Top 5 : Les enseignements de la 20ème journée

Par Fabio Pendolino publié le 18 Jan 2016

serie-a

 

5ème : Attaque éclair

Un week-end chargé en buts pour un championnat qui a la réputation d’être fermé et très défensif. Encore une preuve que le catenaccio à l’ancienne est dépassé ; les attaquants se seront régalés avec 33 buts marqués, dont 5 matchs avec plus de 3 buts au tableau d’affichage. Que les détracteurs de notre Serie A l’observent plus attentivement, seule la Liga espagnole a fait mieux avec 35 buts (un match encore à jouer) parmi les cinq grands championnats nationaux.

4ème : Guess who’s back

Une première victoire depuis celle contre Bologna le 28 novembre et donc 4 matchs sans victoire (1 nul, 3 défaites). Un doublé de Belotti, un but sur penalty pour le retour de Ciro Immobile sous le maillot granata et Quagliarella « excusé » par les supporters de sa non exultation contre le Napoli après son but. Un bon week-end pour l’équipe de Ventura qui affrontera Sassuolo la semaine prochaine. A confirmer pour viser, pourquoi pas, mieux que le ventre mou du championnat.

3ème : Mieux vaut tard que jamais

Le Milan a enfin gagné contre un des « gros » d’Italie ; après des défaites contre la Fiorentina, l’Inter, le Napoli, la Juventus, un match nul contre la Roma et une victoire contre la Lazio lors de la première partie de la saison, la bande à Mihajlovic signe un succès bien construit 2-0 contre la Fio. 31.2% de possession de balle (2ème total sur un match plus bas pour une victoire après la Roma cette saison) et des buts de Bacca et Boateng ont scellé le match et permis aux Rossoneri de remonter à la sixième place, à six points de leurs adversaires du jour qui restent à la quatrième place. Un résultat qui fait les affaires du cousin Interiste qui, après ce match, est toujours sur le podium.

2ème : Aller plus haut

Le Napoli n’en finit plus d’enchaîner les succès et reste accroché à son trône. Une nouvelle fois, les Partenopei ont déroulé face à Sassuolo et ont gagné sur le score de 3-1. Pipita Higuain a de nouveau été intraitable face au but et a signé son 5ème doublé sur les sept derniers matchs, Lorenzo Insigne a encore livré une passe décisive et porte son total à sept unités. Les individualités comme l’équipe au niveau collectif a fait le travail en dédiant cette victoire à Nathaniel Chalobah qui a perdu sa mère.

1er : « La Decima » bianconera

Pour l’inauguration de la Dacia Arena à Udine, la Juventus n’a pas fait dans le détail. Une sévère claque 4-0 infligée en première mi-temps avec un doublé de Paulo Dybala, qui a également livré la passe décisive sur les buts de Khedira et Sandro. Il s’agit tout simplement du premier joueur impliqué sur 4 buts dans un match en Serie A depuis Mauro Icardi en mai dernier. Pour la Juventus, le cap des dix victoires d’affilée a été atteint et la Vieille Dame reste au contact du Napoli, à deux points de la première place.

Fabio Pendolino

Rédacteur



Lire aussi

Auguri Diego !

Cher Diego, Joyeux 60e anniversaire ! 1984. Qu’il semble loin le temps où, banni d’Espagne, […]