Top 5 : Les enseignements de la 10ème journée

Par Giuliano Depasquale publié le 30 Oct 2015

serie-a

5ème : Delio Rossi et la malédiction de l’Adem Ljajic

La défaite contre l’Inter en anticipo de cette 10e journée a été celle de trop pour Delio Rossi qui a été démis de ses fonctions d’entraîneur de Bologne peu de temps après. Il faut dire qu’il n’avait réussi à remporter que deux matchs, face aux deux autres promus Frosinone et Carpi. Ironie du sort, c’est en quelque sorte encore Ljajic qui est la cause de son limogeage en ayant délivré la passe décisive à Icardi. Pour ce qui est du successeur, c’est Donadoni qui reprend les commandes.

4ème : La défense interiste, c’est du bitume !

Malgré les quatre poires prises face à la Fiorentina il y a quelques semaines, l’Inter possède toujours la meilleure défense du championnat avec sept buts encaissés. Lors de la victoire à Bologne, les Nerazzurri ont d’ailleurs enregistré leur sixième clean sheet de la saison et cela avec Ranocchia titulaire ! Cette édition 2015-2016 de la Serie A est complètement folle.

3ème : Le Milan en a AC de se prendre des buts

Bien que le jeu de mot dans le titre soit complètement pourri, cela n’a pas été le cas de la défense milaniste contre l’incroyable Chievo. Pour la première fois de la saison, le groupe de Mihajlovic a gardé sa cage intacte et le coach se donne par la même occasion un peu d’air en enchaînant un deuxième succès de rang. Rien de mieux avant d’affronter la Lazio dimanche.

2ème : Frosinone colle la Juventus au classement

À première vue peu attirant, le choc entre Frosinone et Carpi s’est finalement révélé passionnant. Hormis l’embrouille entre Borriello et Soddimo et le coup de tête du premier cité, qui a valu une double expulsion, les deux promus se sont longtemps neutralisés avant que l’équipe locale n’arrache la victoire sur le fil, à la 91e. Du coup, Stellone et ses hommes se retrouvent désormais à deux petites longueurs de la Juventus au tableau.

1er : Chiellini expulsé après huit ans

C’est certainement l’Evénement de cette 10e journée : Chiellini a reçu un carton rouge. Aussi surprenant que cela puisse paraitre, ce n’est que le deuxième dans la carrière du défenseur réputé pour son style de jeu plutôt physique et direct. Le dernier bristol ayant mené à une expulsion remonte à la saison 2007-2008, lors d’une rencontre à Parma. À l’époque, le Toscan avait été prié de rejoindre les vestiaires directement, tandis que mercredi au Mapei Stadium de Sassuolo, ce sont deux jaunes pour des fautes sur Berardi qui lui ont coûté la seconde période.

Giuliano Depasquale

Rédacteur



Lire aussi