Top 5 : Les entraîneurs italiens d’Angleterre

Par Cesco publié le 08 Avr 2016

 Ranieri

Numéro 5 : Gianluca Vialli

Le meilleur buteur de la Serie A en 1991 a connu une belle petite carrière d’entraîneur en Angleterre. Une expérience atypique, pour celui qui remplace Gullit à la tête de Chelsea en tant qu’entraîneur-joueur. Un rôle qui lui sied à la perfection, puisqu’il remporte en deux saisons avec le club londonien plusieurs trophées, le faisant entrer définitivement dans le cœur des supporters, faisant de lui une figure emblématique du Chelsea des années 90. Lucagol a été lâché par le vestiaire au début de sa troisième saison sur le banc et donc dit adieu aux Blues. Il retrouvera un poste d’entraîneur la saison d’après à Watford, où il ne restera qu’un an.

Numéro 4 : Roberto Mancini

L’ancien attaquant italien a connu différents sentiments sur le banc de Manchester City, le seul club anglais qu’il a entraîné à ce jour. Après avoir remporté trois années consécutives la Serie A avec l’Inter, il rejoint le riche club de Manchester, et y effectue des recrutements XXL. Il remporte lors de sa troisième saison le championnat, dans les dernières secondes de l’ultime match de la saison. Un objectif enfin rempli, et le premier trophée majeur remporté par les nouveaux propriétaires. Cependant les mauvais résultats en Ligue des Champions seront fatals à l’entraîneur italien, qui sera limogé lors de sa quatrième année en Angleterre. Au total il remporte donc la Premier League, le Community Shield et la FA Cup. Le tout pour une facture totale de 339.65 Millions d’€.

Numéro 3 : Roberto Di Matteo

Certainement le succès le plus inattendu, mais également le plus beau. Il commence tout d’abord sa carrière d’entraîneur en troisième division anglaise, à Milton Keynes Dons. La saison d’après il signe à West Bromwich Albion. Un franc succès puisqu’au terme de sa première saison il fait remonter le club en Premier League. Il sera limogé à la moitié de sa deuxième saison. Il devient en 2011 l’entraîneur adjoint de Villas-Boas à Chelsea. En mars le Portugais est remercié, et c’est l’Italien qui doit assurer l’intérim. Il fera mieux que ça, puisqu’il remporte la Coupe d’Angleterre et la Ligue des Champions. L’effet Di Matteo ne durera pas une deuxième saison,  puisqu’il sera renvoyé après une série de mauvais résultats.

Numéro 2 : Carlo Ancelotti

Il est l’un des entraîneurs italiens les plus respectés du moment, et continue son chemin dans les différents grands championnats européens. Le tacticien italien est recruté par le richissime propriétaire de Chelsea en 2009. Dès sa première année en Grande-Bretagne, il remporte la Premier League, le Community Shield et la coupe d’Angleterre, rien que ça. Il a imposé son jeu tourné vers l’offensive, avec un record puisque ses joueurs ont inscrit 103 buts en championnat. Sa deuxième année lui sera fatale puisqu’il est limogé pour avoir fini à la deuxième place…

Numéro 1 : Claudio Ranieri

Le coup de cœur de cette saison : le controversé Ranieri, actuellement en tête du championnat anglais, déjouant tous les pronostiques. Malgré quatre belles saisons passées sur le banc de Chelsea, cette année semble être celle de la consécration pour l’entraîneur romain en Angleterre. Pourtant rien ne laissait présager cette situation lorsqu’il signe à Leicester l’été dernier. Un club qui a réussi tout juste à se sauver de la précédente saison et qui est actuellement sur le toit de la Premier League. Ranieri boit tactiquement tous ses adversaires, même le Big Four habitué à régner sur le championnat. Même si le championnat n’est pas fini et que le titre n’est pas encore acquis, sa performance est juste incroyable.

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi