TOP 5 : Les meilleurs maillots de l’AS Roma

Par Luca Dangréaux publié le 01 Juil 2020

L’Italie, pays du Calcio et de la mode. L’élégance jusqu’aux terrains de foot. Le jaune et le rouge, le Lupetto, les cols jaunes, l’absence de sponsor, Barilla… Un maillot de l’AS Roma est reconnaissable parmi cent. Nous avons sélectionné les cinq tuniques que nous considérons comme les plus emblématiques, sur des critères esthétiques et de palmarès. Le choix est non-exhaustif.

5e :  Maillot extérieur 1979-1980

Un maillot emblématique pour trois raisons. La première nous renvoie à sa genèse : Maurizio Pouchain est un entrepreneur italien qui, après un voyage aux Etats-Unis, se rend compte de l’impact que peut avoir le sport sur la mode. Il crée Pouchain Sportswear et s’associe en 1978 avec l’AS Roma pour en devenir l’équipementier. Il demande ensuite à Piero Gratton de dessiner le maillot du club de la Louve. Gratton crée le « maillot glaçon » qui marque une rupture avec ce dégradé de couleur sur les épaules. Apparait également, et pour la première fois, le Lupetto. Les deux autres raisons qui font l’histoire de ce maillot son plus rapides à raconter. L’équipe remporte cette saison la troisième Coppa Italia de son histoire et c’est l’un des premiers maillots portés conjointement par les deux icônes giallorosse Di Bartolomei et Conti.

4e : Maillot third 2019-2020

Voilà un qui dénote dans ce top 5 pour une raison qui saute aux yeux : sa couleur principale. Il est bleu mais ce n’est pas une première. C’est la cinquième fois que l’AS Roma décide d’habiller ses joueurs avec du bleu. Il est également le seul maillot sans palmarès de ce classement même si les Giallorossi sont toujours en course en Europa League. La marque Nike écrite en toutes lettres, le mariage de ce bleu avec le giallorosso et les Lupetti incrustés par dizaine en font, malgré le sponsor, un véritable bijou.

3e : Maillot extérieur 1980-1981

Il n’y a pas à dire, les maillots sans sponsor sont tout de même plus jolis. On retourne au début des années 1980 avec, cette fois-ci, un maillot complètement épuré. Hormis le col et les bordures de manche aux couleurs giallorosse, c’est un blanc parfait qui recouvre la tunique extérieure de la saison 1980-1981. Sans sponsor, donc. Le Lupetto trône toujours, cette fois-ci sur la manche droite du maillot. Ce qui dénote sur ce maillot, c’est la coccarda italiana tricolore, réservée aux champions en titre de la Coppa Italia. Ce badge restera une saison de plus sur le torse des Romains puisqu’ils remporteront deux fois d’affilée la compétition.

2e : Maillot domicile 2000-2001

On termine ce classement, sans surprise, avec les maillots portés lors des victoires en championnat. Cet ensemble 2000-2001 devenu glorieux grâce à une génération de talents (Cafu, Batistuta, Montella, Samuel, Nakata), portée par LA légende du club. Francesco Totti n’a que 24 ans mais il est déjà le capitaine et le leader de cette équipe qui va remporter le dernier scudetto du club. Cette année-là, Kappa fait son retour en tant qu’équipementier et se distingue par un col proche du cou. On en retrouve le logo sur les manches et le sponsor Ina Assitalia.

1er : Maillot domicile 1982-1983

Sans conteste le numéro un de ce classement. Le sponsor Barilla est un historique du club puisque ces sept lettres ont passé plus de dix ans sur le torse des joueurs de la capitale. Le Lupetto brodé en blanc, ce rouge assimilable parmi 1000 à l’AS Roma, couleur unique seulement cassée par le jaune du col et des bordures de manches. Et ces cordons de short blancs… Un ensemble inégalable et rendue inégalable par ceux qui l’ont porté. Pruzzo, Conti, Ancelotti, Di Bartolomei, Falcao, entre autres, ont remporté le deuxième scudetto du club, plus de 40 après le premier. L’esthétisme du maillot n’évoluera que très peu jusqu’à la fin de l’ère Barilla, suffisant pour remporter trois fois la Coppa Italia (1983-1984, 1985-1986, 1990-1991). Définitivement iconique.

Luca Dangréaux



Lire aussi