Top 5 : les meilleurs italiens lors des 3 derniers matchs amicaux

Par Hugo Calamini publié le 11 Juin 2018

5ème : Alessio Romagnoli

Véritable pilier du Milan AC, le défenseur de 23 ans a encore une fois démontré qu’il avait les cartes en main pour assurer une longue carrière internationale. Titularisé 2 fois contre l’Arabie Saoudite et les Pays-Bas, l’Italien a apporté beaucoup de sérénité et sécurité à l’arrière du terrain, en gardant ses adversaires loin du ballon. Il reste encore quelques maladresses et des automatismes à créer avec ses confrères mais la confiance est là ! On notera également le bon travail d’équipe qu’il fournit avec Rugani. Les trois premiers matchs de Mancini laissent déjà entrevoir qui assurera la relève de la Nazionale…

4ème : Lorenzo Pellegrini

Le milieu de l’AS Roma s’est illustré notamment contre l’Arabie Saoudite avec un jeu très dynamique. Pellegrini tente d’être toujours en mouvement afin de créer les meilleures occasions possibles. Contre la France, il perd en précision dans la circulation du ballon mais reste un atout offensif incontournable, en essayant tant bien que mal de faire réagir le reste de son équipe. L’avenir du secteur offensif italien passera également par le romain de 21 ans.

3ème : Mattia Perin

Mancini a décidé de tester ses 3 gardiens lors des matchs amicaux. Le nouveau gardien de la Juventus est sans doute celui ayant sorti la meilleure prestation. Il fait en effet des arrêts de grande classe sur Depay et Berghuis contre les Pays-Bas. De plus, dans la récupération, Perin répond présent et rassure sans prendre de réels risques. Et si le prochain titulaire de la Nazionale c’était lui ?

2ème : Federico Chiesa

Le jeune italien a principalement joué contre la France. Bien que la sélection de Deschamps fait partie des meilleures aujourd’hui « tant sur le plan offensif que défensif », Chiesa court, Chiesa crée le danger et Chiesa montre un potentiel technique qui pourrait devenir monstrueux sur le long terme. Contre les Pays-Bas, ce dernier confirme et offre un caviar à Zaza tout en manquant de peu le deuxième but pour l’Italie. A l’heure actuelle, il fait partie des plus grands potentiels européens, la Nazionale doit miser sur lui.

1er : Mario Balotelli

Sans grosse surprise, « SuperMario » termine donc premier de ce classement. Il n’a pas connu la sélection depuis la Coupe du Monde 2014 au Brésil et apparaît pourtant deux fois avec l’arrivée de Mancini. L’enfant terrible du football italien semble avoir trouvé la maturité et l’équilibre pour devenir le choix numéro 1 du sélectionneur. Réel impact offensif, il marque un but contre l’Arabie Saoudite. A 27 ans, l’objectif de Mario Balotelli sera de rester sur cette régularité pour mener en leader l’Italie à l’Euro 2020.

 

Hugo Calamini

Rédacteur



Lire aussi