Top 5 : les meilleurs buteurs étrangers de l’histoire de la Serie A

Par Cesco publié le 12 Fév 2016

serie-a5ème : Istvan Nyers et Hernan Crespo

153 buts pour les deux, malgré un ratio meilleur pour le Hongrois, choisir était trop difficile. Si le premier aura surtout fait le beau temps du côté de l’Inter (133 buts pour les Nerazzurri et deux titres de champion d’Italie), le second aura bien baroudé en Italie et laissera son souvenir le plus marquant à Parma malgré là aussi, des passages mémorables à l’Inter. Liés non pas par l’époque mais par le club milanais, une petite anecdote sympathique se dégage pour Nyers. Après sa première expérience italienne, il ne marquera plus que dans la Botte (à l’AS Roma ou à Lecco par exemple) malgré des expériences en Suisse et en Espagne.

4ème : Luis Vinicio

Pas forcément celui dont on se souvient le plus à cause d’une carrière sans flashs, Luis Vinicio, c’était l’attaquant brésilien dans toute sa splendeur, efficace et réaliste. Il arrivera en Italie en 1955 en tant que joueur et y restera jusqu’en 1992 en tant qu’entraîneur. Une véritable histoire d’amour pour un joueur Brésilien qui n’aura connu que Botafogo dans son pays natal. Cocasse. En Serie A en revanche, il s’illustra par 155 buts en 348 matchs et fit les beaux jours du Napoli.

3ème : Gabriel Batistuta

Il a fêté son anniversaire il y a peu, le célèbre buteur à la mitraillette est troisième de notre classement avec 184 buts en 318 matchs. Il est tout simplement la légende de la Fiorentina. Pourquoi ? Il est qualifié de flop quand il arrive et accompagne le club en Serie B malgré les propositions qu’il reçoit. Son seul regret ? Ne jamais avoir réussi à remporter un titre avec ses Florentins. Un échec qu’il a compensé par un départ à l’AS Roma ou il remportera son seul Scudetto.

2ème : Kurt Hamrin

190 buts et plus de 400 matchs disputés dans le championnat italien. Passé par la Juventus, le Napoli ou le Milan AC, Hamrin n’avait que faire des rivalités, c’est peut être ça qui le fait atterrir à la Fiorentina où il inscrit la jolie bagatelle de 151 buts en 289 matchs et pourtant, il n’a jamais été meilleur buteur d’un championnat en Italie. Comme quoi, la régularité vaut parfois mieux qu’un coup d’éclat. En tout cas, la Serie A n’oubliera pas le « petit oiseau » de la Viola.

1er : Gunnar Nordahl

225 buts en 291 matchs, une statistique impressionnante qui correspond à 0,77 buts par match. Le meilleur ratio de l’histoire de la Serie A. Le Suédois est aussi l’actuel patron sur le classement des buteurs du championnat puisqu’il est le recordman du nombre de buts en une saison en Italie : 35. Ce record d’ailleurs, il l’a établi du côté du Milan AC, un club où il a explosé et marqué 210 de ses 225 buts. Ah oui, on oubliait, il n’a joué que 10 ans en Serie A. Ce monsieur statistique aura peut être bientôt un successeur en la personne de l’actuel bomber du Napoli : Gonzalo Higuain. L’avenir nous le dira.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi