Top 5 : les enjeux de la 8ème journée

Par Nicolas Portais publié le 17 Oct 2015

serie-a

5ème : La Roma pour un nouveau festival offensif ?

Neuf buts inscrits en l’espace de deux journées : voilà de quoi donner des sueurs froides à Marco Giampaolo, alors que son Empoli va se déplacer à l’Olimpico pour y affronter la Roma. Les hommes de Garcia auront peut-être dans un coin de leur tête l’important match à venir face à Leverkusen en Champions League, mais notons que l’Empoli n’a fait qu’un seul bon résultat à l’extérieur pour l’instant (victoire à Udine lors de la 4ème journée).

4ème : Des points qui valent peut-être déjà cher en bas

Ils sont plusieurs à connaître des mauvaises séries et à éventuellement voir se dessiner à l’horizon une saison galère, et vont s’affronter ce week-end. Au programme donc, Bologna-Palermo ou encore Hellas-Udinese, soit traduit en chiffres la lanterne rouge contre des rosanero qui viennent d’enchaîner quatre défaites, ou des Véronais qui en sont maintenant à sept matchs sans victoire face à une Udinese complètement paradoxale, et qui donne elle aussi quelques signes d’inquiétude (capables de s’imposer à la Juventus comme de perdre à domicile face à l’Empoli, les hommes de Colantuono n’ont gagné aucun de leurs quatre derniers matchs à domicile)

3ème : Milan, attention danger

Les dernières sorties des rossoneri n’ont pas rassuré, c’est rien de le dire, et la crédibilité du projet sportif en a pris un sacré coup lors de la gifle reçue à domicile face au Napoli lors de la journée précédente. Attention donc à ne pas sombrer du côté de Turin ce samedi car le Torino a faim cette année, et peut se targuer d’avoir fait tomber la Fiorentina à domicile en début de saison. Le Milan AC a par ailleurs l’une des plus mauvaises défenses du championnat (13 buts encaissés), quand le Torino squatte lui le top 5 des meilleures attaques (à cinq longueurs des maîtres artificiers de la Roma et de leurs 17 réalisations).

2ème : Le Big Match dimanche à 15h

Si l’on s’en tient au classement et à la qualité de jeu proposée depuis la fin du mois d’août, le « vrai » choc de cette 8ème journée est bel et bien ce Fiorentina-Napoli. Deux équipes qui ont déjà marqué les esprits (surtout du côté de Milan), et qui se retrouvent à ferrailler sur le bon vieux créneau du dimanche après-midi (celui d’avant ces matchs décalés de toutes parts), et non en prime time. Messieurs les adeptes de la ballade dominicale, à vos enregistreurs.

1er : Week-end de Derby d’Italia

Et celui-ci arrive au meilleur moment pour les deux formations. Après un début de saison exemplaire, l’Inter a quelque peu marqué le pas, et brandir le scalp de la Vieille Dame lui permettrait de mettre tout le monde dans sa poche. La Juventus voudra elle prouver qu’elle est enfin de retour à son niveau, et qu’elle ne délaisse pas la Serie A pour uniquement s’enivrer du parfum des joutes européennes. À noter que les nerazzurri n’ont plus battu la Juve à San Siro depuis le 16 avril 2010 (victoire 2-0), soit l’année de leur triplé Coupe-Championnat-Champions League.

Nicolas Portais

Rédacteur Juventus



Lire aussi