TOP 5 : Les joueurs de Serie A hors Italie à l’Euro 2020

Par Nicolas Segura publié le 13 Juil 2021
Crédits

L’Euro 2020 s’est conclu sur un deuxième sacre continental de l’Italie. La Serie A est donc mise en lumière après cette victoire. Il n’y a pas que les Italiens qui ont brillé lors de ce tournoi. D’autres joueurs de la Botte ont marqué de leur empreinte la compétition. Voici les cinq joueurs les plus performants :

5ème : Romelu Lukaku

Si la Belgique est allée en quarts de finale, c’est aussi grâce à son goleador Lukaku. Durant cette compétition, il s’est imposé définitivement comme l’un des meilleurs 9 en ce moment. Dans la continuité de sa saison avec l’Inter, il a servi de point de fixation pour ses coéquipiers. Il a bien évidemment marqué des buts : quatre, dont un doublé contre la Russie. Avec les Diables Rouges, il en est désormais à 61 en 95 sélections. C’est un record. Pendant la phase de groupes, il a été élu deux fois homme du match.

Par la suite, en quarts de finale, les Italiens ont réussi à le museler pour qu’il soit moins efficace. Il a inscrit un but sur pénalty, mais la charnière italienne ne lui a donné que peu d’espaces.

4ème : Simon Kjaer

Il entre dans la discussion des meilleurs défenseurs centraux de cet Euro. La compétition avait on ne peut plus mal commencé pour les Danois. Au final, il s’est imposé comme le symbole de cette équipe à la fois courageuse et agréable à voir jouer. Le capitaine a enchaîné les grosses prestations. Il a mené son pays vers une demi-finale inattendue, après 0 point en deux matchs et une dure épreuve mentale à traverser.

Dans les duels, l’homme aux 113 sélections a été impérial, notamment contre la Russie et le Pays de Galles. Face à la Tchéquie, il a été infranchissable, avec 3 interceptions, 8 dégagements et 100% de duels aériens gagnés. Cet Euro réussi est dans la continuité de sa saison avec le Milan AC.

3ème : Joakim Maehle

Les latéraux ont fait honneur à cette édition si particulière de l’Euro. Luka Shaw, Leonardo Spinazzola pour ne citer qu’eux et donc Joakim Maehle. Le Danois, latéral droit de formation, a été positionné à gauche par le sélectionneur Kasper Hjulmand. Son expérience en tant que piston faux-pied a été un vrai succès. Dans cet Euro, il a marqué deux buts. Mais surtout, il a délivré une passe décisive de l’extérieur du pied droit pour Dolberg. Sans doute l’offrande du tournoi.

Ses retours défensifs jusqu’en demi-finale était excellents et il était difficile de passer par son côté gauche. Il provoque le pénalty sur Sterling contre l’Angleterre mais les supporters ne lui en tiendront pas rigueur. Retenu dans l’équipe-type de la compétition, Maehle a prouvé qu’il pouvait jouer aussi bien à gauche qu’à droite. La saison prochaine en Serie A pourrait lui permettre de franchir encore un cap.

2ème : Cristiano Ronaldo

Même si le Portugal n’a pas dépassé le stade des huitièmes de finale, il est difficile de ne pas parler du meilleur buteur de cet Euro. Au total, il a inscrit 5 buts et délivré 1 passe décisive. Même s’il en a marqué 3 sur pénalty, il reste la pièce maîtresse du Portugal, à 36 ans passés. Il a battu des records : 4e présence dans l’équipe-type lors d’un Euro, meilleur buteur de l’histoire de l’Euro avec 14 buts, recordman du nombre de matchs joués lors des phases finales (25).

Soulier d’or et leader du groupe portugais, il a buté avec ses coéquipiers face à la Belgique, en huitièmes de finale. Mais ces matchs lors des poules lui ont permis d’égaliser le record de buts en sélections (109, à égalité avec Ali Daei). Cette liste de records individuels ne lui ont pas permis de récidiver après le sacre de 2016.

1er : Mikkel Damsgaard

L’une des plus belles pépites de cet Euro joue à la Sampdoria. Ceux qui ne connaissaient pas le joueur avant cette compétition savent qui est ce milieu offensif. Avec son numéro 14 dans le dos, il a émerveillé les terrains européens, dont la Johan Cruyff Arena de son talent. Sa fougue a été le symbole d’une sélection danoise sans complexe tout au long de la compétition. Il doit sa place de titulaire au malheureux Christian Eriksen. Après une multitude de passes et de dribbles surprenant, la demi-finale arrive. Son coup franc direct devant le kop anglais résume toute son audace et son talent. Un des plus beaux buts de la compétition. Autant talentueux qu’il soit, il était difficile de prédire qu’il allait marquer de son empreinte ce tournoi. Nul doute qu’il animera la prochaine fenêtre des transferts.

Nicolas Segura



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.