Top 5 : les enseignements de la 26ème journée

Par Matteo Pogliani publié le 23 Fév 2016

Serie A

5ème : L’Hellas tente d’y croire encore

Emmené par son duo Toni-Pazzini, le Hellas s’est fait plaisir en remportant le derby face au voisin du Chievo. Une belle bouffée d’air, et une belle satisfaction, ainsi que l’envie de croire encore à un maintien miraculeux. Oui, car si le Hellas doit encore affronter pas mal de grosses cylindrées, l’équipe entraînée par Del Neri pourra aussi jouer crânement ses chances contre des adversaires largement à sa portée, qui luttent aussi pour le maintien. Et avec Toni et Pazzini, rien ne paraît impossible.

4ème : La Sampdoria au bord du gouffre

Qui pouvait le croire encore au début de saison que la Sampdoria serait dans le pétrin du maintien aux deux tiers de la saison. Et pourtant, la gifle 3-1 infligée par l’Inter ce week-end au stade Meazza rapproche encore plus les trois derniers, tous ayant obtenu un résultat favorable. L’arrivée de Montella n’apporte pas les réponses attendues, et les troupes blucerchiate semblent de plus en plus s’enliser dans une spirale qui ne laisse rien présager de bon. Il faut réagir, et vite.

3ème : Sassuolo reprend sa marche en avant

Les neroverdi goûtent de nouveau à la victoire après un 3-2 rocambolesque face à un Empoli en grande difficulté dernièrement. Sassuolo n’avait plus remporté un match de Serie A depuis le fameux hold-up de San Siro face à l’Inter en début de janvier dernier. De quoi redonner le sourire à tout le monde, joueurs, entraîneur et dirigeants. A noter également le doublé réalisé par Grégoire Defrel, le jeune attaquant français qui peine à se faire une place de titulaire dans cet effectif. De son côté, Berardi, qui alterne les hauts et les bas cette saison, était dans un haut ce dimanche au Mapei Stadium, et ça se ressent dans le jeu fourni par l’équipe de Di Francesco.

2ème : Lutte acharnée pour la 3ème place (ou plus !)

Si la Juve et le Napoli ont calé, les poursuivants n’ont eux pas perdu de temps pour poursuivre leur ascension pour l’Europe et en particulier la dernière place qualificative pour la Champions League. L’AS Roma a dominé Palerme avec une belle manita, la Fiorentina est allée gagner un match compliqué du côté de Bergame 3-2 et enfin l’Inter qui s’est défaite à domicile de la Sampdoria. Le Milan AC s’accroche toujours aussi au wagon grâce à son nul important du côté de Naples. Aucune équipe ne perd de terrain, et pourquoi pas d’ailleurs en récupérer sur le duo de tête ?

1er : Statut quo ante en tête du classement

Après le choc de dimanche dernier entre la Juventus et le Napoli, la Vieille Dame avait pris seule la tête du championnat pour la première fois de la saison. Pas le temps de festoyer, le déplacement chez le promu Bologne, en forme olympique, a offert un score attendu (0-0), à quelques jours de la réception du Bayern Munich au Juventus Stadium. Dommage pour le record et la longue série de victoires qui s’arrêtera du coup à 15. Le Napoli n’a, quant à lui, pas réussi à se défaire d’un Milan AC coriace et le 1-1 du San Paolo laisse la Juve encore devant au terme de cette 26ème journée.

Matteo Pogliani

Rédacteur



Lire aussi