds. Le personnage sulfureux hérite du précieux numéro 10, que personne n’avait porté à Turin depuis un certain Alessandro Del Piero. Sentant peut-être le poids de la succession, l’argentin inscrit son premier but en Italie dès le 18 août lors de la finale de la Supercoppa contre la Lazio (4-0). Il quittera le club en 2015 avec un total de 50 buts inscrits en 96 matchs. Aujourd’hui, Tevez est toujours un joueur en activité puisqu’il a retrouvé le Boca Junior en hiver dernier.

2ème : Dzeko (AS Roma-2016)

Il fit ses armes à Wolfsbourg comme Perisic, et confirma son talent à Manchester City comme Tevez. Edin Dzeko signe à l’AS Roma le 12 août 2015, premièrement pour un prêt payant. Il sera racheté par le club de la capitale dans les mois qui suivent pour 15 millions d’euros. Investissement rentable à première vue puisque le bosnien avait été un buteur extrêmement prolifique en Angleterre, notamment lors de ses dernières saisons avec les citizens. Il est d’ailleurs tout autant prolifique en Italie puisqu’il fut le meilleur buteur de Serie A lors de la saison 2016-2017 avec 29 réalisations. Aujourd’hui, le meilleur buteur de l’histoire de la Bosnie semble pour le moment rester en Italie, même si l’on se souvient encore des tractations hivernales à son sujet en provenance de Chelsea.

1er : Higuain (Napoli-2013)

Et Pipita vint en Italie. Avant son tumultueux et onéreux transfert à Turin, il faut se rappeler que l’argentin vint d’abord au Napoli. L’ex-attaquant star du Real était depuis plusieurs saisons en proie à la concurrence à Madrid, notamment de la part de Benzema. Sentant le vent tourner, l’homme aux 122 buts inscrits chez les merengue signe au Napoli le 24 juillet 2013 pour un transfert conséquent de 40 millions d’euros. Si l’on dit qu’il est traditionnellement compliqué de s’intégrer en Italie pour un joueur étranger, Higuain semble déjouer cet adage puisqu’il devient quatrième meilleur buteur de Serie A (ex aequo avec Di Natale et Palacio) lors de sa première saison avec 17 buts inscrits sous le maillot des partenopei. Aujourd’hui encore, la menace d’une  concurrence à la Juventus suite à l’arrivée de Cristiano Ronaldo le pousse à partir. Les rumeurs de transfert vont alors bon train, notamment avec cette tractation d’échange entre la Juventus et le Milan AC.

 

Laïla Borcard

Rédactrice



Lire aussi