Top 5 : les enseignements de la 35ème journée

Par Christophe Malcangi publié le 26 Avr 2016

Serie A

5ème : Le Chievo et la Lazio ralentissent

Tandis que Sassuolo réalise un colpo en s’imposant au Stadio delle Alpi, la Lazio et le Chievo se sont eux écorchés sur les pelouses respectives de la Sampdoria et de l’Atalanta. Les premiers ont vu leurs espoirs frustrés par un élégant Viviano, stoppant proprement un pénalty de Candreva avant que Diakité n’offre le succès aux blucerchiati. Pour les seconds, c’est le ragaillardi Borriello qui va les contraindre à un revers bien malheureux.

4ème : Palerme et Carpi tiennent bon

Défavorisé par les suspensions de trois de ses éléments, Frosinone a reçu Palermo au plus mauvais des moments et n’a fait que pâle figure face à des rosanero sacrément revigorés. Alberto Gilardino a montré la voie en plaçant joliment sa tête dans la surface, s’ensuit une contre-attaque en fin de rencontre qui va totalement enfoncer les frusinate. Les siciliens ne profitent cependant pas d’un mauvais pas de Carpi qui a arraché le succès hier soir face à l’Empoli, les supporters peuvent remercier Lasagna qui a cloué Pelagotti à cinq minutes du terme.

3ème : Le Milan AC a l’allure d’un relégable

Cristian Brocchi a du soucis à se faire, son Milan AC n’affiche qu’un visage pâle et sa défaite face au bon dernier n’a pas été déméritée. Bien que Jérémy Ménez ait ouvert le score, Giampaolo Pazzini a marqué sur pénalty tandis que Siligardi a enroulé le coup-franc de la victoire dans le temps additionnel, ce qui ridiculise un Milan qui voit Sassuolo recoller. Sur les cinq dernières rencontres, le Milan AC pointe à la 18ème place.

2ème : Napoli a perdu gros

Radja Nainggollan a en effet porté une double sanction à la formation de Maurizio Sarri qui va devoir s’en remettre très rapidement, puisque le Scudetto est désormais une histoire ancienne tandis que son adversaire du week-end revient à deux points de sa position de dauphin. Pourtant, les partenopei se sont créés suffisamment d’occasion et possédaient une fois encore les qualités pour s’emparer des trois points. Un constat toutefois : ce Napoli ne réussit plus face aux gros et il voit dès lors ses rêves de couronnement s’envoler.

1er : La Juventus championne !

Elle est de nouveau sur le toit de l’Italie et il n’y a rien à y redire, la Juventus remporte son 34ème Scudetto ! Ce sacre dégage l’odeur des gants de Gianluigi Buffon, des buts de Dybala ou de Mandzukic, des gestes de Paul Pogba mais aussi et surtout de cette détermination collective qui ne s’est plus atténuée depuis leur impressionnante relancée au mois d’octobre. Les tifosi peuvent désormais se relâcher et en profiter, encore et encore !

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Lire aussi