Top 5 : les enjeux de la 7ème journée

Par Herman Ahouande publié le 01 Oct 2016
Crédits

Serie A 2016-2017

5ème : à l’épreuve de la Serie A

Pour sa première saison dans l’élite, Crotone souffre le martyre. Tout comme Pescara, lui aussi promu, les Calabrais ne sont pas encore parvenus à goûter aux joies d’une victoire depuis leur montée en Serie A. Les deux équipes occupent les deux dernières places du classement et rappellent forcément les débuts de Carpi et Frosinone la saison écoulée. Pour ne pas connaitre le même sort, Massimo Oddo et Davide Nicola doivent réveiller leurs hommes avant qu’il ne soit trop tard. Les adversaires à défier ce week-end répondent au nom de Chievo, pour les Abruzzais et de Cagliari, l’autre promu, pour Crotone.

4ème : en mode Champions League

La Juventus et le Napoli sortent d’une prestation de très bonne facture en Champions League, une compétition qui leur semble encore promise au vue de leur situation. Le champion en titre et son dauphin continuent de marcher sur la Serie A et se partagent logiquement les deux premières places du tableau. Les bianconeri et les partenopei se livrent aussi un duel à distance avant leur face to face dans un mois pile. Mais avant, c’est respectivement l’Empoli et l’Atalanta qui recevront les deux équipes aux ambitions toujours aussi élevées.

3ème : pour sortir du ventre mou du classement

Après avoir battu tour à tour l’AS Roma chez eux, granata et gigliati s’opposent dans un face à face qui promet du spectacle. A égalité de points (avec une rencontre de moins pour les Toscans) les deux formations cherchent à se rapprocher du haut du tableau. Si la Viola a rechargé son accumulateur de confiance par une brillante victoire en Europa League, le Toro peut repartir du probant succès contre la Louve. Autre élément à l’actif des Piémontais, la grande forme de leur homme providentiel, Belotti, qui sera surveillé par l’arrière-garde florentine.

2ème : un match, une revanche et des souvenirs

Le Milan aborde ce septième rendez-vous de la saison à la position où il avait bouclé le précédent exercice ; les Lombards avaient été alors surpris par un certain… Sassuolo. Et c’est justement contre les neroverdi que les rossoneri livreront ce duel au goût de revanche. Cette affiche aura également une saveur particulière pour Donnarumma qui avait connu son baptême de feu en Serie A lors d’une affiche du même nom. Les Milanais peuvent espérer un podium à l’issue de la journée mais devront pour ce faire, gagner mais compter sur un partage des points entre la Roma et l’Inter et un faux pas de la Lazio.

1er : une victoire pour la stabilité

L’Olimpico va vibrer au rythme de son deuxième choc de la saison, le premier pour les romanisti. La rencontre-phare de cette septième journée oppose en effet l’AS Roma à l’Inter, deux deux meilleures équipes si l’on considère leur disposition au tableau d’affichage (la Louve, co-meilleure formation à domicile et la beneamata, première à l’extérieur, avec la Juve). L’Inter a déjà montré son efficacité face à un gros morceau mais souffre toujours d’un manque de constance. En face, une Roma pas plus stable mais qui peut s’appuyer sur sa solidité dans sa forteresse olympique. Une victoire viendra éclaircir un ciel donc sombre pour le vainqueur, quel qu’il soit, avec la possibilité de se hisser dans le trio de tête. Ce choc est d’autant plus crucial pour la Roma qui doit se déplacer prochainement à Naples.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Luca Toni fait un choix entre Vlahovic et Osimhen

Ibrahimovic a déjà choisi le remplaçant de Pioli

La Juventus lorgne Raspadori

Bonne nouvelle pour la Juventus avant le match contre Naples

Pioli s’explique sur le tournant du match entre la Lazio et le Milan

Avatar

Herman Ahouande

Rédacteur



Derniers articles